Auteur Sujet: Dalle chaux-chanvre  (Lu 16511 fois)

saig

  • Membre Junior
  • Messages: 58
    • Voir le profil
    • E-mail
Dalle chaux-chanvre
« le: 06 juin 2010 à 09:22:55 »
Bonjour

J'ai lu différents messages sur la question mais je ne trouve pas de réponse !. Je rénove une vieille maison dans le Cher, et je vais réaliser une dalle chaux-chanvre, puis une chape chaux sable pour poser de la tommette dessus (a fresco).

Pour cette dalle chaux-chanvre, dois je faire un hérisson ( ca permet de mieux réguler l'humidité ?) et surtout dois je mettre un drain intérieur souple ?

si j'ai bien compris aussi, il faut que je mette du liège entre mes murs et ma dalle, c'est ça ?

J'ai prévu de faire une dalle de 6-7 cm d'épaisseur, est ce suffisant ?

Mes questions sont sans doute naives mais bon, tout s'apprend n'est ce pas ?!!

Merci pour vos réponses

saig

  • Membre Junior
  • Messages: 58
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #1 le: 06 juin 2010 à 09:57:06 »
deuxième question !

Et quelle est la différence entre une dalle chaux-chanvre et une dalle chaux sable ? Le chaux-chanvre est il plus isolant ?
Si dalle chaux-sable, pas de besoin de gainer en intérieur, vu que le gainage s'effectue car visiblement y a pas de retour pour le moment du comportement du chanvre, sur du long terme dans un endroit humide.

Merci

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #2 le: 06 juin 2010 à 09:59:31 »
Bonjour Saig et bienvenue !

non non pas de soucis, on apprend tous les jours !

Une dalle de chanvre nécessite la présence d'un hérisson ventilé, car on ne connaît pas bien le comportement du chanvre au contact de l'humidité sur le long terme.

On utilise donc une dalle isolante sur la base d'un matériau coûteux, pour s'isoler d'une masse que l'on a refroidie (le hérisson), cela me chiffonne ! je trouve cela contradictoire... Aussi je préfère utiliser un matériau genre billes d'argile, ou vermiculite, sur hérisson non ventilé, je trouve ce schéma plus cohérent, mais ça n'est que mon point de vue.

De toutes façons, la présence d'un hérisson est obligatoire, inutile de prendre un risque à ce niveau, on s'engage sur du très long terme. Il doit être propre, pour éviter tout court-circuit pour l'humidité, et bien damé.

La présence d'un drain intérieur n'est nécessaire que s'il y a manifestement présence d'une source sous la maison.

Le liège vertical est là pour prévenir la transmission de l'humidité présente naturellement dans les pieds de murs à la terre cuite, et pour isoler thermiquement (un peu) de façon périphérique.

Une dalle devrait faire à minima 10 cm d'épaisseur.

Gérard.

PS : nos messages se sont croisés ; oui le chanvre a une capacité à isoler, que n'a pas le sable, plus inertiel.
« Modifié: 06 juin 2010 à 10:01:11 par Gérard »

saig

  • Membre Junior
  • Messages: 58
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #3 le: 06 juin 2010 à 10:26:44 »
"On utilise donc une dalle isolante sur la base d'un matériau coûteux, pour s'isoler d'une masse que l'on a refroidie (le hérisson), cela me chiffonne ! je trouve cela contradictoire... Aussi je préfère utiliser un matériau genre billes d'argile, ou vermiculite, sur hérisson non ventilé, je trouve ce schéma plus cohérent, mais ça n'est que mon point de vue."

Tu peux expliciter ce passage car j'ai rien compris !

saig

  • Membre Junior
  • Messages: 58
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #4 le: 06 juin 2010 à 10:38:19 »
Je ne pense pas qu'il y a ait une source sous la maison, sur une bonne partie de la maison, il y a deja de la tommete de posé, et elles sont froides et légérement humides mais elles sont posé directement sur la terre battue, sur un lit de sable. ce n'est pas spécialement humide, si ce n'est que les revetements muraux n'étaient pas terribles et que nous sommes entrain de gratter les murs (il y avait enduit sable, mais les anciens proprios ont mis dessus du polystyrene, puis du papier peint, puis du lambris pour cacher les parties qui moississaient !!), donc on a retiré tout ça pour faire respirer nos murs, puis, nous allons faire un enduit chaux-chanvre.

pour ce qui est de ce drain intérieur, il faut le faire sortir dehors, donc faire des trous dans les murs ? et il doit arriver sous terre ou hors terre ? est ce vraiment nécessaire vous pensez ?

