Auteur Sujet: Dalle chaux isolante et revêtements de sol  (Lu 20649 fois)

Mélusine

  • Membre Junior
  • Messages: 93
    • Voir le profil
Dalle chaux isolante et revêtements de sol
« le: 13 novembre 2010 à 11:42:26 »
Bonjour,
Nous revoilà avec des nouvelles de notre vieille beauceronne. D'abord, nous avons débuté un blog avec des photos, on essaiera de le tenir à jour :
http://valdormant.over-blog.com/

Depuis la dernière fois, nous avons commencé les travaux à notre portée et décidé des plans d'aménagement. C'est long et complexe parce qu'on essaie d'anticiper, les pièces agréables à vivre, la circulation, les séparations des espaces travail- vie-passage-utilitaire... On est également pressés par le temps, on doit emménager en avril au delà les finances ne suivront plus. Et il faut que ce soit vivable avec un bébé de 9 mois qui crapahute partout.

Nous avons évacué 3 tonnes de gravats, un bon début mais il en reste. Le précédent propriétaire a doublé les murs pour les remettre d'aplomb et faire des pièces à angles droits ! A certains endroits on récupère 25 cm de profondeur. La maison
« Modifié: 17 novembre 2010 à 12:08:07 par Mélusine »

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Nouvelles et nouvelles questions
« Réponse #1 le: 14 novembre 2010 à 19:17:39 »
Bonsoir Mélusine !

ah... bébé est arrivé de façon impromtue ?!
On attend donc la suite !

Gérard.

Mélusine

  • Membre Junior
  • Messages: 93
    • Voir le profil
Re : Nouvelles et nouvelles questions
« Réponse #2 le: 14 novembre 2010 à 22:58:54 »
Oh non, mon long post s'est totalement effacé ! Grrr.
Bon, je recommence ....

Avancées :
Nous avons commencé par dédoubler les murs à l'intérieur, on récupère près de 30 cm par endroits. Le propriétaire précédent était maçon et avait la manie des angles droits et des murs parfaitement d'aplomb. Nous avons aussi arrêté le plan des aménagements. Cela a été long et compliqué de décider en fonction de l'existant, de l'orientation et nature des pièces, de nos envies et mode de vie. A tout les coups, il y a des éléments qu'on verra différemment une fois dedans donc pas de transformation radicale, irrémédiable !

On essaie également d'anticiper une éventuelle évolution de la maison, dans quelques décennies quand on aura fini la montagne de travaux qui nous attendent. Il y a surtout l'étable face à la maison qui promet d'être superbe car elle n'a pas été remaniée contrairement à la maison, les ouvertures sont d'origines.

Vous pouvez voir quelques photos de notre chantier sur le blog. Je n'ai pas encore ajouté les tous derniers clichés.

http://valdormant.over-blog.com/




Problèmes
Nous voulions avoir vos avis sur les sols. En effet, Monique Cerro de Terre, chaux, chanvre est venue pour une visite conseil. Dans la droite ligne de ce qu'on pensait grâce au forum, elle nous conseille de faire sauter les dalles béton partout :/ au RDC.
Il faut dire qu'avec le temps actuel et 3 ans sans chauffage, la maison commence à montrer de sérieux signes d'humidité. On l'a ouverte ces jours çi et l'humidité extérieure s'est engouffrée à l'intérieur et a condensé sur les surfaces froides (murs, vitres, carrelage), c'est assez impressionnant. Après examens des murs et sols du RDC, les murs sont très humides surtout dans les sousbassement. Probablement à cause de la surpression liée au dalles béton et au ciment extérieur.


Du coup, cela va dans le sens de faire disparaître tout le béton.


La partie la plus ancienne de la maison (futur salon) a une dalle béton de 10cm environ, coulée sur une dalle chaux terre. Les anciens avaient plus de bon sens.

La partie moderne (années 70 - 80) est en béton sur terre battue. Je ne crois pas qu'il y ait de polystyrène ou de treillis. En revanche, il y a un film plastique qui remonte sur le bas des murs. En extérieur, il y a également une semelle béton le long des façades.

On envisage donc de faire sauter le sousbassement de l'enduit extérieur et la semelle béton au printemps.

Mais d'ici là le temps presse pour aménager car on loue ailleurs et on doit entrer dans la maison en Avril, autrement les finances ne suivront pas. On doit donc faire la plomberie, l'électricité et les sols et cloisons du RDC avant cette date ! Pfff !

La grande décision de faire sauter les dalles est quasiment prise mais c'est dur dur, il ne s'agit pas de 10m2, ni de 25m2 (ça c'est l'atelier et c'était déjà au programme) mais si on ajoute le salon et les autres pièces (cuisine, SDB, entrée) on monte à 135m2 !

Est ce que quelqu'un a déjà des retours sur un tel chantier ? des idées ?

On aimerait pouvoir faire cela par tranche mais il faut bien tenir compte du fait qu'une fois dedans on aura plus de mal à tout démolir.


La prescription est simple, faire sauter les dalles puis laisser sécher 3 jours (10 vu le temps actuel). A ce moment, on pourra juger de l'humidité réelle et décider du nouveau sol. Qu'en pensez vous ?

