Auteur Sujet: ITE / Mur enduit ciment  (Lu 157 fois)

En Brière

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
ITE / Mur enduit ciment
« le: 13 juin 2018 à 08:30:50 »
Bonjour,

Nouveau venu. Veuillez excuser par avance mes maladresses.

Je souhaite vous soumettre un problème technique.

Je rénove une maison en Brière, maison dont la partie la plus ancienne est avec des murs "pierre/argile".
Je souhaite isoler par l'extérieur, un pignon et une partie de la façade (ITE : laine de bois 180mm + bardage douglas).

La partie à isoler (env. 25m2) en façade est avec un enduit en ciment d'une vingtaine de mm (...!). Si je veux que ce mur "respire", il faudrait que j'enlève cet enduit mais l'opération d'enlèvement risque de faire bouger les pierres montées à l'argile (ce type de montage anicen est en effet "très fragile").

Que me conseillez-vous SVP?

Merci d'avance pour vos contributions!

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 312
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : ITE / Mur enduit ciment
« Réponse #1 le: 13 juin 2018 à 08:43:46 »
Bonjour et bienvenu,
Je ne connais pas votre mur et sa "qualité" et tenue. Pour vous répondre, pas simple : cela dépendra si c'est un enduit ou plutot un rejointoiement qui déborde sur les pierres, dépendra de la teneur en ciment du mélange appliqué...

Dans mon cas, j'avais des murs montés à l'argile/chaux, très dégradés, pierres en vrac etc, le tout recouvert de ciment, j'ai enlevé plus de 50m² de ciment. Au final, le ciment tenait de lui même, sur lui même, mais ne tenait/collait plus au mur. Donc il suffit de faire une brèche dans le ciment, puis ensuite on insère le ciseau à pierre entre l'enduit et les pierre, puis on tape. Le ciment tombe en plaque. Ca c'est quand il s'agit d'un enduit.
Les endroits plus difficiles étaient ceux où il ne s'agissait pas d'un enduit, mais d'un rejointoiement jusqu'au raz des pierres + beurrage dégueu. Même si le ciment n'était plus collé aux pierres, il était "coincé" entre les pierres, comme joint. Des fois j'ai laissé, des fois j'ai enlevé en miettes, des fois la pierre a céder avant le ciment, des fois la pierre s'enlevait du mur... bref, que du cas par cas.

Donc, mon conseil serait d'y aller pour tester :
- la qualité du ciment,
- la qualité de votre mur après avoir enlever le ciment,
- votre force physique et psychologique (ce n'est pas une blague, 25m² à picorer, ça casse les bras et la tête. On voit des joints ciment toute la nuit suivante !)

Cordialement.
Matt

En Brière

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : ITE / Mur enduit ciment
« Réponse #2 le: 14 juin 2018 à 09:40:26 »
Bonjour,

Merci pour votre retour.

L'essai en effet comme juge de paix de toute façon.

Une précision : mon inquiétude/questionnement réside dans le fait que :
- ce type de mur est assez "fragile",
- ET qu'après dépose de l'enduit, je me retrouve avec une surface dégradée/non plane sur laquelle je viendrai appliquer une laine de bois n'étant pas en contact avec le mur de façon uniforme ... (en clair je m'interroge sur le transfert de vapeur, car si j'ai bien compris, il faut que l'isolant soit en "bon" contact avec le mur).

Pour ce qui est de la force "physique" et "psychologique", je ne suis pas trop inquiet car ce chantier est inscrit dans la durée et comme je dis souvent "Tant que je fais cela, je ne fais pas d'autres bêtises"

Cordialement.

Bruno

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 312
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : ITE / Mur enduit ciment
« Réponse #3 le: 14 juin 2018 à 10:14:59 »
Bonjour,

Je ne connais pas du tout ce type de mur, ni d'ailleurs aucun type de mur, à part mon mur chez moi. Je n'ai pas d'expérience généralisable.

Par contre oui, après avoir picoré le mur et surement un peu déjointé, il y a de grandes chances pour que la surface soit non place.
Chez moi (en ITI, j'ai pas les photos de l'ITE, mais même méthode) : https://image.noelshack.com/fichiers/2018/24/4/1528967459-p1120430.jpg
Dans mon cas, j'ai rejointé et ré-enduit la totalité, pour que l'isolant soit bien en contact en effet.
Après enduit : https://image.noelshack.com/fichiers/2018/24/4/1528967483-p1120484.jpg

On voit tout de suite que mon balais est photogénique !

La fibre de bois épouse des alvéoles ondulées d'1cm max, mais pas des angles bruts ni les joints creux.

Pour l'ITE, il parait que c'est moins grave que dans l'ITI que le contact soit pas parfait. Mais je ne sais pas pourquoi on dit ça. Et je n'ai pas écouté cette remarque dans mon cas ;)

cordialement

En Brière

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : ITE / Mur enduit ciment
« Réponse #4 le: 18 juin 2018 à 16:58:14 »
Bonjour,

Merci pour le retour et les photos ... du balai ... renforcé!

Cordialement.

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 734
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Re : ITE / Mur enduit ciment
« Réponse #5 le: 20 juin 2018 à 22:19:25 »
Dans mon cas, j'ai rejointé et ré-enduit la totalité, pour que l'isolant (La fibre de bois) soit bien en contact en effet.

C'est bizarre, chaque fois que je travaille avec du bois (en extérieur, dans les jardins) ou en intérieur (avec autre chose) c'est toujours aux points de contacts, de transitions, de fragilités qu'il est endommagé (pourri) et toutes mes actions consistent à éviter les points de contacts, de transitions ou de fragilités (coup de scie e.g.) genre pour les pergolas je suis passé au tout cheville bois-colles (les colles ne tiennent qu'un temps dehors). Je n'arrive pas à recabler mes neurones pour me persuader que le contact bois-autre chose soit bénéfique.
Genre pourquoi le balai casse t'il le plus souvent au raz du balai par exemple ?

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 312
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : ITE / Mur enduit ciment
« Réponse #6 le: 21 juin 2018 à 07:35:44 »
Mais laissez mon balais tranquille !!!

Un bois pourrie quand il est en contact de l'humidité et de l'air : donc la partie de contact entre le sol et l'air. Venise est construite sur du bois, de l'aulne. Pourtant, vous regardez la classe  de l'aulne : il est préconisé pour l'intérieur uniquement, considéré comme non durable. Amsterdham est construite sur du chêne. Ce sont des bois immergés, donc ils résistent. Refermons cette parenthèse.

Le contact mur - isolant c'est pour la continuité de l'humidité, pour qu'elle transite sans blocage (vide d'air). C'est un aspect qui était encore très controversé il y a quelques temps (4/5 ans). Je ne sais pas trop pourquoi la controverse dans les lieux officielles se calme !? une étude a démontré quelquechose ? Bref, j'ai suivi les conseils des pros à la mode en ce moment, peut être à tort.

bien à vous