Auteur Sujet: Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)  (Lu 4687 fois)

ERH

  • Néophyte
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)
« le: 14 janvier 2017 à 09:17:53 »
Bonjour à Tous,

En cours de ré-ré-habilitation de ma maison bretonne au Cap Sizun, j'ai quelques questions.

1 Isolation toiture ardoise

Actuellement la charpente est mise à nue, j'ai simplement enlevé l'ancien isolant (laine de verre en rouleaux). Il reste les litteaux/rails. Les chevrons font environ 22 cm d'épaisseur, ce qui doit me permettre de laisser une lame d'air de 2 cm  après la volige + une première couche d'isolant de 10 cm + une seconde de 10 cm. Le tout fixé avec rails et litteaux/contre-litteaux.
Questions : puis-je utiliser du chanvre ? Les 2 couches de 10 cm sont-elles suffisantes ? Il n'y a pas de pare-pluie et les ardoises sont donc directement posées sur la volige. J'ai l'intention de poser un pare-vapeur pour rendre étanche surtout que la maison est très exposée. Y-a-t-il des matériaux mieux adaptés que d'autres ? Comment isoler le haut du mur sur lequel repose les chevrons : par coffrage ?

2 Charpente mise à nue, j'ai vu que le haut des pignons laissait passer beaucoup d'air (tant mieux pour la ventilation mais moins bon pour la température intérieur de ces combles aménagées en chambre parents. Quelques pierres et terre sont tombés au moment de l'enlèvement de l'ancien isolant (laine de verre). Faut-il refaire les rives de bord de solin par l'extérieur ? Tartiner les espaces entre pigons et premiers chevrons avec de l'isolant ? De la chaux ? L'espace est à peine de 4 à 5 cm.

Enfin, j'aurai besoin d'un sérieux coup de main. Comment procéder ?
Photos possibles.
Merci aux experts
Cordialement
Eric


HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 807
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)
« Réponse #1 le: 14 janvier 2017 à 21:56:53 »
Bonsoir,

oui des photos sont souhaitables pour vous donner des réponses cohérentes .... vous parlez de liteaux, volliges et de chevrons de 22 cm ?
Sachez qu'une isolation de toiture nécessite l'équivalent de 30 cm ou plus de laine minérale, de bois ou de ouate de cellulose
Hervé

jp

  • Néophyte
  • Messages: 31
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)
« Réponse #2 le: 06 février 2017 à 21:08:37 »
Bonsoir,

Je ne suis pas un expert mais étant en pleine recherche d'informations pour réhabiliter une partie de maison en pierre voici ce que j'ai retenu pour le moment :

- S'il n'y a pas de pare-pluie il serait sans doute préférable d'en poser un, de préférence en panneaux rigides (fibre de bois). Ca fait 18 ou 22 mm d'épaisseur. Même si tes ardoises apportent une étanchéité, cela ne couvre pas tous les cas (fort vent et neige) et cela implique de vérifier régulièrement la couverture afin de réparer au plus vite d'éventuels dégâts. Ces panneaux apportent donc une protection supplémentaire pour l'isolant,  semble être avantageux pour éviter les rongeurs, et permet d'empêcher l'air de pénétrer dans l'isolant.
- La lame d'air de 2cm semble être vraiment le strict minimum. Si tu pose un pare pluie par le dessus, tu ne pourras sans doute pas évacuer l'eau éventuelle dans la gouttière, donc il semble préférable d'avoir une lame d'air plus importante pour favoriser le séchage.
- C'est plutôt un frein-vapeur que tu dois poser et non un par vapeur. Ceci afin de laisser passer l'humidité.  L'idée générale est d'enfermer l'isolant entre le pare pluie et le frein-vapeur et ceci de façon parfaitement étanche à l'air. Aucune fuite ne doit être présente.



ERH

  • Néophyte
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Re : Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)
« Réponse #3 le: 01 mars 2017 à 09:51:55 »
Bonjour,

Finalement j'ai fait ces travaux (60 m2 de sous-toiture de mes combles habitables) en co-réalisation (pas simple ...) avec un artisan. Qq lignes de bilan.

