Auteur Sujet: Choix d'une ITE la plus économique possible sur mur en Pierre  (Lu 718 fois)

Mando

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Choix d'une ITE la plus économique possible sur mur en Pierre
« le: 05 septembre 2022 à 23:16:36 »
Bien le bonjour !

Je suis en train d'acheter une maison en pierre sur laquelle je vais faire une rénovation quasi totale (la toiture reste bonne, la maçonnerie également).
Il reste une zone d'ombre : l'isolation par l'extérieur !

Le topo :
C'est une maison avec quasiment toutes les ouvertures sur le sud/sud-est (appelons le sud, par simplicité). A l'est, une grange qui fait espace tampon, et à l'ouest et au nord, la surface vitrée est minime.
> d'où mon attrait pour une ITE sur les murs nords et ouest, plus une "ITE dans la grange" à l'est. Concernant le sud, vu les ouvertures nombreuses, c'est moins évident car je ne veux pas encaisser les fenêtres plus qu'elles ne le sont déjà.

L'ITI serait inefficace car deux très gros murs de refend, et je souhaite éviter de perdre de la place.
Le débord de toît au nord et sud sont d'environ 35cm. Sur le pignon ouest, 20cm seulement.


La surface extérieure à couvrir est importante, et je cherche la solution au meilleur rapport isolation/prix possible, tout en respectant ce que le mur en pierre nous impose (notamment le besoin de perspirance)
- J'aurais bien fait une ossature type GREB pour faire une ITE avec des bottes de pailles (efficace et économique), mais les débords de toit sont insuffisants, et il semblerait qu'il soit couteux d'y remédier.

- J'envisage de poser une laine de bois entre montants bois, puis par pluie et bardage en bois de dosse. Ou alors fibre de bois à la place du pare pluie.

- Ou fibre de bois qui fait office de pare-pluie à enduire avec du chaux-sable. Cette solution présente l'avantage de pouvoir éviter la laborieuse étape consistant à fixer des montants de bois au mur de pierre grâce à l'option de coller la fibre de bois avec un mortier.


Mon problème : mis à part la solution des bottes de paille, qui me semble irréalisable, c'est cher ! Pour atteindre un R aux alentours de 4, la solution fibre de bois devrais me revenir aux alentours de 70€/m2 de matériaux (entre la fibre, le mortier et l'enduit). Avec la laine de bois, c'est un peu mieux, mais peut être moins adapté à l'ITE, et je me demande si je n'oublie pas une autre solution...
En ITE, je suppose qu'un terre paille très allégé n'est pas adapté, et qu'il serait très chronophage.


Auriez-vous d'autres idées, des suggestions, commentaires, témoignages ?

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 861
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Choix d'une ITE la plus économique possible sur mur en Pierre
« Réponse #1 le: 06 septembre 2022 à 11:26:18 »
Citer
- J'envisage de poser une laine de bois entre montants bois, puis par pluie et bardage en bois de dosse. Ou alors fibre de bois à la place du pare pluie.

En isolation par l'extérieur vous devez prévoir un isolant adapté, ne pas avoir de remontée d'humidité trop importante. Fibre de bois et pare pluie et respecter la continuité capillaire.

Si vous atteignez un R=3 ce sera déjà bien !

Quel est l'état hygrométrique des murs .... traces d'humidité ?
Hervé

Mando

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Choix d'une ITE la plus économique possible sur mur en Pierre
« Réponse #2 le: 06 septembre 2022 à 22:53:57 »
Merci de votre retour !

Il y a une problème de remontée capillaire même en fin Août ! La raison principale est très probablement une fuite de la toiture de la grange, qui fait que l'eau s'infiltre sous la maison et suinte à travers le carrelage (depuis un an, maison non habitée, non chauffée, non ventilée, avec fenêtres étanches et sans VMC...)

J'ai déjà prévu de faire drains extérieurs, décaisser l'intérieur pour faire un hérisson ventilé, enlever le plâtre et la laine de verre, piquer le mortier qui ne tient pas bien avant de refaire les joints, décrouter le crépi extérieur sur au moins un mètre (et plus si nécessaire, mais il est dans un état parfait alors qu'il a plus de vingt ans, donc c'est dommage de l'enlever pour rien, si décrouter le bas est suffisant pour évacuer l'humidité) mettre une VMC hygroréglable, ajouter des entrées d'air hygroréglables sur les fenêtres... Et j'espère que ça suffira pour obtenir une maison saine !

Je crains juste de découvrir un champignon en enlevant le plâtre, mais vu que la maison est inhabitée et dans le noir depuis longtemps, j'imagine que ce dernier aurait déjà progressé et serait devenu visible en surface s'il était présent.


En tout cas, je retiens que pour l'ITE, pas vraiment de solution plus économique que la fibre de bois à coller sur le mur et à enduire avec chaux/sable ensuite.

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 861
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Choix d'une ITE la plus économique possible sur mur en Pierre
« Réponse #3 le: 07 septembre 2022 à 00:37:54 »
Vous êtes en train d'acheter ... c'est fait ou pas ?

Parce que les soucis d'humidité
Citer
La raison principale est très probablement une fuite de la toiture de la grange, qui fait que l'eau s'infiltre sous la maison et suinte à travers le carrelage
ben en fait vous n'en savez rien, c'est peut être ça ou pas...

Mais bon vous devrez résoudre l'humidité qui m'a l'air de ne pas être la moitié d'un souci avant tout autre chose.
A noter que les enduits sur fibres de bois ne sont pas juste des enduits chaux sables ... mais je ne ne suis pas spécialiste en enduits.
« Modifié: 07 septembre 2022 à 00:42:49 par HDLM »
Hervé

Mando

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Choix d'une ITE la plus économique possible sur mur en Pierre
« Réponse #4 le: 07 septembre 2022 à 08:42:48 »
Le compromis est signé, mais j'ai encore le droit de me rétracter. Ce que je souhaite éviter, après 8 mois à passer 2 à 6 heures par jour à chercher dans ma région... C'est la première fois que j'ai un potentiel coût d'achat + matériaux pour les travaux < valeur du bien après travaux.
Par de grand chose, et mon travail ne sera pas vraiment bien payé, mais au moins je ne devrais pas y perdre, ce qui a son importance étant donné qu'il n'est pas impossible que je sois amené à changer de région dans quelques années !
Suite à cette découverte, les vendeurs ont accepté de faire un avenant pour baisser le prix.

Actuellement, le plan est de garder les murs et la toiture. J'ai bon espoir qu'avec la quantité de travaux et drains que je prévois, l'humidité et les remontées d'eau devrait être sous contrôle. Il y aura des semaines entières pour creuser tout cela à la pelle, mais au moins j'aurais la forme !

Décrépir, casser les dalles béton, refaire la toiture de la grange pour ne plus avoir d'infiltration, pose de drains extérieurs et hérisson intérieur ventilé, enlevé le plâtre et la laine de verre, VMC hygroréglable et entrées d'air hygroréglables, puis piquet les joins qui ne tiennent pas et refaire avec chaux-chanvre... Je crois que ce sont toutes les mesures possibles !

Je ne peux pas savoir quels sont les sources causes d'humidité, mais concernant la grange qui fuit et forme une baignoire sans issue à côté du mur est : je n'ai pas vraiment pas de doute sur le fait que ce soit l'une cause, et que c'est à régler en priorité.
« Modifié: 07 septembre 2022 à 13:34:41 par Mando »