Auteur Sujet: jardins et vergers  (Lu 62237 fois)

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #15 le: 02 décembre 2007 à 10:09:58 »
Bonjour Cécile !

sympa le lien ! j'aimerais bien en accueillir des hérissons, car j'ai plein d'escargots et de limaces ! de plus, les escargots ont le toupet de venir manger les joints à la chaux de la façade !!! (voir photo jointe)

non mais !...

Gérard.
« Modifié: 08 décembre 2007 à 22:20:17 par Gérard »

cecile

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Anti limace
« Réponse #16 le: 02 décembre 2007 à 20:15:42 »
Ils viendront très probablement si vous leur faites un abri et à condition de ne pas les empoisonner avec le limacide.
Ma tante, utilise dans son jardin du Ferramol, ça marche aussi bien que le limacide et ça n'est pas dangereux pour la faune parait-il.
mes sources: ma tante, excellente jardinière:-)

CHRIS

  • Membre Junior
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #17 le: 13 décembre 2007 à 09:45:16 »
bonjour

sur le site d'eau et rivière bretagne il y a un article interessant sur le bocage

a+

CHRIS

  • Membre Junior
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #18 le: 02 janvier 2008 à 09:50:47 »
bonjour

quel type de chene avez vous planté ?

félicitations pour vos plantations

suggestions : avez vous planté du tilleul, alisier et cormier. pour le cormier il se raréfie dangereusement dans nos campagnes ...

une derniere question. comment comptez vous tailler vos arbustes

j'essaie de me renseigner sur le poirier

a +

CHRIS

  • Membre Junior
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #19 le: 02 janvier 2008 à 09:55:53 »
j'avais oublié

pourriez vous prendre 1 photo de vos plantations

merci

cecile

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #20 le: 02 janvier 2008 à 20:18:33 »
Pour le chêne vous me posez une colle,on va attendre qu'ils aient un peu plus de feuilles, et j'étudierai ça de plus près.
le cormier est devenu rare mais nous avons remis à plus tard la plantation car il est déconseillé de le planter à proximité d'un verger de pommier à cause du risque de propagation du chancre européen(voir le document PDF dont j'avais donné les références dans un mail un peu plus haut à télécharger sur le site bretagneenvironement.org) or notre terrain se trouve à proximité d'un verger, nous allons nous renseigner pour savoir s'il y a une distance minimum à respecter entre l'arbre et le verger,ou si nous devons abandonner cette idée-là.
L'alisier, n'est pas encore planté car nous n'en n'avons pas trouvé, mais il est en projet:-)
le tilleul c'est vrai j'avais oublié, on va chercher une place.
je suis assez contente de la bourdaine (qui sert à faire des paniers), et des badisiers (nous en avons planté 3).
Il est encore un peu tôt pour la taille des arbres,nous venons de planter,on verra un peu plus tard;-)
mais je peux me renseigner auprès de nos amis qui ont une haie bocagère de 10 ans et plus.
d'accord pour les photos, je vous enverrai tout ça en février,et plus tard des photos de plantes au moment de la floraison, nos amis connaissent plein d'histoires sur les plantes:-)
à bientôt et bonne fête avec Hervé Even! la date approche


« Modifié: 22 septembre 2008 à 10:04:01 par cecile »

CHRIS

  • Membre Junior
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #21 le: 02 janvier 2008 à 23:11:08 »
rebonjour

j'attend avec impatience vos photos

je compte faire une haie bocagère. pourriez vous m'expliquer comment vous avez pratiqué
(talus ou non, hauteur du talus, espacement entre les plantations, paillage ou non ...)

sinon pour la taille, on me dit que les premieres années sont importantes pour ensuite avoir une haie selon les besoins que l'on veut (bois d'oeuvre, bois chauffage)

merci

cecile

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #22 le: 03 janvier 2008 à 13:40:46 »
Pour notre haie nous avons utilisé un ancien talus dont nous avons retrouvé la trace d'après les souvenirs des voisins,  en observant le relief en hiver et confirmé par une photo IGN datant de 1972.
Nous avons recupéré de la hauteur en plaçant systématiquement les fougères et l'herbe coupées régulièrement sur cet ancien talus.
En fait nous aurions put monter plus haut, jusqu'à 1m mais, on ne le sentait pas comme ça(complètement intuitivement;-)
nous avons respecté l'espacement entre les chênes dont 2 spécimen existaient encore,nous avons d'ailleurs retrouvé les souches des chênes abattus et replanté des petits chênes que nous avons trouvé sur notre terrain, il aurait d'ailleurs mieux fallut semer des glands d'après notre voisine.
entre les chênes nous avons replanté et déplacé ce qui poussait spontanément sur notre terrain ( houx, aubépine,noisetier,ormes) et glané en forêt le long des chemins communaux: fusain d'Europe et quelques plantes dont j'ignore encore le nom, mais pas pour longtemps on va trouver;-) Le reste nous a été offert par nos amis:  frêne,bouleau, épine sauvage,bourdaine etc . Les fruitiers ont été plantés sur un double talus  sans arbres.Il encadrait un ancien chemin que ma voisine parcourait en sabots quand elle était enfant pour aller à l'école.Elle nous a raconté qu'elle s'arrêtait pour glaner quelques fruits sauvages,nous avons donc choisi d'y planter les pruniers sauvages, les badisiers,un petit pommier,en respectant un espace d'environ 4 mètres entre chaque arbre.
Je ne sais pas si nous avons respecté les règles de l'art en matière de talus mais nous avons privilégié ce qui poussait sur notre terrain, où le plus proche de chez nous, en s'efforçant d'être fidèles aux souvenirs des plus anciens, plus une bonne part d'intuition et de plaisir:-)
« Modifié: 22 septembre 2008 à 10:04:39 par cecile »

