Auteur Sujet: Dalle béton, ou solivage ?  (Lu 49038 fois)

PP

  • Modérateur Global
  • Membre Senior
  • Messages: 300
    • Voir le profil
    • Site
Re : Dalle béton, ou solivage ?
« Réponse #30 le: 12 mars 2009 à 20:34:14 »
Bonsoir,

Et bien c'est bien résumé….
Les "anciens" y avaient pensé bien avant nous et de toute façon ils n'avaient pas les moyens de transport donc matériaux loco uniquement!!!

@+
PP


dengoff

  • Néophyte
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Re : Dalle béton, ou solivage ?
« Réponse #31 le: 13 mars 2009 à 08:51:17 »
Bonjour,
Oui, c’est bien résumé, votre résumé demon « résumé », mais je me pose quand même quelques questions. Le choix des bottes par exemple , j’en ai des fourrées au polymachin, le tassement sera-t-il perspirant ?

Plus sérieusement, après des recherches sur le net et ici, je n’ai pas trouvé grand-chose sur la mise en œuvre et les avantages (autres que pécuniaires) d’une telle chape . Est-ce compatible avec un carrelage non-respirant ? est-ce plus approprié qu’une chape classique(mortier de chaux) pour ce qui concerne le plancher chauffant, ainsi que pour une structure souple (solive bois) ?Pouvez-vous m’en dire plus ou connaissez-vous un endroit où se renseigner ?
A propos de la pose d’un carrelage sur solivage bois, je suis allé sur divers site spécialisé justement en structure bois, il semble que la mise en œuvre soit assez délicate, tout particulièrement pour les surfaces dépassant 20m2 ( chez-moi, 35m2). Qu’en pensez-vous ?

PP

  • Modérateur Global
  • Membre Senior
  • Messages: 300
    • Voir le profil
    • Site
Re : Dalle béton, ou solivage ?
« Réponse #32 le: 14 mars 2009 à 21:07:40 »
Bonsoir,

Concernant les bottes il est bien de ne pas en porter pour mieux ressentir le contact avec la matière
Et surtout éviter les matières synthétiques cela échauffe les pieds et si elles vienne de Chine, il y a risque de perte d'orteils….


Concernant la documentation sur ce genre de pratique c'est vrai qu'il n'y a pas énormément de choses.
Cette pratique a été utilisée pour la réalisation de plancher dans des manoirs en Bretagne. Ce type de plancher a aussi été fait dans des bâtiments modestes que j'ai eut l'occasion de visiter dans d'autres régions (dans le 72).

 La chape est réalisée sur un plancher à quenouilles puis on pose des carreaux de terre cuite. Il est claire que cela est bien adapté aux structures souples car utilisé et éprouvé depuis bien longtemps mais malheureusement un peut oublié!!!
Je connais un charpentier qui a réparé des poutres maîtresses qui avaient subit des dommages dans un manoir. Et le plus surprenant c'est que l'ensemble avait pris du creux sans que tout se fissure de partout…..
Il y a des maçons assez spécialisés en réhabilitation à la terre qui connaissent bien ces techniques de quenouilles et chape de terre. Pour les adresses, il y a le site de l'UQPAB ou au siège de Tiez-Breiz.

Pour ce qui concerne le plancher chauffant, je ne vois pas de contre indication à faire cela avec de la terre. De plus en plus on fait des murs chauffant en terre sans problèmes…..
Pour le dimensionnement de l'ensemble cela change un peut en raison des caractéristique un peut différente de la terre mais, ce n'est pas fondamentalement différent.

Quand tu parle de site spécialisé en structure bois, je suppose que ce sont des gens qui font un plancher bois et ensuite pose de carreaux classiques.
Et là effectivement c'est très difficile de concilié la souplesse du bois et la rigidité des carreaux. Cela fissure très facilement car il n'y a pas d'épaisseur et les matériaux ont des caractéristiques complètement opposées.

L'idéale serait que tu puisses visiter un bâtiment avec ce type de réalisation. Il y a bientôt un stage de réalisation de plancher à quenouilles dans le 56, cela serait peut être l'occasion……

@+
PP