Auteur Sujet: retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher  (Lu 698 fois)

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 313
    • Voir le profil
    • E-mail
retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« le: 15 janvier 2018 à 08:33:58 »
Bonjour,
Beaucoup beaucoup de personnes sont venues poser des questions ici sur les solutions, ou au moins les idées, pour isoler phoniquement un plafond / plancher. mais peu de retour sur l'efficacité...

Je crois que pour l'isolation aux bruits aériens (parole, musique etc) est réglée, car il y a plein de possibilités entre les solives et/ou les lambourdes : copeaux de bois, laine de mouton, de bois, de chanvre... et les isolants en vrac comme liège, vermiculite etc.

Par contre, pour l'isolation aux bruits de choc, je n'ai pas vraiment vu de proposition satisfaisante.

Dans mon cas, j'aurai poutres encastrées dans les murs, solives par dessus, puis soit OSB + parquet massif (si c'est possible?), soit lambourdes + parquet massif. Je n'ai du tout encore regardé à ça.

mais dans l'un ou l'autre des cas, le parquet est cloué/vissé dans le support, qui est lui aussi cloué/vissé dans les solives. Donc je ne vois pas ce que les bandes d'isolation (liège, mousse ou autre) entre chaque éléments peuvent faire...? Le bruit de choc est transmis par le clou/vis.

Ou je me trompe complètement ?

Des retours d'expérience ? des connaisseurs dans ce rayon ?

merci d'avance.
Cordialement.
matt

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 821
    • Voir le profil
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #1 le: 15 janvier 2018 à 12:32:09 »
Bonjour,

J'avais repéré ce site qui me semblait intéressant en comparant différents complexes.
http://www.apasdevelours.fr/

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 735
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #2 le: 16 janvier 2018 à 00:51:11 »
Ou je me trompe complètement ?
Des retours d'expérience ? des connaisseurs dans ce rayon ?

Oui moi!
Ado romantique* (17 ans) j'ai absolument voulu le sol de ma chambre en plancher - mais silencieux -, donc j'ai viré le tapis, viré le plancher en enfonçant chaque clou au chasse clou à travers les planches car impossible de les soulever sans les casser (pin ultra sec) puis installé des bandes de caoutchouc sur chaque lambourdes puis recloué le plancher.
Et bien ça n'a rien changé, nib, que dalle ;-)
...
Il faut désolidariser les couches semble t'il, le lien proposé par Berlo envisage les planchers flottants. Ou alors marcher en chausson.

*une dixaine d'années après l'apparition d'Arpanet environ.

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 313
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #3 le: 18 janvier 2018 à 11:08:15 »
Citer
Et bien ça n'a rien changé, nib, que dalle ;-)
Ok, merci !

Et merci Berlo pour le lien, je vais étudier ça !!

bonne journée

Joss Randall

  • Membre Junior
  • Messages: 50
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #4 le: 03 février 2018 à 13:52:28 »
Bonjour,

Mon plancher d'étage, celui qui sépare mon futur salon et la grange est en train d'être construit comme cela :




Entre les montants d'ossature 220*45 il y'a de la laine de bois en deux couches croisées.
En rouge ce sont les endroits où j'ai mis des bandes de liège de 4mm d'épaisseur.

D'ici une dizaine de jours je devrais avoir terminé de remplir les caissons avec l'isolant et je pourrai visser l'OSB. Je vous dirai alors ce que ça donne niveau isolation phonique quand on est dans le salon.

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 735
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #5 le: 04 février 2018 à 00:45:30 »
Bonsoir, c'est une bonne idée d'isoler les bois, au niveau des points de contact.
Je vais faire pareil avec des poutres encastrées dans un mur en pierre, plutôt que de les caler à la pierraille-mortier (comme avant) je me propose de le faire avec du béton cellulaire.
Comme c'est un matériau léger (et poreux en surface) la quantité de chaleur échangeable permettant la condensation est faible.
Toutefois je ne m'explique pas bien votre objectif.
Il s'agit pour vous d'isoler le plafond des bruits d'impacts ?
La pièce au dessus est habitable ?