  • Si sol sec - chape chaux - argile (pouzzolane ou billes d'argile)
  • Si sol humide - dalle isolante (chaux - argile) puis chape ou liège puis chape
  • Si très humide - hérisson drainant puis dalle puis chape

On a un vrai problème de hauteur dans le salon actuel (futur SAM et cuisine) avec une poutre à 1m72 de hauteur. On va essayer de décaisser et de ne pas trop remonter avec la nouvelle dalle.

Une fois passé ce cauchemard de béton, il faudra bien recouler de belles dalles ou chapes en chaux et mettre un revêtement d'où mes questions :

- que pensez-vous du liège en revêtement de sol pour un RDC (pièces à vivre) sans parler du coût qui reste un vrai problème ?
- est il possible de mettre une pierre calcaire type pierre de bourgogne (sera elle suffisament respirante ?)
- quelqu'un a t'il des retour sur ce type de pierre (confort, déco, entretien) ?

Je sais que l'idéal est la terre cuite et on en a des belles anciennes dans le grenier (70m2) environ. Mais mon mari n'aime pas leur aspect décoratif, trop rustique d'après lui pour les pièces à vivre. Mais il les accepte pour l'entrée, la cuisine, les lieux de passage éventuellement. On en aura pas assez pour tout faire de toute façon.

- quels autres sols sont possibles sur une dalle respirante en RDC ?

De mon côté, je pensais refaire le sol de l'étable avec. Mais on en est pas là et l'important c'est la maison.
L'autre solution serait de vendre ces anciens carreaux pour financer les nouveaux sols mais comme elles font partie de l'histoire de notre maison, ça me tords les tripes comme idée.

Pour l'atelier, on mettra du linoléum, c'est le plus pratique mais on n'en souhaite pas ailleurs.

Pardon de nous être étendus et merci d'avoir tout lu. On a hâte de lire vos retours. Une petite pensée pour Jonneve et son chantier du WE et pour tous les autres courageux !



tixi

  • Membre Senior
  • Messages: 254
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux isolante et revêtements de sol
« Réponse #3 le: 21 novembre 2010 à 13:20:12 »
bonjour, pour la démolition des dalles. si y a pas de ferraillage (treillis) c'est assez facile. si une seule couche, c'est déjà plus éprouvant. si deux couches c'est l'horreur mais c'est assez rare.
je vous conseille d'utiliser du matériel pro mini pelle avec burineur hydraulique ou si accès impossible burineur (brise roche) sur compresseur.tout faire à la suite, vous sortira cette étape indispensable de la tête.
thierry

Mélusine

  • Membre Junior
  • Messages: 93
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux isolante et revêtements de sol
« Réponse #4 le: 21 novembre 2010 à 18:02:59 »
Merci Tixi !

Bon, on a commencé le gros. La dalle semble être sans treillage dans l'ensemble. En revanche, le propriétaire avait peur pour la solidité de ses murs, tout est doublé. Une cloison en parpaings, ce n'est pas une mais deux rangées à faire sauter ...

Quelqu'un aurait des éléments de réponse pour le choix des sols ?

- que pensez-vous du liège en revêtement de sol pour un RDC (pièces à vivre) sans parler du coût qui reste un vrai problème ?
- est il possible de mettre une pierre calcaire type pierre de bourgogne (sera elle suffisament respirante ?)
- quelqu'un a t'il des retour sur ce type de pierre (confort, déco, entretien) ?
- quels autres sols sont possibles sur une dalle respirante en RDC ?

merci : )

drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux isolante et revêtements de sol
« Réponse #5 le: 22 novembre 2010 à 17:42:28 »
La bonne nouvelle, c'est que certaine cimenterie commencent à livrer des toupies chaux / billes d'argile ca revient pas forcement plus cher que le faire soit même et quel gain de temps.

Pour le sol, la pierre de bourgogne doit laisser respirer le sol mais le mieux est de contacter un "fabricant". Sinon il y a la classique tomette

Pour assainir un peu le sol, il est possible de verser de la chaux sur le dessus de la terre et de la mélanger un peu à la terre.

pour info, à la mini pelle BRH on a fait sauter une dalle de 40m² sur 20 à 30 d'épaisseur (tout béton) en moins de 8H. Et je sortais tout à la brouette; Le plus dur c'est de la manoeuvrer (et de la rentrer...) dans un milieu clos

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux isolante et revêtements de sol
« Réponse #6 le: 22 novembre 2010 à 19:14:37 »
Bonsoir Mélusine !

D'accord avec les contributions qui précèdent.

De toutes façons, votre maison ne sèchera pas en 3 jours... Le choix entre les types de dalles est simple : sans aller jusqu'à ventiler le hérisson, ce qui va immanquablement créer une énorme masse froide, de laquelle il faudra s'isoler avec un matériau coûteux, il reste en effet les billes d'argile, ou la vermiculite. Vous pouvez aussi rajouter une bande de liège d'un m de large, le long des murs, sur le hérisson, sous la dalle (plus une bande verticale le long des murs pour éviter la transmission de l'humidité du mur vers le sol). Isoler au centre n'a pas grand intérêt...

