Auteur Sujet: Dalles/hérissons caverneux/isolants  (Lu 10455 fois)

rony80

  • Membre Senior
  • Messages: 398
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalles/hérissons caverneux/isolants
« Réponse #45 le: 12 décembre 2021 à 22:09:05 »
+1
Que ça soit le radon ou l'eau, il faut offrir une alternative pour sortir plutôt que de tenter de bloquer.

oroko

  • Membre Junior
  • Messages: 53
    • Voir le profil
Re : Dalles/hérissons caverneux/isolants
« Réponse #46 le: 14 décembre 2021 à 00:51:53 »
Pinaize j'avais zappé le début de cette discussion, qui pourtant cerne exactement un sujet que j'avais mis sur l'Forum il y a environ quatre ans, et pas avancé depuis pour ma part.  Où ça demandait en gros : comment faire une dalle un peu isolante, un peu perspirante, un peu résistante au poinçonnement genre béquilles de motos pour un atelier à usage individuel, qui ne produit pas trop de poussière rien qu'à marcher dessur, et faite de matériaux pas trop polluants et pas moches/gris blockhaus.
Ce qui ressemble à une quadrature du cercle dès le départ.   
Mais il y a plein de bonnes pistes si on reprend depuis la Page 1, je m'y recolle et rends l'antenne.
« Modifié: 14 décembre 2021 à 00:54:16 par oroko »

Taone

  • Membre Complet
  • Messages: 198
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Dalles/hérissons caverneux/isolants
« Réponse #47 le: 30 mai 2022 à 13:22:40 »
Bonjour

J'exhume ce (pas si) ancien message, pour avoir quelques précisions concernant la mise en œuvre de ciment en lieu et place de la chaux.

Pour en faire du béton caverneux pas de raison d'éviter le CEMII, c'est de toute façon poreux

Le corps est en effet poreux, mais quid de de la couche de surfaçage, qui d'après ce que je vois sur la photo, fait qq cm. Si c'est en béton, on bloque l'humidité dans la dalle, non ?
La contrainte que je vois a utiliser de la chaux vs CEMII, c'est la résistance mécanique, mais contournable en augmentant le dosage, et en mettant un peu de granulat fin ?

La question du ciment se traduit aussi par un avantage, après sechage (long 1 mois ou 2 en plein été si possible) la Pz reprendra moins d'eau qu'a la NHL/CL

Pourquoi un séchage si long, a cause de l'eau relarguée par la Pz ?
Quand vous dites "reprendra moins d'eau, cela va dans le sens de dire qu'elle aura de meilleures propriétés d'isolation ?

Merci !
T.