Auteur Sujet: Assez Urgent - Hérisson ou pas hérisson ?  (Lu 11062 fois)

Vincellroy

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Assez Urgent - Hérisson ou pas hérisson ?
« le: 15 octobre 2008 à 01:25:53 »
Bonjour à tous !

Nous venons avec ma chère et tendre de nous porter acquéreurs d'une ancienne maison (en pierre blanche et mortier de chaux) de bourg (un village en pleine campagne).
Le terrain n'est pas encaissé, le sol plutôt rocailleux et avec une terre sableuse dans ce secteur.
Bien que située dans le Perche aux portes de la Normandie, le village n'est pas, semble-t-il, situé dans une zone particulièrement humide.
La maison d'habitation possède une courette côté ouest, un porche au nord, le jardin à l'est, un bout de terrain au sud.

Voici ce que nous avons trouvé :
- Façades ouest et sud en ciment (il accroche le cochon), murs nord et est enduits d'origine.
- Dalle de béton sur la vieille tomette (irrécupérable) et carrelage ciment sur le béton (tout a sauté) ainsi que contre-cloisons et faux-plafonds brique-plâtre (idem).

Voici ce que nous désirons :
- Enlever le crépi ciment en façades (pas dans un avenir immédiat, dans un an ? deux ?).
- Piqueter les murs intérieurs (c'est en cours) et faire un enduit chaux-chanvre (quant la maison aura retrouvé son équilibre, au printemps), conserver les plafonds-terre et réenduire à la chaux (au printemps aussi).
- Mettre de la terre cuite ancienne sur le sol : notre casse-tête actuel, on a les carreaux et l'artisan, reste la dalle de 42 m² environ (8,3 x 5,25).

D'où ce sujet dans ce forum. Nous venons d'enlever plusieurs m3 de béton et gravats. Nous avons décaissé 20 cm au niveau du seuil qui est lui-même plus élevé que le sol extérieur (5 cm). Le carreleur veut 8 à 9 cm pour poser un treillis métal fin, sa chape maigre chaux-sable (NHL 3,5 j'espère), la tomette. Il nous reste donc 11 à 12 cm. Nous ne désirons pas de polyane (malgré les habitudes du carreleur), mais nous pensions mettre du liège expansé en plaque (3 cm ? 4 cm ? 5 cm ?) comme isolant périphérique (afin d'éviter ponts thermique - intérieur plus haut que l'extérieur de 5 cm - et remontée capilaire des murs vers la chape), un léger hérisson de gravillons (5 cm) et du sable, l'ensemble bien damé pour être à niveau. Pour résumer : 12 cm de graviers-sable-liège en périphérie, 12 cm de graviers-sable au centre.

Faut-il garder ce seuil ?
Le hérisson doit-il faire absolument 20 cm comme préconisé dans votre fiche ? Peut-on se contenter de moins ?
Faut-il lier le sable au-dessus du hérisson avec de la chaux (ou la chape maigre du carreleur suffira-t-elle) ?
Le liège peut-il servir de joint souple pour le carrelage ?
Cette solution de dalle est-elle "viable" ?

Je précise que le sol, libéré de sa dalle béton a seché à vitesse grand V. Il s'agit d'une terre très sableuse.
Que le mur sud (mais uniquement celui-ci) présentait des traces de salpêtre sous les enduits mais le fait d'avoir supprimer les contre-cloisons l'a déjà fait respirer. La maison n'avait pas été habitée et peu aérée pendant deux ans.

Nous sommes preneurs de tous les conseils, et, il faut le dire assez urgemment.
Merci d'avance,
Vincent et Lara.

« Modifié: 15 octobre 2008 à 01:29:11 par Vincellroy »

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Assez Urgent - Hérisson ou pas hérisson ?
« Réponse #1 le: 15 octobre 2008 à 12:27:18 »
Bonjour !

et bienvenue sur le forum !

Vous avez déjà pas mal réfléchi ! bravo !...

Le treillis de métal fin, il faut qu'on m'explique son rôle... si votre artisan a accepté de changer ses habitudes, il faut continuer !... mais c'est plus facile à dire qu'à faire... attention au liant qu'il va utiliser, je me suis déjà fait avoir avec la "chaux" d'un maçon, qui n'était autre que de la chaux hydraulique artificielle ! C'est pas la peine de vous être donné tant de peine à casser du béton pour recommencer !...

Le liège, on peut le mettre en périphérie, verticalement contre le mur pour éviter la transmission de l'humidité résiduelle des pieds de murs aux carreaux de terre cuite. Il ne faut pas exagérer l'importance du pont thermique de la périphérie (surtout si le sol a vite séché !) et cela simplifie la réalisation de la dalle.

Le sable sur le hérisson : non car il va "fuir" entre les cailloux, permettre les remontées par capilarité et créer des zones de fragilité dans les vides créés. Si on le mélange avec un peu de chaux, c'est... la dalle !

Le seuil : bien sûr qu'il faut le garder !

Le hérisson : oui on peut se contenter de moins, c'est une garantie contre l'humidité. Mais si le sol est très sableux, alors pourquoi ne pas creuser un peu plus, en prenant bien soin de s'écarter des pieds de murs pour ne pas toucher aux fondations.

Mais écarter absolument toute les solutions "traditionnelles" (contemporaines), en privilégiant les matériaux sains. Il va falloir sérieusement "briefer" votre carreleur !...

