Auteur Sujet: Dalle bois intérieure sur vide sanitaire  (Lu 3576 fois)

Joss Randall

  • Membre Junior
  • Messages: 50
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #15 le: 30 décembre 2017 à 18:40:12 »
Bonjour,

Juste pour être sûr :  quand on dit 300 cm2 ou 4 évents de 100mm, c'est bien 300cm2 d'entrée d'air et 300cm2 de sortie, donc 300cm2 sur deux faces oppposées? (et donc 600cm2 d'ouverture au total?)

Et si on rajoute une grille anti insecte, elle limite la circulation de l'air j'imagine? Comment en tenir compte? En soustrayant la surface de la grille à la surface du tuyau?

Merci !

Joss Randall

  • Membre Junior
  • Messages: 50
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #16 le: 30 décembre 2017 à 18:41:11 »
Bonjour,

Juste pour être sûr : pour une pièce de 100m2 quand on dit 300 cm2 ou 4 évents de 100mm, c'est bien 300cm2 d'entrée d'air et 300cm2 de sortie, donc 300cm2 sur deux faces oppposées? (et donc 600cm2 d'ouverture au total?)

Et si on rajoute une grille anti insecte, elle limite la circulation de l'air j'imagine? Comment en tenir compte? En soustrayant la surface de la grille à la surface du tuyau?

Merci !

FanchDu

  • Membre Complet
  • Messages: 141
    • Voir le profil
    • Blog rénovation
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #17 le: 30 décembre 2017 à 18:52:01 »
Joss fait des réponses vides maintenant, à lui-même en plus! :-)
« Modifié: 30 décembre 2017 à 23:00:04 par FanchDu »

Joss Randall

  • Membre Junior
  • Messages: 50
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #18 le: 30 décembre 2017 à 19:46:57 »
Oups, fausse manip :-)

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 761
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #19 le: 30 décembre 2017 à 21:56:03 »
Bonjour,
Juste pour être sûr :  quand on dit 300 cm2 ou 4 évents de 100mm, c'est bien 300cm2 d'entrée d'air et 300cm2 de sortie, donc 300cm2 sur deux faces opposées? (et donc 600cm2 d'ouverture au total?)
Et si on rajoute une grille anti insecte, elle limite la circulation de l'air j'imagine? Comment en tenir compte? En soustrayant la surface de la grille à la surface du tuyau?
Merci !

Hello, c'était juste une info de notre ami Taone pas plus sourcée que la mienne.
Pour laquelle je vous ai fait un calcul rapide (sur le coin d'une table).
Alors pour le détail ne comptez pas sur moi, nous sommes pas dans le cas d'un flux mais dans celui d'un régime quasi stationnaire. Alors une grille ou pas importe peu.
Revenons-en à un évent tous les deux mètres. Focalisez-vous sur l'essentiel il est ailleurs.
Cordialement.

(blablablablabla ;-)

FanchDu

  • Membre Complet
  • Messages: 141
    • Voir le profil
    • Blog rénovation
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #20 le: 30 décembre 2017 à 23:00:59 »
C'est vrai que le calcul me semblait un peu bizarre.Le coin de la table devait être de travers :-)

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 761
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #21 le: 01 janvier 2018 à 21:57:07 »
Si vous voulez.
Mais sur ce sujet, l'hypothétique ventilation passive d'un hérisson, il faut remettre les éléments dans leur contexte.
Croire par exemple, que la ventilation se fera grâce à la différence de température entre les deux façades est sans doute un leurre. L'air qui circule dans le hérisson et si c'est dans des drains c'est pareil a largement le temps de se mettre à température.
Il est alors raisonnable de penser que le flux se fera en été de l'intérieur vers l'extérieur, en hiver l'inverse, entre les deux personne ne semble savoir et que l'orientation (nord/sud) des events n'a pas tant d'importance.
Ensuite il y a un détail simple, il n'est pas possible de mesurer facilement un flux d'air sans le modifier, donc personne n'a la vérité et c'est bien normal.
Et puis la mécanique des fluides indique que ceux-ci ont une tendance à adopter des chemins préférentiels, stochastiques, imprévisibles. Le mieux est de dire, je ne sais pas.
Même si je sais comment je ne sais pas ;-)
« Modifié: 01 janvier 2018 à 21:58:52 par Arpèges »

Joss Randall

  • Membre Junior
  • Messages: 50
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #22 le: 02 janvier 2018 à 12:52:20 »
Ok, merci pour ces éclaircissements. J'ai  fait des recherches sur l'origine de ces 3/10 000ème.
 