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #5 le: 06 juin 2010 à 14:26:30 »
Mes excuses !

le chanvre exige un hérisson ventilé pour être à l'abri de tout problème de tenue dans le temps à l'humidité. Qui dit hérisson ventilé dit hérisson froid, donc une grosse masse froide dans la maison. Et donc obligation de s'en isoler, au moyen d'un matériau coûteux comme l'est le chanvre ! c'est là la contradiction qui me gêne.

D'où ma préconisation d'un hérisson non ventilé ET mise en oeuvre d'une dalle isolante non pas à base de chanvre mais de billes d'argile ou de vermiculite.

Oui une ventilation d'un hérisson exige en effet, une entrée et une sortie, opposées et extérieures, donc avec percement du mur.

Gérard.

saig

  • Membre Junior
  • Messages: 58
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #6 le: 06 juin 2010 à 14:59:18 »
Ok, après réflexion, j'avais compris ça !! merci beaucoup pour l'explication !

Sinon, une autre question de maçonnerie !

sur mes murs, il y a un enduit sable (la pierre dans mon village, c'est du grès rouge), lequel était recouvert de polystyrene, puis de une ou deux couches de papier peint, et en soubassement, du lambris cache-misère. Quand j'ai retiré ces revetements muraux, l'enduit en-dessous est plutot moisi faute d'avoir pu respirer depuis 15 ans ! et à certains endroits, ca sonne creux, et sur les bas des murs, ca tombe un peu. J'ai commencé à tout retirer et remettre les pierres à nu sur un des murs. Penses tu qu'il faille retirer vraiment tout partout, ou bien, ce qui tient tient et retirer juste ce qui tombe ? j'ai peur qu'il n'y ai pas assez d'adhérence pour supporter un enduit chaux-chanvre sur les parties où ça sonne creux. Vu que c'est un peu moisi, sur certains endroits, j'ai peur que ca empeche mon enduit de bien sécher. de plus, je crains que cela ne fasse des différences d'épaisseur entre les parties mises à nu, donc qui nécessitera un enduit plus épais pour compenser l'écart avec les parties non grattées...(je ne sais pas si je suis claire ???), ce qui peut aussi poser pb au moment du séchage ?

Une autre question ! en grattant ce mur qui est mitoyen avec le conduit de cheminée, je suis tombé sur le conduit de cheminée ! il y a des trous, dont un assez gros qui visiblement a été mal bouché avec du platre et du papier ! ce qui me laisse un pêu perplexe. je trouve que ça craint à deux niveaux ! le monoxyde de carbone !! nous nous servons de la cheminée ! et ca donne dans un bureau -chambre ! puis pour le futur enduit chaux-chanvre ! donc, faut il que je remaçonne et rebouche ces trous ?
Voila, un grand merci !

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #7 le: 06 juin 2010 à 18:54:54 »
Re !

oui oui, il faut tout enlever de ce vieil enduit, tant que faire, surtout s'il sonne creux à certains endroits. Il vaut mieux qu'un enduit nouveau croche directement sur la pierre.

Pour le conduit de cheminée, il faut en effet effectuer des reprises de maçonnerie très soignées. Et tuber, tant que faire, pour éviter ce problème de gaz, c'est clair ! Ne pas utiliser d'enduit chanvre sur la partie qui donne directement sur le conduit, mais du sable et chaux.

Gérard.

saig

  • Membre Junior
  • Messages: 58
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #8 le: 07 juin 2010 à 06:05:11 »
Je te remercie pour tes conseils et explications ! a bientot et bonne journée

saig

  • Membre Junior
  • Messages: 58
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #9 le: 11 juin 2010 à 18:37:00 »
Bonjour me voici de retour !

Savez vous en moyenne à combien de profondeur sont les fondations ? car je dois creuser encore et décaisser dans une partie de la maison, pour prévoir le hérisson, mais du coup, j'ai peur de tomber sur les fondations. Le hérisson doit faire 25 cm environ ? est ce possible de faire moins ? car je dois tenir compte d'un autre sol avec des tommettes, pour que ca soit de niveau.


Voila merci bien !

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #10 le: 11 juin 2010 à 19:32:16 »
Bonsoir Saig !

les fondations... disons en général 30 cm ?
Il n'y a pas de fondations en tant que telles, le mur est simplement posé directement sur la terre, il n'y a rien de spécial, si ce n'est que dans certains cas, la partie enterrée est plus large que le mur visible. Il faut donc être très soigneux pour décaisser, en particulier à l'extérieur lorsqu'on veut drainer et que l'on fait appel à un tracto-pelle...

