Auteur Sujet: l’isolation des combles habités: deux solutions ?  (Lu 10225 fois)

07steph

  • Néophyte
  • Messages: 38
    • Voir le profil
l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« le: 02 novembre 2008 à 19:49:14 »
Bonjour

Je voudrais avoir quelques avis pour réaliser (aménagés en partie) de ma maison.

J’hésite entre deux solutions :

La première consiste à isoler entre chevron. Cette solution est, je crois, une bonne méthode pour isoler mais elle me pose quelques problèmes. Certaines parties sont difficile d’accès et la partie. De plus, la plus haute sous toiture fait 5 mètres de haut et la plus base 2 mètres… il me faut donc un bon échafaudage.

Deuxième solution : je dois faire des faux plafonds en Ba 13 sur les trois quart des pièces. Je me demande s’il ne serait pas mieux d’isoler directement  sur le faux plafond et non pas entre chevrons ?
L’avantage c’est d’avoir l’isolant contre le plafond et donc je pense moins de perte de chaleur. en effet si je le mettais entre les chevrons ( première solution)  il resterai entre le faux plafond et l’isolant environ 2,50 mètres.
Du coup l’air chaux partirait en partie entre le faux plafond et l’isolation il me semble ?
Merci pour vos conseils.



Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #1 le: 02 novembre 2008 à 21:16:06 »
Bonsoir !

votre présentation n'est pas très claire... un croquis aiderait bien ?! En tout cas, il vaut mieux isoler au plus près pour limiter le volume à chauffer...

Ce forum cause plus sur les matériaux sains et techniques traditionnelles et respectueuses des maisons anciennes, applicables aux constructions "saines" (pour ne pas dire "écolo" !). Le BA13 n'est pas ce que l'on fait de mieux en la matière !

Gérard.

07steph

  • Néophyte
  • Messages: 38
    • Voir le profil
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #2 le: 03 novembre 2008 à 14:31:12 »
voici un schema de la deuxieme solution envisagée en pièce jointe

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #3 le: 03 novembre 2008 à 19:23:33 »
Bonsoir !

je pige mieux à présent !

je penche pour la première solution, pour la hauteur, même si c'est du volume à chauffer en plus, car cela donne une toute autre dimension aux pièces ! et aussi un volume d'air pour une chambre par exemple, c'est utile la nuit d'avoir une bonne réserve d'oxygène ! Pour travailler à cette hauteur, il n'est pas besoin d'avoir un super-échafaudage, un simple suffit et de toutes façons, c'est un investissement judicieux et durable...

J'ai réalisé cela... au siècle dernier... avec les matériaux standard de l'époque !...
Le jour où ce sera à refaire, il est évident que je procéderai très différemment : peut-être le jour où je devrai refaire la couverture, alors on pourra envisager la chose par l'extérieur, nettement plus facile ! J'utiliserai certainement un matériau plus lourd pour avoir de l'inertie thermique l'été. Mickaël qui sévit sur ce forum quand il a le temps ! a réalisé son isolation sous toiture en terre et paille, on ne peut pas dire que c'est un matériau dispendieux !

Le lambda d'un mortier terre-paille va de 0,1 à 0,4 selon sa densité. Il est vrai que comparé aux 0,04 d'une laine de roche, y a pas photo ! et cela oblige donc à au minimum doubler l'épaisseur par rapport à une laine minérale pour avoir la même isolation. À l'inverse, la capacité thermique est de 140 à près de 500 pour le mortier terre-paille et seulement de 3 à 34 pour les laines minérales !... J'ai tiré ces infos du livre de JP Oliva "La conception bioclimatique".

Le plus performant c'est la laine de bois... mais le plus cher aussi ! et ne parlons pas du liège !...

Un autre bon plan c'est la laine de cellulose, on reste dans les mêmes caractéristiques que les laines minérales tant du point de vue du lambda que capacité thermique, mais au moins c'est un matériau sain.