Le DTU (60-1, chapitre 3.4) préconise la hauteur minimale et un accès au vide sanitaire et mentionne que le vide sanitaire doit être ventilé, sans donner plus de précision. Visiblement c'est l'apave, et non le DTU qui recommande ceci :

Selon l'Apave, un vide sanitaire est considéré comme ventilé s'il possède des ouvertures à l'air libre sur au moins deux parois différentes et dont la section libre est au moins égale à
- 3/10000 de la surface du VS qui ne comporte pas de réseau gaz
- 5/10000 de la surface du VS qui comporte un réseau gaz "

N'en sachant pas plus et Arpège ayant démontré qu'il était fort compliqué d'en savoir plus, je vais donc m'en tenir à ces dimensions d'ouvertures. reste à savoir comment les creuser ! Et comme c'est la dernière chose qu'il me reste à faire avant de me lancer dans la construction de mon plancher, je me permets de vous relancer ! (ahh impatience quand tu nous tiens...)

Par rapport à mon schéma que je vous remets ici :



Et à une proposition D que je rajoute :



Y'a t-il une solution à privilégier ou à proscrire? Par exemple le fait d'avoir un point bas au milieu de l'aération (schéma B et C) peut-il conduire à terme à ce que l'aération se remplisse d'eau à cause de la condensation ? Y'a t-il une contre-indication à passer sous les fondations? (Vu l'épaisseur du mur et la taille des pierres à cette hauteur du mur, je crois que ce sera bien plus simple de passer par dessous, mais si c'est pas possible, on fera autrement...)

Merci d'avance !

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 833
    • Voir le profil
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #23 le: 02 janvier 2018 à 17:04:29 »
Bonjour Joss,

C'est risqué de faire des coudes, ils peuvent se remplir d'eau et faire siphon. La nouvelle proposition me semble plus rationnelle.
Pour le plancher suspendu, je ne sais pas trop. J'aime pas laisser des vides de construction personnellement.

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 761
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #24 le: 02 janvier 2018 à 17:11:31 »
Moi j’enlèverai toutes les solutions ou l'entrée est dans le sol et toutes les solutions ou il y a un double coude..
Dans l'idée je proposerai plutôt quelque chose comme cela :



Avec un becquet au dessus de l'entrée, pour le "on ne sait jamais". La hauteur sol/évent à l'extérieur dans les 15-20 cm, environ. Ou alors la quatrième solution mais dans le mur.

Genre ceci :



La raison pour laquelle cette dernière solution pourtant la plus simple n'a pas ma préférence c'est qu'il faut percer le mur de part en part d'un seul tenant et dans les murs épais (90 cm) merci j'ai déjà donné c'est l'enfer.
« Modifié: 02 janvier 2018 à 17:25:09 par Arpèges »

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 343
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #25 le: 02 janvier 2018 à 17:32:44 »
Citer
La raison pour laquelle cette dernière solution pourtant la plus simple n'a pas ma préférence c'est qu'il faut percer le mur de part en part d'un seul tenant et dans les murs épais (90 cm) merci j'ai déjà donné c'est l'enfer.
C'est vrai.
Mais par contre, j'ai lu dans ma notice d'installation VMC qu'un coude (en diamètre 80 ou 100mm, je ne sais plus) à 90° crée une perte de charge équivalente à 6ml de tube. Et on parle d'une vmc avec moteur aspirant/soufflant. Rien n'est comparable, mais ça donne quand même une idée du "pouvoir" du coude, je crois.

J'en reviens donc au discours d'Arpèges sur la faible efficacité si on mise sur une ventilation naturelle.

et bonne année ;)

FanchDu

  • Membre Complet
  • Messages: 141
    • Voir le profil
    • Blog rénovation
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #26 le: 02 janvier 2018 à 20:57:59 »
Star Wars 18 - Le pouvoir du coude

Joss Randall

  • Membre Junior
  • Messages: 50
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #27 le: 02 janvier 2018 à 23:22:59 »
Bonjour à tous,

et merci, vraiment, pour vos réponses.

