Auteur Sujet: Reconstruction et isolation d'une lucarne  (Lu 547 fois)

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Reconstruction et isolation d'une lucarne
« le: 20 janvier 2018 à 16:48:50 »
Bonjour

Je vais bientôt reconstruire une lucarne de toit, et je me pose la question de l'isolation.
En effet, le bâti est en chêne, et fait 95x95 mm, dans cette épaisseur il y aura la volige (15 mm), il reste donc 80 mm pour la finition et l'isolant, mais comme il y a aussi une fenêtre, en réalité en conservant 10 mm pour la finition, j'ai plutôt 40 à 50 mm d'espace pour l'isolant.
Je vais donc me retrouver avec des rampants isolés avec 35 cm de cellulose insufflée et 4 ou 5 cm au niveau de la lucarne !!

D'après le charpentier, et un menuisier avec lequel j'ai dialogué, ça leur semble normal.

Il me reste de la laine de bois en 40 et 50 mm, des panneaux rigides en fibres de bois de 60 mm.
Mais avec ces panneaux, à part en les couvrant d'un enduit fin, ça risque d'être limite en épaisseur.

Qu'en pensez vous, existetait il une technique pour avoir une lucarne mieux isolée ?


Cdlt

HDLM

  • Membre Senior
  • Messages: 428
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Reconstruction et isolation d'une lucarne
« Réponse #1 le: 20 janvier 2018 à 22:39:48 »
Bonsoir,

oui c'est fortement insuffisant voire purement symbolique ....

Vous devez modifier la conception de cette lucarne et avoir des montants plus épais permettant une isolation correcte et même creux constitués d’éléments assemblés à coupe d'onglets, les montants eux même isolés dans leurs épaisseurs.

Par exemple
« Modifié: 20 janvier 2018 à 23:02:32 par HDLM »
-Hervé-

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Reconstruction et isolation d'une lucarne
« Réponse #2 le: 20 janvier 2018 à 23:48:41 »
Merci de l'idée des montants creux, la fenêtre fait 98 de large et 135 de haut, ça va faire bizarre des montants larges. Toutes les lucarnes que je vois ont des montants assez fins ...
Mais les montants creux sont une bonne idée.

Merci

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Reconstruction et isolation d'une lucarne
« Réponse #3 le: 21 janvier 2018 à 12:48:19 »
J'ai un message du menuisier qui fait le cadre : il est prêt.
Donc ce sera poteaux de 100x100 mm

Les poteaux creux seront donc pour la prochaine lucarne.


Cdlt

HDLM

  • Membre Senior
  • Messages: 428
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Reconstruction et isolation d'une lucarne
« Réponse #4 le: 21 janvier 2018 à 23:57:40 »
dommage
-Hervé-

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Reconstruction et isolation d'une lucarne
« Réponse #5 le: 22 janvier 2018 à 09:57:34 »
J'ai discuté des poteaux creux, sa réponse est "pourquoi pas".
Pour être tranquille il utiliserait du chêne en épaisseur assez importante, autour de 50 mm, et il ferait un collage epoxy (il répare des bateaux, donc est fan de l'époxy)

Je vais sans doute tester sur les prochaines lucarnes.

Cdlt

HDLM

  • Membre Senior
  • Messages: 428
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Reconstruction et isolation d'une lucarne
« Réponse #6 le: 22 janvier 2018 à 23:48:53 »
Bonsoir,

Difficile de savoir ce qui est possible autant d'un point de vue technique qu’architectural sans connaitre votre projet, toutefois les poteaux creux n'ont de sens que si ils permettent une isolation satisfaisante... Il faut voir le projet dans sa globalité.
Même si vous n'avez pas vos 35 cm de ouate vous pouvez à cet endroit utiliser un isolant synthétique.

PS moi j'avais fait en châtaigner, j'avais mis des raidisseurs dans les poteaux creux .... c'est clair que ça travaille du fait des fortes expositions au soleil en été
-Hervé-