Auteur Sujet: cloison en terre chanvre banché  (Lu 3626 fois)

chivechan

  • Néophyte
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • E-mail
cloison en terre chanvre banché
« le: 09 août 2021 à 19:24:07 »
Bonjour à vous,
petit nouveau sur le forum, j’espère trouver des conseils ou retours d’expérience concernant un projet pour lequel je ne trouve pas d'infos.
Je suis en pleine construction de notre maison ossature bois. Quelques détails de construction:
-Hérisson drainé et ventilé accueillant une dalle chaux/chanvre sur laquelle 1/3 est en tomettes sur chape sable/chaux et les deux tiers restants en terre battue saturée à l'huile de lin (à venir très bientôt)
-Isolation périphérique laine de bois et toiture ouate de cellulose insufflée
-Je réalise quelques cloisons en plaques de gypse que je compte remplir des restes du béton de chanvre de ma dalle (stocké au sec)
Voici ma question:
pour deux cloisons (Salle de bains, toilettes et une chambre) j'ai monté une ossature bois avec des chevrons 45/65 d'entraxe 45cm sur une lisse de 80/80 posée sur la dalle. Je comptais réaliser un terre paille banché en premier lieu avec des entretoises entre l'ossature et le coffrage pour noyer la structure. Le fait est que j'ai du chanvre paysan en rab: de la chènevotte et du mélange chènevotte et laine. Je me disais que remplacer la paille par ce mélange pourrait être judicieux.
Pour info: ma terre est de l'argile à 90% avec du sable pour les dix% restants
Que pensez vous de cette idée?
Le peu que j'ai pu trouvé sur le net sont des constructions anciennes de type colombage ou du projeté avec mélangeur et pétard ce que je ne souhaite pas réaliser. Très peu d'infos sur la tenue d'une telle cloison et du chanvre
Merci pour vos retours
Guillaume

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 418
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #1 le: 11 août 2021 à 14:22:18 »
Bonjour à vous,
petit nouveau sur le forum, j’espère trouver des conseils ou retours d’expérience concernant un projet pour lequel je ne trouve pas d'infos.
Je suis en pleine construction de notre maison ossature bois. Quelques détails de construction:
-Hérisson drainé et ventilé accueillant une dalle chaux/chanvre sur laquelle 1/3 est en tomettes sur chape sable/chaux et les deux tiers restants en terre battue saturée à l'huile de lin (à venir très bientôt)
-Isolation périphérique laine de bois et toiture ouate de cellulose insufflée
-Je réalise quelques cloisons en plaques de gypse que je compte remplir des restes du béton de chanvre de ma dalle (stocké au sec)
Voici ma question:
pour deux cloisons (Salle de bains, toilettes et une chambre) j'ai monté une ossature bois avec des chevrons 45/65 d'entraxe 45cm sur une lisse de 80/80 posée sur la dalle. Je comptais réaliser un terre paille banché en premier lieu avec des entretoises entre l'ossature et le coffrage pour noyer la structure. Le fait est que j'ai du chanvre paysan en rab: de la chènevotte et du mélange chènevotte et laine. Je me disais que remplacer la paille par ce mélange pourrait être judicieux.
Pour info: ma terre est de l'argile à 90% avec du sable pour les dix% restants
Que pensez vous de cette idée?
Le peu que j'ai pu trouvé sur le net sont des constructions anciennes de type colombage ou du projeté avec mélangeur et pétard ce que je ne souhaite pas réaliser. Très peu d'infos sur la tenue d'une telle cloison et du chanvre
Merci pour vos retours
Guillaume

bonjour
la cloison, c'est bien en banchage ?
Donc banchage terre + paille, ou terre + chanvre ou terre + copeaux de bois, ou terre + bois déchiqueté ...; même combat, ça se réalise, ça remplit un banchage, je préfére perdu, mais ce n'est pas obligatoire.
Pour info, le sable est inutile.

chivechan

  • Néophyte
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #2 le: 11 août 2021 à 22:18:11 »
]bonjour
la cloison, c'est bien en banchage ?
Donc banchage terre + paille, ou terre + chanvre ou terre + copeaux de bois, ou terre + bois déchiqueté ...; même combat, ça se réalise, ça remplit un banchage, je préfére perdu, mais ce n'est pas obligatoire.
Pour info, le sable est inutile.


