Auteur Sujet: Réalisation plancher chauffants minces sur vieux plancher bois.  (Lu 2632 fois)

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 930
    • Voir le profil
Bonjour,

Je viens de terminer une étape importante, donc je commence un sujet sur la réfection des planchers à l'étage.
C'est une vieille histoire j'avais commencé à me renseigner ici même en 2012! et ici aussi.

L'histoire du chauffage s'est ajoutée en cours de route, quand je me suis aperçu que le plancher chauffant du rez-de-chaussée risquait d'être insuffisant pour toute la maison. Cela m'ennuyait de mettre des radiateurs électriques d'appoint alors que je suis sur pompe à chaleur. Et mettre des radiateurs à eau chaude impliquait soit d'en mettre des très gros pour fonctionner à la température du plancher chauffant du rez-de-chaussée, soit d'avoir une installation plus compliquée en pompe à chaleur.

Bref, il me fallait :
- un plancher mince avec possibilité de rattraper la non planéité du support de 1 cm à 7 cm.
- un peu souple car ça bouge un peu.
- pas trop lourd pour les vieilles solives.
- pouvoir mettre du parquet mince pour le chauffage au sol.
- pas trop de pétrole, plastique, etc...

Je suis parti pour une solution sur lambourdes avec remplissage au mortier à base de chaux. En théorie comme ça :


En Pratique

* la pose des lambourdes :

J'ai commandé des lambourdes en chêne 24 x 60 mm (3€ le m env.) que j'ai vissé

J'ai d'abords tendu des ficelles autour de la pièce puis les diagonales pour trouver un plan droit (mais pas forcement d’aplomb) le plus bas possible. Quand les diagonales se touchent, c’est bon.

Ensuite j'ai posé les lambourdes externes, puis le reste des lambourdes en me guidant à la règle. Dans certain cas j'ai désépaissi les lambourdes dans les bouts pour gagner un peu d'épaisseur dans les coins. Il faut soulever la lambourde au pied de biche un poil au dessus de sa hauteur finale et visser.
Dans le chêne il faut fraiser la tête avant de visser. Comme j'ai seulement des petites visseuses de 12v, je faisais un pré-trou avec un foret long (4.5 mm dans les solives et je vissais avec du savon sur le filetage.

Il faut des vis complétement filetées pour que la lambourde tienne en hauteur, on peut même marcher dessus.


En pratique, les lambourdes sont tordues et vrillées, Il faut parfois caler un peu. En gros j'ai un entraxe de 25 cm,



« Modifié: 03 avril 2020 à 10:21:45 par berlo »

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 930
    • Voir le profil
Re : Réalisation plancher (chauffants) minces sur vieux plancher bois.
« Réponse #1 le: 30 juillet 2018 à 19:20:25 »
* la pose des tuyaux :
Ce n'est pas si difficile finalement, Il faut dérouler au fur et à mesure et agrafer les diffuseurs métalliques (Caléosol).
Il faut découper le bout des lambourdes une fois sur deux pour faire passer les tuyaux dans les bouts, faire demi tour à la fin (sur 2 intervalles) et revenir au point de départ.
Il faut agrafer le tuyau le long des lambourdes d'un côté à l'aller puis de l'autre au retour.
Dans les bouts, j'ai plaqué les tuyaux au sol en agrafant de petits bouts de tissus (toile de fluage Fermacell plié en 3)
Par exemple :

(sous la fenêtre je n'avais pas assez de hauteur pour passer les tuyaux, j'ai fait demi tour avant en passant sous les lambourdes)

J'ai mis ainsi au sol 94 m de tuyau dans la grande chambre de 20 m² et environ 80 m² dans les chambres de 11m

* le remplissage :

J'ai fait le mortier suivant, dans l'ordre d'ajout :
  • 90 à 100l d'eau
  • 2 bouchons de liquide vaisselle
  • 3l de Kaolin
  • 20l de sable
  • 30 kg de chaux NHL3.5
  • 2 sacs de 100 l de vermiculite (80l en pratique)
  • 1 seau de chanvre fibré

La vermiculite pour la légèreté, le Kaolin et le sable pour améliorer la conductivité thermique.

Ensuite il faut bien remplir entre et dessous les lambourdes et lisser à la grande taloche.


Le sur-lendemain j'ai raclé le dessus des lambourdes et resserrer avec une petite taloche.


Sur ma première pièce, ce n'est pas terrible, ça creuse entre les lambourdes, je verrais ça plus tard.
« Modifié: 30 juillet 2018 à 19:35:31 par berlo »

Acri

  • Membre Junior
  • Messages: 51
    • Voir le profil
Re : Réalisation plancher (chauffants) minces sur vieux plancher bois.
« Réponse #2 le: 30 juillet 2018 à 19:52:07 »
Super Berlo.

J'ai des petites questions :

1) Les tuyaux de chauffage ont donc un entraxe de 12,5 cm, c'est bien cela ? Ils font quel diamètre ?

2) Si l'on se fie à ta perspective, il n'y a pas d'isolation sous tes diffuseurs métalliques. Tu ne crains pas de chauffer dessous ?