Le matériau du sol fini : c'est en effet la terre cuite qui est le meilleur matériau. Il y a aussi le linoléum, le vrai (qui coûte assez cher...), la pierre calcaire pourquoi pas, mais en trouve-t-on dans votre région ? Si oui ce n'est pas un problème; si non, cela demande une sérieuse réflexion, car vous êtes légitimement attachée à l'authenticité de votre maison, et c'est parfaitement justifié, surtout au regard des générations qui vous suivront (cette dalle de béton à faire sauter, vous allez bénir ceux qui l'ont faite...)

Il y a aussi d'autres solutions : la finition sable et chaux, mais sur des parties peu soumises au passage, ou la terre crue, un numéro récent de la maison écologique en parle, c'est intéressant, assez complexe mine de rien !

Par contre, le liège en sol fini... je suis pas vraiment pour. D'autant que en effet, le liège est très peu perspirant.

Gérard.

Mélusine

  • Membre Junior
  • Messages: 93
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux isolante et revêtements de sol
« Réponse #7 le: 27 novembre 2010 à 11:41:15 »
Bonjour,
Merci pour vos réponses ! J'ai bien noté pour la masse d'inertie froide si on fait un hérisson, Gérard. J'avais vu tes autres posts à ce sujet.

Excellent argument pour la pierre calcaire, je me sens bête de ne pas y avoir pensé plus tôt. Je vais me renseigner.

Pour une question de coût, on se dirige plus vers une récupération des tomettes du grenier, il comprend 2 pièces couvertes de carreaux anciens (18ème probablement) en 13.5 x 13.5 et d'épaisseur 2.5 à 2.7. Ils sont assez rustiques, aspect grainé, inclusions de particules, couleur rouge à rouge foncé. Nous disposons d'environ 70m2.Si vous avez plus de précision sur la datation de ce type de pavés, ça nous intéresse !

Il va nous manquer des carreaux pour tout couvrir au RDC. On hésite entre 2 options :

    * Couvrir le salon avec les tomettes anciennes et des neuves ou récupérées pour les autres surfaces.
    * Acheter des tomettes de récup' ou neuves et panacher avec les existantes.

Questions

    * Auriez-vous des exemples de terre cuites en calepinage panaché (claires et foncées mélangées, tailles différentes) ?
    * Pensez vous / Avez-vous essayé de lisser un peu la surface de tomettes brutes (pour faciliter l'entretien)?
    * Est il possible de patiner les tomettes en ajoutant un peu de pigment ou de peinture chaux à l'huile de lin ?


Je pensais qu'on pouvait peut-être éclaircir un peu de cette façon, comme lorsqu'on céruse le bois. L'huile de lin devrait entrainer les pigments en profondeur, non ?
J'ai prévu de faire des tests mais si vous avez des recommandations ou des retours sur vos propres expériences cela nous permettra d'avancer plus vite.

Merci
« Modifié: 27 novembre 2010 à 12:25:17 par Mélusine »

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux isolante et revêtements de sol
« Réponse #8 le: 28 novembre 2010 à 14:48:00 »
Bonjour,

au risque de répondre un peu "à côté" : on peut aussi mixer bois et terres cuites... c'est en général assez superbe !

Gérard.

Mélusine

  • Membre Junior
  • Messages: 93
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux isolante et revêtements de sol
« Réponse #9 le: 28 novembre 2010 à 22:49:31 »
Et bien non, ce n'est pas une réponse à côté. Nous aimons beaucoup le bois, cependant on pensait que c'était déconseillé du fait de la présence d'humidité.
D'ailleurs, la surprise du jour c'est que nous avons retiré l'ancien parquet (petit bois) dans une des chambre du RDC qui devient le salon et en dessous ....
Nous avons trouvé des tomettes ! Nous sommes soulagés, sur cette partie là au moins la maison respire, on aura moins de mal à reprendre.
Mais quand à la résistance du bois, elle a été mise à mal. La colle est dissoute, le bois abîmé par endroit.

Du coup, on s'explique mal la grande humidité présente dans les murs même sur cette partie sans béton. Peut être que puisqu'il est si présent ailleurs, l'humidité se concentre par là. Le ciment extérieur n'aide sans doute pas.

Dalle terre-chaux, tomettes et le précédent propriétaire avait ajouté le plancher collé sur les tomettes et une moquette.

Du côté de la partie "moderne" (années 70), la dalle de béton est monstrueuse. Malheureusement Drizzt, on ne peut pas faire entrer de mini-pelle sur cela nous aurait bien aidé. On a démoli sur 26 m2, il en reste 50 de la même sorte.

On a aussi démonté un triple mur en parpaings qui bouche l'ancienne porte de la grange. On ne peut pas tout défaire donc elle restera bouchée mais de l'extérieur tout a été modifié si bien que l'ancienne porte a disparu.

Est ce que quelqu'un sur le forum a testé une dalle en terre battue (confort, résistance...) ou une chape de finition en chaux lissée ?