Isolation intérieure de murs en pierre+pisé

(1/3) > >>

ludo73:
Bonjour,

Après avoir lu beaucoup d'informations, je souhaiterais avoir votre avis sur ce que je souhaite faire en terme d'isolation.
Pour info, je part de quasiment rien: les murs, la charpente et un toit refait récemment.
La longére est composée de trois parties: pierre exclusivement, pierre majoritaire+pisé, fondation pierre + pisé majoritaire (ancienne étable).
Tout est envisageable en terme de travaux à condition que je puisse trouver un artisan qui me le fera avec un budget raisonnable.

Ma question concerne l'isolation des murs. On me conseille de faire une double cloison BA13 sur rail métallique avec laine de roche 75mm sans vide d'air. Je précise que me souhaite mettre une VMC double flux et que le chauffage se fera pas le sol (avec chaudière PAC). Je poserai aussi un drain au niveau des fondations. Pour l'extérieur, je souhaite conserver une partie apparente des murs en pierre, et faire un enduit à la chaux pour les parties en pisé.

Y a-t-il un risque d'avoir une condensation sur les murs intérieure entrénant une détérioration de l'isolant et de la double cloison ?

Merci pour vos réponses.

Ludovic.

Gérard:
Bonsoir !
et bienvenue !

bon ben... comment dire... dans une veille maison, le placo et la laine de verre, ça l'fait pas comme on dit ! Mais il ne s'agit pas seulement de dire que ça va pas, encore faut-il dire pourquoi !

Alors voilà... les maisons anciennes sont posées à même le sol, sans barrière de capillarité, ses murs sont maçonnés à l'argile, et que cette même argile conduit l'humidité naturelle du sol des fondations jusque... jusque là où elle va pouvoir s'évaporer, intérieur et extérieur ! Un enduit extérieur à la chaux : c'est très bien car cela va permettre à l'humidité de s'évaporer. Par contre, côté intérieur, c'est pas bon du tout, car l'humidité qui sera présente côté parement intérieur, va ramollir la laine de verre, qui avec le temps, finira par s'affaisser. En même temps, le plâtre va constituer une barrière contre la libre circulation de l'humidité produite par notre activité humaine (douche, cuisine, respiration...). Le plâtre accumule l'humidité, et la restitue éventuellement si les conditions le permettent (régulation). Donc l'association plâtre plus laine de verre tassée est un mauvais cocktail qui va générer des ponts thermiques de préférence en haut, là où les poutres ou solives pénètrent le mur, favorisant leur pourrissement à plus ou moins long terme.

Ceci n'est pas un scénario catastrophe, c'est la vérité toute simple.

De plus, avoir une belle bâtisse et lui coller du plâco, dont on sait qu'il contient quelques résidus d'industrie nucléaire, n'est pas pour me plaire. Ca sonne creux, c'est rectiligne, bref c'est très bof ! Alors qu'avec un peu de talent, on peut créer de superbes murs enduits chanvre et chaux, terre, badigeons, avec une infinité de possibilités de variantes, c'est proprement génial ! Certes, cela demande du temps... mais il est facile de se laisser gagner par ces superbes matériaux !

Oui mais vous me dites : la VMC double-flux... bon pourquoi pas... je n'ai pas d'avis tranché sur la question, sauf que dans un habitat "perspirant", on peut se passer de VMC à la condition expresse d'ouvrir les fenêtres un peu chaque jour. Ce qui se fait assez naturellement... Y compris dans un habitat structure bois. Donc la double flux me laisse perplexe.

Le chauffage par eau dans le sol : il se dit que la circulation d'eau sur un lieu de vie est néfaste pour l'organisme au repos, y compris plusieurs mètres au dessus (chambre à coucher). C'est pourquoi on préconise le chauffage vertical, et même les murs chauffants.

Une bonne lecture avant d'entamer vos travaux : "l'isolation écologique" et aussi tant qu'on y est "la conception bioclimatique", deux ouvrages de référence de JP Oliva.

Gérard.

ludo73:
Merci pour votre réponse.

Murs rectilignes en placo ou enduit chaux+chanvre, je n'ai pas vraiment de préférence. Ce qui me génerait réellement, cela serait de tout refaire à cause de dégradation liées à l'humidité.
Comme je le pensais, la VMC devrait avoir un effet assêchant; donc la solution placo+laine de roche peut fonctionner même si je comprends qu'elle ne vous plaise pas du tout. Le pb du pont thermique au plafond devrait être réduit car je souhaite faire aussi une dalle chauffante à l'étage (donc pose de poutres et hourdies à la place du plancher).

L'enduit chaux+chanvre me plairait à condition que mon budget l'accepte. Avez-vous une idée du prix au m² (matière et main d'oeuvre)? Y a-t-il le choix entre de bons artisans dans le région rennaise?
Apparement, 5 cm devraient suffires (incluant un enduit de finition). Bien sûr, l'isolation sera moins bonne comparée à la solution placo+laine de roche (coef R total du mur passant de 3 à 2), mais j'y gagnerai en inertie. Est-ce que je me trompe?

Confirmez-vous qu'à l'étage, les pb d'humidité dans les murs sont quasi absent? Si oui, la solution placo me conviendrait mieux (probablement parce que je sais ce que va me coûter cette solution).

Ludovic.

Gérard:
Re !

non je ne connais pas du tout le prix de la main d'oeuvre pour un enduit chanvre et chaux, probablement assez élevé. Beaucoup ici sur ce forum raisonnent pour une application par soi-même, ce qui change la donne, bien évidemment !

Oui un enduit chanvre et chaux est moyennement performant en terme d'isolation, mais c'est le meilleur compromis isolation/préservation de l'inertie thermique du mur. J'ai 2 pièces chez moi isolées ainsi, on s'y sent très bien ! (sdb et chambre à coucher, voir ici : www.maison-tregor.eu).

Pour en revenir à la VMC, celle-ci aura naturellement un effet asséchant bien sûr. Néanmoins, la laine de verre derrière le BA13 finira bien par se tasser, et l'humidité du mur et/ou celle de la maison, finira par passer par les ponts thermiques aux voisinages des poutres et solives.

A l'étage en effet, il est rare de rencontrer des remontées capillaires d'humidité. Cela étant, cela peut exister, car rien n'arrête l'eau prisonnière...

Dalle chauffante à l'étage : attention, c'est pas une bonne idée, surtout pour une chambre à coucher. Que ça soit par eau ou électrique, il y aura des incidences à long terme sur la santé des personnes... Il faut vraiment éviter cela, et adopter un chauffage discret (une chambre ne doit pas être trop chaude) et vertical comme je l'ai dit précédemment.

Gérard.

ludo73:
Je viens de trouver sur le forum le prix de la pause d'un enduit chaux+chanvre: de 60 à 70€/m² (dixit Laurent en mars 2009) - 20€/m² si on le fait soit même. Il conseille de faire en 2 couches; 4/5cm puis 1/1.5cm pour la finition. Quelle épaisseur avez-vous? Faut-il aussi faire les murs intérieures ? ou peut-on considérer qu'il seront moins exposés à l'humidité?
Dans une SdB, que faut-il ajouter pour y coller la faïence?

Pour l'isolant, je pensais plutôt utiliser la laine de roche (au lieu de la laine de verre) qui se tient mieux et est plus facile à poser.

Concernant le chauffage par le sol, je connais plusieurs personnes qui en ont et qui trouvent que c'est très confortable; votre remarque m'étonne donc un peu.

Ludovic.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante