Auteur Sujet: Avis enduit chaux-chanvre  (Lu 339 fois)

mdiabolo

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Avis enduit chaux-chanvre
« le: 04 juillet 2018 à 22:57:12 »
Bonjour

Alors l'objectif est l'isolation par l'extérieure de notre maison de 1904 avec murs en brique (en Alsace à Strasbourg !). Certes ce n'est pas en bretagne, mais je tombre régulièrement sur ce forum pour les problématiques de chaux-chanvre. Quand on l'a acheté elle était recouverte d'une couche de polystyrène (environ 3cm) + un crépi. Du coup nous avons presque tout enlevé.
Au niveau des surfaces il y a environ 140m2.
L'isolation sera faite sur:
- en panneau rigide de fibre de bois (avec soubassement en liège) sur environ 100m2 (mur sud, nord, pignon ouest et pignon est) + finition enduit chaux aérienne.
- en panneau souple de laine de bois sur une basse d'ossature rapportée avec finition: bardage sur le mur ouest sur la terrasse abritée) et finition (probablement) fermacelle sur le mur est donnant à l'intérieur du garage accolé.

Les fenêtres viennent d'être changées et nous les avons fait décaler au nu extérieur.

Je vous mets quelques photos de l'état à nu:


(non fini ce mur là):












La partie "panneau rigide" est faite par un artisan alors que la partie abritée sur ossature rapportée est faite par nous.
Avant de venir poser l'isolation, je voulais refaire un "sous-enduit" afin de:
- lisser grossièrement le mur et donc avoir une meilleure surface de contact entre le mur et l'isolant ( comme décrit dans le livre de JP Oliva afin d'avoir un bon phénomène de capilarité et le moins de rupture possible).
- rattraper la planéité (pas encore évaluer)
- rattraper le faux-aplomb (entre 1 à 4cm selon les endroits , je m'en suis rendu compte une fois qu'ils ont posé les fenêtres).

En gros je voulais faire un enduit à la chaux d'environ 1 à 1,5cm pour rattraper tout ça mais au vu du faux-aplomb cela ne sera peut-être pas suffisant.

J'ai acheté le livre "Les enduits de façade" de la collection Eyrolles aussi pour bien comprendre.
Habitant à Strasbourg, j'ai la chance d'avoir l'usine "Chaux Boehm" à proximité, qui donne beaucoup de conseils également. Pour ce travail, il m'a conseillé soit un enduit chaux/sable soit (mieux) selon lui un enduit chaux/chanvre à base de chaux NHL2.

mdiabolo

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Avis enduit chaux-chanvre
« Réponse #1 le: 04 juillet 2018 à 22:57:23 »

Dans un premier temps, je me suis lancé:






Pour le moment on a fait la chose suivante ( on a démarré le chantier avec le producteur de chaux sur place):
1)  mouiller beaucoup le mur (la brique boit beaucoup), genre 2 fois la veille

2) remouiller juste avant

3) 1 "barbotine" avec un mélange très liquide chaux NHL2 et d'eau mélangée tout bêtement dans un seau et appliquer à la brosse (on voit le mélange appliquer sur la partie gauche du mur sur la première photo).

4) éventuellement remouiller puis enduit chaux-chanvre avec la recette suivante:

- 1 sac de chaux 35kg NHL2 de Boehm (producteur local) -> correspond à 56l je crois soit presque 60l
- 60l de chanvre réparti sur du très fin et du fin (vendu par l'usine Chaux Boehm qui se fournit chez Poitou Chanvre). Concrètement, j'ai 2 types de sacs de chènevotte et je prends 3 seaux de 10l de chaque.
- 38l d'eau

Mis dans l'ordre suivant:
- eau
- puis tout le sac de chaux
Mélange 2 ou 3 min le temps que ça paraisse mélanger
- puis insertion seau par seau du chanvre  (compter 15 min dans la bétonnière à partir de l'insertion du premier seau de chènevotte).

Le mélange colle bien, j'avais loué un sablon + compresseur 2200l mais il n'y avait pas de manodétendeur et ça sortait à 8,5 bars au lieu de 4,5 bars. On a essayé de jouer un peu sur la vanne d'ouverture mais c'était pas l'idéal. Je pense que si on avait eu ce manodétendeur on aurait pu aller plus vite. Au final on a pas mal fait à la truelle et à la taloche sans trop de perte. Et dernièrement, on balance juste à la main l'enduit avant de lisser à la taloche. C'est plutôt agréable.

Sur ses conseils j'ai également bâché la façade sud enduite car en ce moment on est en plein soleil.

Je me demande si je dois régulièrement réarrosé l'enduit pour favoriser sa bonne prise. A l'heure actuelle, l'enduit sur la façade extérieure semble encore légèrement humide (mais je le réarrose presque tous les jours) et en appuyant "fortement" mon doigt s'enfonce très légèrement.

J'aimerai éviter tout risque de farinage alors j'aimerai discuter de la possibilité de rajouter de la chaux aérienne (10%) ou du methylcellulose (0,5% du poids de chaux). Quel est le risque notamment de rajouter un peu de methylcellulose à part l'augmentation du coût final ? Est-ce que l'enduit sera moins respirant ?

J'aimerai bien des avis.

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 833
    • Voir le profil
Re : Avis enduit chaux-chanvre
« Réponse #2 le: 05 juillet 2018 à 10:28:44 »
Bonjour,

Chaux Boehm et chanvre de poitou-chanvre, comme chez moi !
Je ne pense pas que tu aies besoin d'ajouter du methylcellulose ou de la chaux aérienne. En revanche mouiller de temps en temps et protéger du soleil ne me semble pas idiot. La prise est lente, c'est dur au bout d'une semaine en gros.

mdiabolo

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Avis enduit chaux-chanvre
« Réponse #3 le: 05 juillet 2018 à 16:59:42 »
Ok merci. Mais dur cela veut dire que cela ne bouge plus sous la pression du doigt ?
Car moi là j ai presque 2 semaines sur le premier endroit et ce n' est pas "dur" au toucher.

Sinon ce matin j ai essayé avec du methylcellulose ( 0,5% puis 0,25%): je dois mettre un peu plus d eau dans mon mélange environ 15% pour avoir la même consistance mais il est plus facile à travailler.


Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 761
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Avis enduit chaux-chanvre
« Réponse #4 le: 15 juillet 2018 à 13:43:02 »
Bonjour,
Non pas de methylcellulose dans un enduit chaux-chanvre (pour diverses raisons non détaillées).
Et sous réserve d'une bonne formulation l'enduit c/c à la Nhl2 est dur après quelques jours (allez une dizaine).
Mais ceci ne dit pas ce que l'on appelle "dur", ni l'épaisseur de votre enduit par exemple.

A mon sens la boulette c'est d'avoir travaillé en plein été. Le bâchage ne résout pas tout il peut même par effet de serre aggraver les désordres, sauf si c'est un tissu gardé humide.
Sous conditions, la ré humidification plusieurs mois après l'application peut favoriser la prise aérienne de la Nhl2 si elle a été incomplète. Cette prise est complexe, trop d'eau elle ne démarre pas, pas assez non plus. Et la prise hydraulique ne semble pas non plus s’accommoder d'un excès d'eau quoiqu'on en dise.
Si vous avez pu passer votre enduit au sablon c'est qu'il était très (trop ?) liquide en fait.
Bon j’espère tout de même que cela s'arrangera ;-)

Notez que je ne vois pas d'avantages à passer une barbotine avant application du c/c, mais peut-être qu'il y en a ?