Merci pour cette réponse,
concernant le sable, les dix pour cent sont ceux présents dans l'argile extraite du terrain, je compte bien les laisser là ou il sont!
Pour le banchage perdu ça me parait un peu plus compliqué à mettre en œuvre, peut-être une fausse idée...? A mes yeux l'avantage serait la facilité de remplissage pour les hauts de cloison, et l’inconvénient plus de temps à passer sur la préparation des banches...
Un retour d’expérience entre les deux solutions?

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 418
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #3 le: 12 août 2021 à 08:55:26 »
]bonjour
la cloison, c'est bien en banchage ?
Donc banchage terre + paille, ou terre + chanvre ou terre + copeaux de bois, ou terre + bois déchiqueté ...; même combat, ça se réalise, ça remplit un banchage, je préfére perdu, mais ce n'est pas obligatoire.
Pour info, le sable est inutile.


Merci pour cette réponse,
concernant le sable, les dix pour cent sont ceux présents dans l'argile extraite du terrain, je compte bien les laisser là ou il sont!
Pour le banchage perdu ça me parait un peu plus compliqué à mettre en œuvre, peut-être une fausse idée...? A mes yeux l'avantage serait la facilité de remplissage pour les hauts de cloison, et l’inconvénient plus de temps à passer sur la préparation des banches...
Un retour d’expérience entre les deux solutions?
j'ai testé les deux, je suis resté sur le banchage perdu en roseaux : à trouver  en 70 roseaux au mètre, avec des fils galvanisés, les rouleaux faisant 2x5m.
c'est la technique que je trouve la plus simple, et plus rapide :
ossature en bois, rouleau de roseau découpé à la bonne hauteur, agrafé sur le bois sur 50 cm, remplissage, on remonte de 50 cm, remplissage, et ainsi de suite jusqu'au plafond.
Ensuite on enduit le tout avec un enduit de finition. et comme l'ossature est incluse dans le banchage, il n'y a pas de risque de fissures.

plus gros défaut : plus coûteux qu'un banchage amovible à base de 2 planches de contreplaqué.
Mais ça permet de réaliser des cloisons assez fines, difficiles à réaliser avec un banchage amovible.


chivechan

  • Néophyte
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #4 le: 12 août 2021 à 16:53:51 »

j'ai testé les deux, je suis resté sur le banchage perdu en roseaux : à trouver  en 70 roseaux au mètre, avec des fils galvanisés, les rouleaux faisant 2x5m.
c'est la technique que je trouve la plus simple, et plus rapide :
ossature en bois, rouleau de roseau découpé à la bonne hauteur, agrafé sur le bois sur 50 cm, remplissage, on remonte de 50 cm, remplissage, et ainsi de suite jusqu'au plafond.
Ensuite on enduit le tout avec un enduit de finition. et comme l'ossature est incluse dans le banchage, il n'y a pas de risque de fissures.

plus gros défaut : plus coûteux qu'un banchage amovible à base de 2 planches de contreplaqué.
Mais ça permet de réaliser des cloisons assez fines, difficiles à réaliser avec un banchage amovible.



Parfait le retour rapide!
Du coup, je préfère avoir ces cloisons plus épaisses pour deux raisons: gagner en inertie, sur de l'ossature bois ça n'est pas un luxe.. Et permettre la régulation de l'hygrométrie pour celle de ma salle de bains et des toilettes
Je me rends bien compte que ça va être plus de terre a brasser mais après les 70 m2 de terre battue, ça devrait être des vacances...
Merci a toi!