Cordialitures etc.

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 313
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #6 le: 04 février 2018 à 18:43:11 »
Citer
Toutefois je ne m'explique pas bien votre objectif.
Il s'agit pour vous d'isoler le plafond des bruits d'impacts ?
La pièce au dessus est habitable ?

Et j'ajouterais une question, si vous permettez, quel élément est porteur ? le 45x65 ou le 45x225 ?

Et sinon, on en revient au même, à partir du moment où vous clouez/vissez les deux éléments entre eux (osb à solive, plancher à solive etc...) ? la cale, bien que compressible, ne joue plus son rôle si une vis la traverse.
Ou j'ai rien compris, et c'est fort possible sinon je n'aurais pas posé cette question sur ce forum...

Joss Randall

  • Membre Junior
  • Messages: 50
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #7 le: 04 février 2018 à 19:43:16 »
Bonjour,

C'est la pièce du dessous qui est habitable. Au dessus c'est la grange dans laquelle on va circuler régulièrement. L'idée est d'éviter les bruits d'impact dans le salon quand des gens marchent dans la grange.

Les cales en liège placées entre la volige et les montants d'ossature 220x45 ne sont en fait pas traversées par des vis.
En réalité, le grand chevron est fixé légèrement en décalé, par une équerre, avec des vis qui traversent la volige et le petit chevron. Si on zoome sur le schéma précédent, on a plutôt ça en fait :



(Les flèches sont des vis)

Voilà, comme dit plus haut j'aurai les retours d'une telle méthode sur les bruits d'impacts quand l'OSB sera posé !

Sinon c'est l'ensemble qui est porteur, les petits chevrons comme les grands sont fixés de chaque côté dans les grosses poutres qui supportent le plancher. (le petit chevron repose sur un bandeau vissé dans la poutre et il est lardé par dessus, le grand est fixé par équerre en haut et en bas). Et chaque petit chevron est fixé au grand (ou inversement) en deux ou trois points comme sur le schéma.

L'avantage de cette technique c'est de travailler toujours par le dessus. Une fois qu'on a posé des bandeaux sur les poutres, on mets les petits chevrons par dessus, puis la volige, (on peut alors circuler tranquillement dessus), puis le frein vapeur, puis les grosses solives, puis l'isolant, puis l'OSB. Et on commence par réaliser les finitions en fait car l'ensemble petite solive (rouge douglas) et volige (blanc sapin) constitue la partie visible et terminée du plafond.

Enfin, j'ai rien inventé, c'est un copain charpentier et ingénieur structure bois qui m'a fait tous les plans et m'a conseillé cette technique plutôt très facile à mettre en oeuvre.

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 313
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #8 le: 08 février 2018 à 07:15:51 »
Bonjour,
Après le lien fourni par Berlo, il n'y a vraiment plus rien à dire, tout est dedans ! Une synthèse ici, très claire et nette : http://www.apasdevelours.fr/synthegravese-des-mesures.html

Je reprocherais une seule chose : pas de test sur des matériaux moins conventionnels, du type copeaux de bois, laine de mouton en vrac (on a tous pas loin des moutons qui veulent se débarrasser de leur laine), paille en vrac ou paille-barbotine terre etc... matériaux dont le cout est quasi nul !

conclusion : mettre une moquette épaisse dans la salle de jeu des nains !

merci à tous

palourde

  • Néophyte
  • Messages: 12
    • Voir le profil
    • De cornes et de plumes
    • E-mail
Re : retour d'expérience isolation phonique plafond / plancher
« Réponse #9 le: 08 février 2018 à 11:36:39 »
Bonjour,
dans ma précédente maison j'avais recouvert le plancher OSB sur solives d'un isolant phonique genre phaltex.J'y ai posé ,sans les fixer,les lambourdes (40 mm) entre lesquelles j'ai déversé des copeaux (de cyprès pour la petite histoire).Ensuite j'ai cloué mon plancher 22 mm sur les lambourdes flottantes.
Au final,j'en étais très content.Malgré les jeunes enfants,ce n'était pas du tout sonore.