Gérard.
« Modifié: 15 octobre 2008 à 12:34:33 par Gérard »

Vincellroy

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Précisions
« Réponse #2 le: 15 octobre 2008 à 22:35:16 »
Bonsoir Gérard
Voici quelques éclaircissements...
- Le treillis de métal fin est pour donner plus de stabilité à la dalle en particulier quand la chappe maigre est peu épaisse.

- Oui, mon post était peu clair quant au sable déposé sur le hérisson : j'entendais plutôt un mélange avec de la chaux tout en m'interrogeant.
Pourquoi ne pas faire une chappe plus épaisse directement ? Pour trois raisons : 1- le carreleur s'occupe de la chappe maigre mais il veut travailler la tomette sur 6/7 cm pas plus. 2- je veux stabiliser le sol avant la venue du carreleur. Nous allons vivre un mois et demi dans cette maison sans carrelage. 3- j'ai envie d'une chappe de dix cm mini.

- J'ai effectué deux stages de restauration de l'habitat rural dans le Perche. Au programme de celui-ci, assuré par quelqu'un de l'école d'Avignon, faire son plafond terre, piqueter, concevoir ses enduits, ses mortiers, ses badigeons, enduire. Très rapidement, la pose de carrelage à l'ancienne. Il nous a donné de précieux conseils.

- En ce qui concerne l'isolant périphérique, c'est avant tout par sécurité. Où dois-je le placer ? entre le hérisson et la chappe, j'imagine... mais dois-je prendre les 3 cm de son épaisseur (je sais que 3 cm c'est peu en terme d'efficacité d'isolation mais c'est plus pour éviter les remontées d'humidité) sur la chappe ou sur le hérisson ?

Sinon, avez-vous des conseils à me donner sur ce projet ?

Vincent
« Modifié: 15 octobre 2008 à 23:50:19 par Vincellroy »

Vincellroy

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Et aussi...
« Réponse #3 le: 15 octobre 2008 à 23:48:00 »
Où puis-je trouver facilement du galet roulé en 20/40 ?
Je surfe sur internet et je ne trouve pas spécialement d'adresses...

Vincent

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Assez Urgent - Hérisson ou pas hérisson ?
« Réponse #4 le: 16 octobre 2008 à 20:01:59 »
Bonsoir !

1. le treillis pour moi n'apporte pas grand chose, en plus, l'acier est incompatible avec la chaux. Le sol est très stable, le hérisson doit l'être également, et si la dalle est assez épaisse et homogène, alors il n'y a pas de problème de stabilité !

2. l'idéal est de confondre dalle et chape, en posant la terre cuite directement sur la dalle fraîche, c'est ça la bonne méthode ! mais il y a forcément x méthodes, chaque artisan, qui maîtrise son Art, ayant la sienne !

L'isolant périphérique n'est pas à proprement parler indispensable. Ce qui l'est par contre, c'est de poser une bande résiliante le long du mur, entre le mur et la dalle et la terre cuite, pour éviter la propagation de l'humidité du pied de mur sur la terre cuite. On devrait pouvoir utiliser une bande mince de liège... Pour en revenir à une isolation périphérique, oui je la placerais entre hérisson et dalle, mais bon... il faudrait aussi en placer le long du mur ?!... Quant à votre question sur la prise des cm de l'isolant... forcément c'est sur la dalle (pas la chape !)

Une autre méthode pour couper court à toutes ces tortures intellectuelles : c'est une dalle en billes d'argile ! il en a déjà été pas mal question sur ce forum, questionnez le petit moteur de recherche en haut à droite !

Gérard.

PP

  • Modérateur Global
  • Membre Senior
  • Messages: 300
    • Voir le profil
    • Site
Re : Assez Urgent - Hérisson ou pas hérisson ?
« Réponse #5 le: 18 octobre 2008 à 08:59:54 »
Bonjour,

Juste pour compléter un peut….

Comme c'est dit précédemment le treillis métallique n'apporte rien et surtout pas avec de la chaux.
Les treillis métalliques sont utilisés par les maçons "moderne" pour éviter les fissures dans les chapes au ciment. Car le ciment génère très facilement des fissures de retrait.
Dans votre cas la chape sera réalisée en sable et chaux et ne travaille qu'en compression donc c'est complètement inutile……

J'ai lut aussi que le carreleur veut installer du polyane. C'est hors de question cela serait la pire des choses….

Concernant le hérisson, il n'est pas obligatoire de faire avec du galet roulé (c'est très chère). Du cailloux de 20 / 40 normale suffit. Si c'est du lavé c'est encore mieux. Pour en trouver il suffit de prendre les pages jaunes et de voir les carrières ou fournisseur de matériaux….

J'ai vu aussi que vous souhaitez habiter le lieu avant la pose du carrelage. Donc pour cela il faudrait réaliser une surface plane au dessus du hérisson. Il n'y a pas besoin d'une forte épaisseur, juste de quoi rattraper les irrégularités. Un simple béton de chaux pas trop riche en lien et pas très épais suffirait (Et pourquoi pas avec des billes d'argile) . Cela permet de fermer le hérisson facilement. Par contre pour éviter "l'usure" avec des impactes de chaussure il serait bien de poser des grands panneaux de contre plaqués de 5 mm d'épais pendant la phase transitoire.

Ensuite lors de la réalisation de la chape vous pouvez placer l'isolation périphérique de 3 cm facilement

Bonne continuation dans ce projet

Et @+
PP