Par l'intérieur, à partir du moment où l'on a atteint la base du mur (le niveau zéro), au lieu de continuer à creuser à l'aplomb du mur, il faut s'en écarter, de 45° par exemple... C'est le même principe que pour les drains, sauf que pour les drains on préconise une pente plus faible ! en toute rigueur, on devrait faire de même à l'intérieur, mais comme c'est pour couler une dalle, il y a nettement moins de risque.

Le hérisson, oui il le faut assez épais, et propre et damé ! pas le choix...

Gérard.

andro

  • Néophyte
  • Messages: 30
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #11 le: 29 juin 2010 à 20:50:06 »
Bonjour,

Je reviens d'un stage Chaux Chanvre ce week end, et j'ai pu découvrir le principe de la dalle chaux chanvre.

Ce que dit Gérard est pertinent et rejoins ce que m'a dit ce matin l'Architecte des Batiments de France qui instruit mon projet....
Cet architecte a fait chez lui une dalle chaux-gravier-pouzzolanne-bille d'argile.
Il n'aime pas les risques de pourrisement liés au chanvre et l'humidité ....

Je ne sais donc plus très bien comment me situé. L'animateur du stage m'a semblé cohérent et convainquant... mais je vois que Gérard ne va pas dans le même sens ....

Par ailleurs, quel serait le dosage du mélange pour une dalle chaux-bille d'argile+ ??

Cordialement.

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #12 le: 29 juin 2010 à 21:10:39 »
Bonsoir Andro,

je ne sais plus à quel fil tu fais allusion...

Mais il est normal qu'il y ait des avis divergents ! je ne suis pas contre une dalle de chanvre et chaux, sauf en rdc. Ou alors il faut ventiler le hérisson, avec de l'air froid, d'où une masse froide (le hérisson) de laquelle il faut s'isoler, donc pour moi c'est pas cohérent.

Gérard.

maitre es pri

  • Membre Junior
  • Messages: 68
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #13 le: 30 juin 2010 à 11:47:42 »
Bonjour à tous,
Je suis également de l'avis de Gérard, pour ne pas conseiller la dalle chaux-chanvre en rdc, trop de risque, le chanvre malgré ses qualités irréprochable en terme de correction thermique, en atmosphère confinée, ne peut à long terme que se transformer en 'terreau'.
La ventilation, j'émets un doute quand à son efficacité:
en effet, pour qu'elle soit efficace, il faut une entrée basse et une sortie haute(au dessus du faitage).
le drain serpente dans le hérisson, je ne crois pas que la dépression créée entre l'entrée et la sortie soit suffisante en terme de flux pour ventiler tout le bazar.
J'ai remarqué autre chose, pour les ventilations de fosse pour les mauvaises odeurs, entrée basse, sortie haute, il se créé un phénomène de condensation sur le tuyau, généralement dans les combles.
Pour moi çà veut dire que l'air chargé d'odeur s'évacue, mais l'air chargé d'humidité n'a pas assez de vitesse pour évacuer l'humidité. et ce tuyau file droit, alors quand il serpente, comment l'air qui se charge d'humidité peut-il être évacué?
Si on installe un ventilo pour forcer l'aération, on refroidit la dalle chaux-chanvre, et le système devient une 'usine à gaz' qui annule les propriétés thermiques recherchées.
Compte tenu de cette observation, je préfère un hérisson, la chape chaux-sable, terre cuite, système qui a déjà un bon rapport en correction thermique.
Quelle est la position de Tiez-Breiz sur ce sujet?
Bien à vous.

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Dalle chaux-chanvre
« Réponse #14 le: 30 juin 2010 à 12:59:14 »
Bonjour,

il n'y a pas à proprement parler de position Tiez-Breiz ! loin de nous cette prétention...

C'est un consensus, pour dire qu'on n'a pas assez de recul pour cela. Merci maître-es-pri pour ces précisions quant aux limites d'un système de ventilation.

Ceci rejoint ce que j'ai pu lire dans la revue TB n°28 (2009), dans un article qui décrit la pose d'un plancher en rdc chez Pierre Le Signor. Il a créé un vide sanitaire ventilé mécaniquement, monté en périphérie une rangée de parpaings, posé des solives, coffré et isolé, avant la pose du plancher. C'est pas rien ! mais je sais pas si c'est vraiment raisonnable de devoir ventiler mécaniquement...

Gérard.