CHRIS

  • Membre Junior
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #23 le: 03 janvier 2008 à 15:03:53 »
bonjour

merci pour vos infos

savez vous s'il y a une distance à respecter par rapport à la limite de propriété pour planter (la haie que je souhaite planter se trouve en mitoyenneté avec le champ d'1 agriculteur et pour notre grande chance il traite sans modération ses cultures (le blé la semaine dernière), et il semble qu'il soit procédurié)

a +

cecile

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Re : plantation et limites e propriétés
« Réponse #24 le: 03 janvier 2008 à 16:39:48 »
Il semblerait que les plantations supérieures à 2m de hauteur doivent être plantées à 2m des limites et les plantations inférieures à 2m de hauteur doivent l'être à 0,50m.
Pour être sûrs de ne froisser personne nous avions contacté un géomètre, qui a mesuré nos limites et ceci en présence des propriétaires voisins. Nous nous sommes arrangés par oral avec nos voisins agriculteurs pour ne pas gêner le passage des engins agricoles etc. et nos plantations ont été effectuées en conséquences.Mais il est vrai que nous n'avons pas de plantations de céréales à proximité. Nos voisins avaient besoin de 4 mètres pour le passage des machines, et même s'ils passent un peu chez nous, on a accepté sans problèmes.Je joins un lien qui confirme cette règle(même si le lien concerne l'Ile de France) et qui précise aussi qu'il faut vérifier s'il n'y a pas de clauses particulières auprès des mairies.
http://www.archi.fr/URCAUE-IDF/abcdaire/imprimer.php?fiche=235
« Modifié: 19 janvier 2008 à 21:43:00 par cecile »

cecile

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Re :agriculture et paysage
« Réponse #25 le: 03 janvier 2008 à 17:47:28 »
En fait on se rend compte que ce sont les techniques agricoles, les contraintes agricoles qui déterminent le paysage rural.
même si nous sommes convaincus du bienfaits des talus, les céréaliers probablement moins, dans la mesure où les haies diminuent le rendement à proximité,même si le rendement est meilleur en coeur de parcelle, les haies peuvent gêner le passage des machines ou nécessitent tout simplement un entretien qui génère un surcroit de travail. c'est pourquoi le conseil général avait lancé une étude sur ce problème (voir le site bretagne environnement).Si nous sommes dans une région d'élevage les choses sont différentes, car les bêtes sont beaucoup plus longtemps en pâture qu'autrefois, et bénéficient de l'ombre des talus et de leur protection contre le vent.Il semblerait que les machines  agricoles soient moins imposantes aussi, car elles ne concernent que l'épandage contrairement aux gigantesques machines nécessaire aux céréaliers.A quelques kilomètres de chez nous, les parcelles sont beaucoup plus grandes, et ils arasent les talus. Nos voisins agriculteurs nous expliquent que rien n'est fait pour favoriser les petites exploitations mais au contraire tout favorise les concentrations d'exploitations, les échelles énormes.Tout cela ne va pas nécessairement dans le sens de la préservation du patrimoine paysager breton, ou peut-être pas encore?


« Modifié: 06 janvier 2008 à 20:42:26 par cecile »

CHRIS

  • Membre Junior
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #26 le: 03 janvier 2008 à 22:45:58 »
je voyais recemment que les revenus des céréaliers a augmenté en 2007, la tendance n'ira pas en s'améliorant. toutefois je vois que le CG 35 favorise la replantation. (reste à voir avec quelles essences mais quand même ..)

a +

cecile

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #27 le: 04 janvier 2008 à 00:32:56 »
A demi-mot je comprends tout à fait, et suis tout à fait d'accord avec vous.
préserver les espèces locales, préserver le patrimoine, le faire vivre a du sens aujourd'hui plus que jamais. Il y a une prise de conscience, ça se sent.
Je crois au travail de patience, cailloux après cailloux, plante après plante, c'est ça qui marche sur le long terme:-)
« Modifié: 06 janvier 2008 à 20:43:09 par cecile »

cecile

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
le poirier sauvage
« Réponse #28 le: 16 janvier 2008 à 14:45:38 »
Youpiiiii! nous savons où trouver le poirier sauvage (pyrus pyraster)!
et tout ça grâce à cette excellente adresse: le conservatoire botanique de Brest;
Voilà des gens compétents, intéressants, efficaces (si si)
Spécialisés dans les espèces sauvages en voie d'extinction, ils peuvent vous proposer, si vous êtes intéressés, et prêts à vous en occuper soigneusement  d'héberger des espèces rares en voie d'extinction.
En effet le conservatoire peut avoir besoin de terrains hôtes pour certaines espèces.
Pour notre poirier sauvage, nous avons donc une adresse de pépinière susceptible de le fournir mais ils nous conseillent de récolter des fruits d'un poirier sauvage de Bretagne afin de semer une espèce parfaitement adaptée.
Donc notre recherche continue, si vous en voyez un merci de nous le signaler:-)



« Modifié: 16 janvier 2008 à 14:49:50 par cecile »

CHRIS

  • Membre Junior
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : jardins et vergers
« Réponse #29 le: 16 janvier 2008 à 17:26:00 »
bonjour

je me suis renseigné de mon côté. il y aurait bien du poirier sauvage dans des bois autour de chez moi. On me parle d'un terme GALLO ?? le bezard (pas sur pour l'écriture). on me dit que c'est du poirier sauvage alors si de votre côté vous pouvez demander à qq'un pour confirmer ce sera plus sur.

merci

a+