Un autre bon plan : un béton léger de chanvre, coffré.

Dites-vous que si vous faites aujourd'hui à l'économie et avec des matériaux non sains, tôt ou tard, vous devrez refaire ce travail et cet investissement...

Bonne réflexion !
Gérard.

07steph

  • Néophyte
  • Messages: 38
    • Voir le profil
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #4 le: 04 novembre 2008 à 09:41:09 »
merci pour votre réponse

kerlau

  • Néophyte
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #5 le: 07 novembre 2008 à 22:54:00 »
Je serais heureux d'avoir l'opinion de Gérard, qui me semble compétent en la matière, sur les panneaux de chanvre type FLORAPAN

LCL2000

  • Membre Senior
  • Messages: 436
  • Recherche un emploi développeur ASP/PHP-webmaster
    • Voir le profil
    • ObjetsBois.com : spécialisé dans les stylos en bois, objets en bois, meubles...
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #6 le: 07 novembre 2008 à 23:15:46 »
C'est quand même dommage de perdre les 1.5m...Perso j'ai eu dans ma maison la même configuration, je n'ai pas réfléchi longtemps et j'ai isolé entre chevrons en laine de bois (22cm pour être précis). Isolatio du tonnerre, très très peu de chauffage, pas de clim et aucun bruit de l'extérieur. Cela fait une chambre volumineuse, on s'y sent bien.

J'avais ensuite 30cm entre le plafond de la salle de bain et la chambre du dessus. Donc j'ai posé les plaques de Fermacell sur des fourrures suspendues. Par dessus, j'ai mis mon pare-vapeur qui est donc contre les plaques de Fermacell puis 10cm de laine de chanvre. J'ai pu ensuite fermer le plancher de la chambre. J'ai procédé ainsi car c'est quand même plus simple de travailler par le dessus que de travailler dans la pièce en-dessous avec les bras levé et s'en prendre plein le visage ;o)

Voilà pour ma petite contribution.

Cyril.

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #7 le: 09 novembre 2008 à 19:23:44 »
Bonsoir !

[Attention Kerlau à ne pas mélanger les fils de discussion !...]
je ne suis pas particulièrement compétant, simplement amateur !...

Je viens de faire une rapide recherche sur le matériau en question, mais franchement là j'ai des doutes, une laine de chanvre liée au polyuréthanne, là ça me donne des rougeurs !... Ces gens-là ont une culture particulière, utilisent des technologies depuis longtemps, et l'appliquent à des matériaux sains qui sont en vogue, pour se donner une façade verte, dév durable et tout et tout...

Gérard.

kerlau

  • Néophyte
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #8 le: 12 novembre 2008 à 15:34:20 »
Merci à Gérard sur sa réponse avisée concernant le FLORAPAN, mais après investigation plus poussée, ce qui me gêne le plus dans ce produit, et qui n'apparaît pas dans son avis technique CSTB, c'est sa réaction au feu : il est classé F, soit très facilement inflammable;c'est sans doute pour cela que sur son site ISOVER semble le préconiser uniquement en doublage de mur, alors que sur l'avis technique il peut être employé en apparent, pour l'isolation entre lambourdes de combles non habitables, avec il est vrai un rappel au cahier CSTB 3231 sur les risques d'incendie, document que je n'ai pas encore exploré.

Conclusion : je reste très circonspect sur l'emploi de ce produit, qui m'avait vraiment séduit au départ de par sa composition annoncée , en chanvre, et je comptais utiliser pou l'isolation de la toiture d'un ancienne grange.

Muriel

  • Membre Junior
  • Messages: 53
    • Voir le profil
Re : l’isolation des combles habités: deux solutions ?
« Réponse #9 le: 08 février 2009 à 12:14:10 »
Au niveau de la laine de chanvre, deux produits m'ont été conseillés pour leur qualité : thermochanvre et isonat Végétal