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 418
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #5 le: 12 août 2021 à 19:06:20 »

j'ai testé les deux, je suis resté sur le banchage perdu en roseaux : à trouver  en 70 roseaux au mètre, avec des fils galvanisés, les rouleaux faisant 2x5m.
c'est la technique que je trouve la plus simple, et plus rapide :
ossature en bois, rouleau de roseau découpé à la bonne hauteur, agrafé sur le bois sur 50 cm, remplissage, on remonte de 50 cm, remplissage, et ainsi de suite jusqu'au plafond.
Ensuite on enduit le tout avec un enduit de finition. et comme l'ossature est incluse dans le banchage, il n'y a pas de risque de fissures.

plus gros défaut : plus coûteux qu'un banchage amovible à base de 2 planches de contreplaqué.
Mais ça permet de réaliser des cloisons assez fines, difficiles à réaliser avec un banchage amovible.



Parfait le retour rapide!
Du coup, je préfère avoir ces cloisons plus épaisses pour deux raisons: gagner en inertie, sur de l'ossature bois ça n'est pas un luxe.. Et permettre la régulation de l'hygrométrie pour celle de ma salle de bains et des toilettes
Je me rends bien compte que ça va être plus de terre a brasser mais après les 70 m2 de terre battue, ça devrait être des vacances...
Merci a toi!
Pour les cloisons épaisses il y a la solution des briques de terre, c'est bien aussi.
Dès que j'ai fini mon mur chauffant (je suis seul et j'ai galéré presque 4  jours sur la pose du PER, que j'ai fini par couper au milieu) je profite du retour du temps non pluvieux pour fabriquer quelques dizaines d'adobes.
et ensuite je retourne à la préfabrication de panneaux de murs chauffant, en espérant que le temps reste au sec ...
En théorie il faut profiter de l'été pour préparer ses chantiers de l'hiver !


chivechan

  • Néophyte
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #6 le: 12 août 2021 à 20:06:18 »
Pour les cloisons épaisses il y a la solution des briques de terre, c'est bien aussi.
Dès que j'ai fini mon mur chauffant (je suis seul et j'ai galéré presque 4  jours sur la pose du PER, que j'ai fini par couper au milieu) je profite du retour du temps non pluvieux pour fabriquer quelques dizaines d'adobes.
et ensuite je retourne à la préfabrication de panneaux de murs chauffant, en espérant que le temps reste au sec ...
En théorie il faut profiter de l'été pour préparer ses chantiers de l'hiver !
J'en espère tout autant, après  plus d'un an sous bâche, l'argile extraite du terrain a été foisonnée grossièrement il y a trois semaines avant la période de pluie, depuis elle est sous un tunnel au sec et attend  d'être retravaillée pour tirer la dalle avant de la battre.. Et il faut que ce soit sec sec!
Sinon pour ton PER, un homme averti en vaut deux: faire attention aux coudes pas trop serrés et prévoir du jeu sur le réseau eau chaude, chose que tu auras dans ton mur, le per dilate et se  contracte avec les température, prévoir quelques centimètres en plus pour raccorder, ne pas couper juste a la côte!
Mésaventure arrivée chez un collègue il y a peu....

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 418
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #7 le: 12 août 2021 à 22:46:06 »
c'est du multicouches, il n'y a pas de problèmes de dilatation.
J'ai fini par couper au milieu du morceau
j'ai pu finir la pose, mais je n'ai plus de raccords droits !!!
demain matin, direction le vendeur ...
Saleté de météo de me.de qui m'a empêchée de fabriquer des panneaux préfabriqués ... j'avais tout préparé la semaine d'avril ou il a fait beau et sec, je suis parti 1 semaine sur un chantier, il n' a pas plu une seule fois, et depuis il pleut, il pleut ... sauf depuis hier !

j'ai lu les explications sur les sols en terre sur le site de l'association Areso, mais je n'ai pas le souvenir qu'il faille une terre parfaitement sèche.
en tout cas, je peux vous assurer, que pour réaliser des sols en terre Claytec ne livre pas de terre sèche, mais un mélange à pisé, très légèrement humide. Et pour avoir suivi un chantier, le mélange c'est super bien comporté, la pose avait  été rapide, et le damage avait été simple à réaliser. par contre épaisseur importante (25 ou 30 cm) donc deux passes, avec un "filet" de jute épais au milieu.