J’espère ne pas abuser en vous faisant part d’une idée qui m’est venue ce soir.

A la lecture de vos réponses, je suis retourné voir mes murs de plus près, et l’idée de creuser des évents à cette hauteur là me terrifie d’avance tant les pierres sont grosses (il s’agit des pierres de fondation, je vous ferai des photos un de ces jours). D’autant qu’en posant la question sur autre forum, un spécialiste notamment des planchers bois (boisphile) me conseille une ventilation de plancher sur vide sanitaire de 1:500ème de la surface, soit 800cm2 ! Mon pied de biche en tremble déjà !

En même temps, j’ai relu avec attention le projet de Phil qui lui entend déverser l’isolant directement au sol, sans créer donc de véritable vide sanitaire sous son plancher.

En m’inspirant de cela, j’ai eu l’idée suivante : je pourrais déverser l’isolant en vrac directement sur la terre battue, isoler la périphérie de tous les murs sous la hauteur du plancher avec des panneaux de liège, construire mon plancher en chêne sur des lambourdes perpendiculaires aux montants d’ossatures, permettant ainsi de laisser l’air circuler entre les montants d'ossature, let enfin installer 2 (ou 4) grilles sur mon plancher de chaque côté de ma pièce.

Petit schéma obligé :




Je créerais ainsi une circulation d’air (chaud) entre mon plancher et l'isolant en vrac, afin d’éviter à mes montants d’ossature et à mon parquet de souffir de l’humidité, et si l’isolation et les jonctions sont bien réalisées, cet air ne devrait pas se refroidir.

Avantages :
- Je ne creuse pas mes murs !
- J’économise les petites solives et la couche censée retenir l’isolant en vrac (du temps et de l’argent!)
- Je gagne 8cm de hauteur sous le plafond
- Je perds moins de chaleur que si je faisais circuler de l’air glacial sous mon plancher tout l’hiver pour ventiler le vide sanitaire avec l’air extérieur


Voilà, je serai vraiment ravi d’avoir vos avis sur cette variante de ma première solution. Croyez-vous que ça fonctionne? Ya t-il des inconvénients  notables? Quelle est selon vous la hauteur à ne pas dépasser entre le liège en vrac et le plancher (donc l'épaisseur de la lame d'air circulant sous plancher)?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses
Joss

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 343
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #28 le: 03 janvier 2018 à 09:02:24 »
Bonjour,
et pourquoi pas liège expansé en panneaux, avec directement dessus les lambourdes et le plancher, éventuellement un vide et l'aération comme vous dites en dernier. Mais cela vous économise les plots, et permet une isolation continue sous le plancher, et le liège est rupteur de capillarité.

Bien à vous

HDLM

  • Membre Senior
  • Messages: 428
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Dalle bois intérieure sur vide sanitaire
« Réponse #29 le: 03 janvier 2018 à 10:20:51 »
Bonjour,

Je n'avais pas pris le temps jusqu'à maintenant de répondre à votre sujet ...

Concernant les ventilations de vide-sanitaire, ce qui ce faisait était pour un rdc de +- 50 m²était 2 grilles de chaque coté de la façade env diam 10 cm...
Personnellement, les schémas que vous avez fournis de faire passer les tuyaux sous les fondations et ressortir à l’extérieur de la maison, présentent à mon avis le désavantage de ne pas être durables, le PVC devient vite cassant exposé aux soleil et au éléments, ce sera vite cassé. les ventilations doivent à mon avis se faire dans l'épaisseur des murs.
Ce que j'ai fait


J'ai carotté la partie extérieure et démonté la partie intérieure, mis du pvc et remonté autour des tuyaux.

Pour l'idée de faire venir de l'air chaud intérieur pour ventiler ... ça sert à rien voire c'est contre productif.
Même si le liège à la réputation de ne pas être sensible au moisissures et champignons je n'en mettrai pas au contact de la terre du fond de forme...
Au final, soit vous faites un vide sanitaire ventilé et vous isolez dans l'épaisseur de vos solives/lambourdes jusqu'au ras du parquet (pourquoi pas ?) soit vous faites un hérisson ventilé avec en partie haute un isolant
-Hervé-