0 Enlèvement et numérotation des lames de lambris (1 jour)

1 Enlèvement de la laine de verre existante, elle était assez "chiffon" et un peu humide à certains endroits (1 jour).

2 Mise en place d'un isolant en deux couches de panneau de chanvre de 100 mm (x 2) contre la volige en essayant de respecter les 2 cm de lame d'air (5 jours)

3 Mise en place d'un frein vapeur puis tasseaux pas dessus le long des chevrons et perpendiculairement (3 jours)

4 Remise en place du lambris (3 jours) + complément (casse pendant chantier)

Bilan :

Assez moyennement satisfait de la prestation (trop de découpe dans l'isolant, encore qq fuites d'air avant pose frein vapeur, ...), objectifs non partagés avec l'artisan : lui optimisation forcenée du matériau (re-use perso des restes pour sa maison en cours) et faciliter un max la mise en œuvre. De mon côté : respect des bonnes pratiques (moins de découpe possible, ...), s'assurer de la pérennité de l'ensemble, ... Prise en compte assez moyenne de mes bonnes idées (j'en avais qq unes !). Planning qui n'a cessé de déraper. Comme il n'était pas RGE je n'ai pas pu bénéficier d'exonérations fiscales. Côté assurance, lui pris une assurance que j'ai payé et moi rien de mon côté, la garantie décennale fonctionne-t-elle dans ce cadre ??? Le tout pour plusieurs milliers d'euros avec transparence des coûts bof bof. Néanmoins, j'ai quand même acquis une première expérience de ce type de travaux.

Bref, je pense que les stages sont une excellente idée pour un profil comme le mien. Existerait-il aussi une bourse d'échanges, des coordonnées d'artisans/sociétés/membres recommandées par les membres de l'assoc ? Je comprends aussi que l'exercice est difficile mais bon.
Bonne journée
Bien cordialement
Eric



matt

  • Membre Héroïque
  • Messages: 557
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)
« Réponse #4 le: 01 mars 2017 à 13:39:48 »
Citer
Bref, je pense que les stages sont une excellente idée pour un profil comme le mien. Existerait-il aussi une bourse d'échanges, des coordonnées d'artisans/sociétés/membres recommandées par les membres de l'assoc ? Je comprends aussi que l'exercice est difficile mais bon.
Je refais cet été une partie de ma charpente en "auto-réhabilitation accompagnée". Autrement dit, je fais mais un pro m'aide. Encore autrement dit, un pro pense et conçoit le projet de travaux, il met sa décennale, fait les travaux, et moi je suis son ouvrier... En fait, c'est un subtile mélange des deux. Et ça, cela dépend de l'artisan et de sa philosophie !
Je vous invite à regarder le mouvement Les Castors, historiquement, ils sont dans cette logique de faire avec et pour l'habitant. http://www.castorsouest.eu/
Et ils ont surement une liste d'artisans qui bossent plus ou moins avec leurs principes.

Cordialement

EDIT : je tombe par hasard la dessus, avec la newsletter de MPF : http://maisons-paysannes.org/wp-content/uploads/2017/02/Autorehabilitation_fev17.pdf. Les auteurs de l'étude ont peut être des listes...
« Modifié: 01 mars 2017 à 15:42:39 par matt »

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 807
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)
« Réponse #5 le: 01 mars 2017 à 23:12:05 »
moi je n'appelle pas ça un artisan.
Un artisan à un devoir de conseil, il n'aurait pas du accepter ce travail ...

Désolé de vous le dire mais votre isolation même si elle existe n'est pas suffisante.... pourquoi pas de pare vent ?
Hervé

ERH

  • Néophyte
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Re : Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)
« Réponse #6 le: 20 mars 2017 à 12:39:25 »
Bonjour,

Merci pour vos contributions.

Il n'aurait pas dû peut-être mais principe de réalité ...

Quant à l'absence de pare-vent, les ardoises sont posées sur la volige. Je ne souhaitais pas démonter les ardoises.

Au final, il y a donc 20 cm de panneau de chanvre. Pourquoi n'est ce pas suffisant ? Vis à vis d'une réglementation ? De l'état de l'art ?

Merci
Cdlt
Eric
« Modifié: 20 mars 2017 à 12:42:15 par ERH »

matt

  • Membre Héroïque
  • Messages: 557
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Réhabilitation ancienne maison bretonne (1880)
« Réponse #7 le: 20 mars 2017 à 13:00:30 »
Pas suffisante car il est préconisé 30cm en toiture avec lambda de 0,030-0,040. Là, vous tuez le gisement... C'est dommage !