chivechan

  • Néophyte
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #8 le: 12 août 2021 à 23:39:58 »
Ta meteo me dit qu'on ne doit pas habiter bien loin...
Sinon pour la chape en terre car c'est une chape battue et non une dalle, d'en avoir causé et vu une expérience proche géographiquement, il s'avère que n'ayant que de l'argile, éviter le stade humide est fortement recommandé. Pas de soucis de fissures, ni de temps de séchage, hormis pour l'huile de lin.
Le principe est très simple, on tire la chape foisonnee et sèche sur 12 cm de hauteur sans la tasser, ensuite on dame a la plaque vibrante pour la ramener a 8 cm, ça va certainement  poussierer un peu (le masque dans ce cas peut être utile!). Une fois terminé, passage d'huile de lin crue chauffée au bain marie ( devrait améliorer la pénétration et favoriser le séchage)
Je pourrais confirmer après coup mais ça me parait censé.
Avantage supplémentaire : argile extraite lors de fouilles sur place, huile de lin d'un producteur d'à côté dans le 35, et quelques petits bras sans moteur... Un peu de butane et quelques canettes et ça va marcher !

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 418
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #9 le: 13 août 2021 à 10:16:55 »
Ta meteo me dit qu'on ne doit pas habiter bien loin...
Sinon pour la chape en terre car c'est une chape battue et non une dalle, d'en avoir causé et vu une expérience proche géographiquement, il s'avère que n'ayant que de l'argile, éviter le stade humide est fortement recommandé. Pas de soucis de fissures, ni de temps de séchage, hormis pour l'huile de lin.
Le principe est très simple, on tire la chape foisonnee et sèche sur 12 cm de hauteur sans la tasser, ensuite on dame a la plaque vibrante pour la ramener a 8 cm, ça va certainement  poussierer un peu (le masque dans ce cas peut être utile!). Une fois terminé, passage d'huile de lin crue chauffée au bain marie ( devrait améliorer la pénétration et favoriser le séchage)
Je pourrais confirmer après coup mais ça me parait censé.
Avantage supplémentaire : argile extraite lors de fouilles sur place, huile de lin d'un producteur d'à côté dans le 35, et quelques petits bras sans moteur... Un peu de butane et quelques canettes et ça va marcher !

j'ai de mauvais souvenir d'essais de tests d'enduits argile traités à l'huile de liin pure, ça avait mis des mois à sécher.
Depuis je suis passé à l'huile de lin cuite Natura, en seau de 20L, ça fonctionne mieux.

Je suis au nord est de la Bretagne, à coté de Dinan.
si tu cherches dans mes posts j'ai même posté une photo du monument le plus connu de ma commune :)

quand penses tu réaliser ton sol en terre ?
la technique m'intéresse.

chivechan

  • Néophyte
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #10 le: 15 août 2021 à 12:07:12 »
Je me reconnecte,
Je pense réaliser la dalle en quatre parties distinctes qui sont séparées par des cloisons ou lisses intermédiaires au sol.
Je fait un premier essai courant de semaine qui vient et si ça s'avère concluant je poursuit la semaine prochaine.
Je suis entre Nantes et rennes, si tu es motivé!

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 418
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : cloison en terre chanvre banché
« Réponse #11 le: 19 août 2021 à 09:04:16 »
Je me reconnecte,
Je pense réaliser la dalle en quatre parties distinctes qui sont séparées par des cloisons ou lisses intermédiaires au sol.
Je fait un premier essai courant de semaine qui vient et si ça s'avère concluant je poursuit la semaine prochaine.
Je suis entre Nantes et rennes, si tu es motivé!
Je suis intéressé, mais vraiment pas disponible cette semaine ...
dommage j'aurais vraiment apprécié de voir / participer au chantier   
est ce qu'il va exister des photos du chantier ?

Merci