Auteur Sujet: PLancher dans batisse 1800  (Lu 174 fois)

calypsoh

  • Néophyte
  • Messages: 1
    • Voir le profil
    • E-mail
PLancher dans batisse 1800
« le: 18 mai 2020 à 16:04:35 »
    Bonjour à tous, et merci de m’accueillir sur ce forum.

    Le sujet que j'apporte est celui de la rénovation partielle d'une vielle maison de vers 1800 mitoyenne en bourg, en Bretagne vers Paimpont, à Concoret.

Premier projet : À ce stade, pour pouvoir installer avant l'hiver une cuisinière à bois (avec bouilleur) reliée aux radiateurs, il faut en premier lieu refaire un plancher de la cuisine sur lequel elle sera posée (la cuisinière).

Actuellement :
  • Ici il est courant de tomber sur la roche mère en creusant...
  • La cuisine en question est situé entre deux pièces intérieures au Nord (sol plancher, séparation cloison bois) et Ouest (sol dalle et carrelage, pas de séparation), le voisin à l'Est (séparé d'un mur de béton puis pierre) et un couloir extérieur bétonné (séparé d'un mur de pierre).
  • Le plancher actuel ancien est pourrie et cassant en partie et les lambourdes disparaisse dans la terre.

L'idée soumise ici à vos commentaires :
  • Casser le plancher actuel,
  • À ce stade on découvrira alors qu'on :
    • peut décaisser jusqu'à environ 30cm
    • ou de faire de notre mieux pour décaisser jusqu'à la roche mère qui affleurera trop rapidement.
  • En fonction :
    • On nous a recommandé en cas de roche mère apparente de s'éviter la pose d'un hérisson, qu'en pensez-vous ?
    • En cas de hérisson, poser des parpaing (ou couler des plots en chaux/sable/gravier) de niveau pour poser les lambourdes de niveau et poser le plancher, qu'en pensez-vous ?
    • Sans hérisson couleur des plots de niveau semble être l'unique possibilité pour poser des lambourdes de niveau, qu'en pensez-vous ?
    • Il est aussi envisageable de réaliser un petit muret coffré (chaux/sable/gravier) entourant la pièce pour poser les extrémité des lambourdes, qu'en pensez-vous ?
    • Le sujet de l'aération semble encore plus compliqué, réaliser une ouverture dans le mur en sous-plancher qui donne vers le couloir extérieur bétonné (qui sera alors dé-bétonné...) et réaliser un espace entre le plancher et le mur d'un centimètre (une autre recommandation) pour faire l’entrée/sortie d'air serait globalement la seule solution pour éviter la mérule par exemple, qu'en pensez-vous ?
Plancher :
L'envie serait de poser un plancher de latte large en chêne ou autre essence genre épicéa en fonction de la disponibilité en scierie de planches sèches (pas si évident à trouver, un certain nombre de scierie coupent à la demande donc planche pas réellement sec), nous pouvons le débiter, raboter etc. usiner nous-mêmes.
Mais pour le coup j'ai du mal à trouver des abaques convaincantes pour calculer les épaisseur de lattes et les entraxes.
Quelqu'un en auraient ?

J'espère nous pas vous avoir perdu.
Si besoin je réaliserais un schéma.

Merci à tous.[/list]

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 559
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : PLancher dans batisse 1800
« Réponse #1 le: 19 mai 2020 à 08:52:41 »
Bonjour,

Je vous répond pour pas vous laisser tout seul ...

Alors c'est clair que tant que vous n'aurez pas enlevé l'ancien parquet et la terre qui est en dessous vous ne pourrez pas évaluer précisément votre projet.

D'une façon générale :
- Voir le projet dans sa globalité. Ce serait dommage de de se limiter dans l'avenir pour ne pas casser dès le début une chape béton que vous aurez à casser dans l'avenir.
- Le Hérisson est utile en bâti ancien, dès 15 cm d'épaisseur en cailloux propres. Son rôle est la rupture de capillarité en laissant passer l'excès de vapeur d'eau. Si celle ci est bloquée elle remontera par les murs => pas de barrières étanches !
Vous pouvez compléter le hérisson par des agrégats minéraux isolants : argiles expansée, verre expansé.
- Les plots bétons sont une bonne possibilité pour fixer les lambourdes.
- Les parquets à clouer standards sont de 23 mm d'épaisseur, si vous le faites vous même vous pouvez aller plus épais ... oui il est quasi impossible de trouver du bois sec en scierie ... Entraxe standard des lambourdes 40 cm. Évitez les lames larges : Standard 7 cm max 10 cm.

Mettez des croquis, photos, décrivez tout ce qui peut être utile de façon précise et compréhensible pour avoir des avis pertinents.

A plus.
« Modifié: 19 mai 2020 à 08:54:37 par HDLM »
-Hervé-

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 266
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : PLancher dans batisse 1800
« Réponse #2 le: 19 mai 2020 à 09:47:00 »

- Les parquets à clouer standards sont de 23 mm d'épaisseur, si vous le faites vous même vous pouvez aller plus épais ... oui il est quasi impossible de trouver du bois sec en scierie ... Entraxe standard des lambourdes 40 cm. Évitez les lames larges : Standard 7 cm max 10 cm.
Bonjour
Ambiance Bois en limousin vendais du plancher douglas en 30 ou 35 mm d'épaisseur.
idem pour Bellême Bois qui peut aussi fabriquer à façon
il me semble que Rahuel bois vend du bois sec, idem bois de St Malo qui stocke et vend des plots.
Pour le bois sec en scierie, il faut soit être copain avec le scieur, soit avoir la possibilité de fouiller dans les vieux stocks datant du grand père, le petit fils qui a fait école de commerce et qui a repris l'entreprise familiale préférant souvent le débit plutôt que la qualité.

Je ne me souviens plus du nom mais il existe un site internet de vente de lots de bois de menuiserie / charpente. Il y a régulièrement des amateurs et des professionnels qui passent des annonces pour des bois secs.

LBC peut aussi permettre de trouver des lots de bois bien sec mis en vente suite à un futur déménagement ou à la vente de la maison du grand père parti en maison de retraite sans son atelier.

Cdlt