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 930
    • Voir le profil
Re : Réalisation plancher (chauffants) minces sur vieux plancher bois.
« Réponse #3 le: 31 juillet 2018 à 14:00:41 »
Salut Acri,

1) C'est des tuyaux multicouches de 16mm (interne 12 mm), je n'ai pas mesuré, mais oui c'est dans ces eaux-là, les diffuseurs font 19 cm de largeur. En fait j'étais souvent un peu trop serrer, et je n'arrivais que difficilement, voir pas du tout, à passer la tête de l’agrafeuse entre lambourde et tuyau. L'idéal étant de passer le diffuseur sous la lambourde et d’agrafer de chaque côté de cette dernière.

2) Non pas d'isolants sous les diffuseurs, j'ai cherché à faire le plus fin possible. Il n'y a "que" 3 cm de vieux parquet, ce n'est pas impossible que ça chauffe un peu par en dessous, je vous dirais ça l'hiver prochain....

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 289
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Réalisation plancher (chauffants) minces sur vieux plancher bois.
« Réponse #4 le: 01 mars 2020 à 22:11:09 »
Bonjour
solution intéressante de chauffage par le sol.
Après deux hivers de chauffe,  serait il possible d'avoir un retour d'expérience ?

Merci

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 930
    • Voir le profil
Re : Réalisation plancher (chauffants) minces sur vieux plancher bois.
« Réponse #5 le: 02 mars 2020 à 10:53:23 »
Bonjour Manu,

Bah je n'ai pas grand-chose à dire, car je suis toujours en travaux, je pense que l'année prochaine ça sera habitable à l'étage. Cette année je finis les chambres, peinture puis parquet.

Donc pour l'instant je chauffe à 12°. Je suis à très basse température, 30°C environ en départ chaudière (enfin ballon tampon dans mon cas), ça doit revenir vers 20-25°C. Les planchers chauffant font également office de plafonds chauffants pour les pièces en dessous. Je ne m'en rends pas compte de la présence de chauffage, car la température de surface des sols (ou plafonds) n'est jamais élevée par rapport à l'air ambiant, il y 2-3°C en plus c'est tout et la température de la maison est bien homogène.

Mais sinon depuis mon dernier CR, j'ai mis un petit coup de rabot sur les lambourdes pour aplanir un peu mieux, ça se fait bien finalement et c'est bien droit maintenant. Le mortier creuse un peu parfois entre 2 lambourdes, mais pas grand-chose, un petit ragréage pourrait être envisageable, mais bon pas sûr que ça soit indispensable, pas en pose collée en tout cas. Je ne suis pas vraiment décidé pour la pose du parquet (châtaigner massif en 14x90mm). Soit je colle avec une colle MS-polymère, soit je pose comme ça directement, sans rien, en flottant, soit je mets un peu de pointes avec les lambourdes, ou un mélange de tout ça... Juste posé ça peut le faire, j'essaierai voir en premier.

Il y a eu un peu de retrait au niveau mortier mais rien d'important ou gênant, c'est juste du remplissage après tout. Le mortier a bien séchè, la chaux a fait sa prise est pour avoir fait un trou de 125 à la scie cloche, je peux dire que c'est solide, ça se tient bien. J'ai continué de peser mes échantillons, il a fallu une année pour évacuer la majorité de l'eau, heureusement que je ne vais pas vite, le parquet massif n'aurait pas apprécié...


fig. 1 : densité du mortier / masse volumique en kg/l

Je pense qu'en conditions normales d'utilisation ça va le faire. Je ne regrette pas du tout, j'ai redressé mes sols tout creusés, ça ne prend pas trop de hauteur, pas de radiateurs apparents, chauffage très basse température possible, c'est ce qu'il me fallait.

Je vous en dirai plus dans 2 ans probablement.
« Modifié: 04 mars 2020 à 13:14:44 par berlo »

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 289
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Réalisation plancher (chauffants) minces sur vieux plancher bois.
« Réponse #6 le: 02 mars 2020 à 14:33:35 »
Merci

Pour la rapidité des chantiers personnels je connais aussi :)

Cdlt

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.060
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Réalisation plancher (chauffants) minces sur vieux plancher bois.
« Réponse #7 le: 03 mars 2020 à 22:40:28 »
Bonsoir Berlo.
Z'adore les graphiques !!! (c'est une maladie comme une autre) mais avec ordonnées et abscisses, c'est quoi-don-tess les unités ?
Lorsque vous dites mesurer la température. C'est à quel endroit ? Quel capteur ? Quelle distribution ?
;-)

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 930
    • Voir le profil
Re : Réalisation plancher (chauffants) minces sur vieux plancher bois.
« Réponse #8 le: 04 mars 2020 à 13:11:05 »
ah oui désolé, je n'ai pas mis d'unité, et pour cause c'est une densité, y'a pas d'unité ! Mais en fait ça serait bien une masse volumique : en kg/l

Pour la température, c'est la température de surface prise avec un thermomètre laser pour les planchers chauffants.
sinon pour l'air ambiant et l'eau du chauffage c'est des thermomètres classiques
« Modifié: 04 mars 2020 à 13:17:18 par berlo »