Auteur Sujet: Drainage intérieur  (Lu 1445 fois)

matt

  • Membre Complet
  • Messages: 180
    • Voir le profil
    • E-mail
Drainage intérieur
« le: 04 février 2017 à 14:31:34 »
Préambule : Voici un rapide retour sur ma 1ere expérience dans la réhabilitation d'une vieille longère que je viens d'acheter. J'ai 26 ans et une formation en sciences sociales. Je ne suis donc pas artisan ni professionnel dans les corps de métier de la réhab, je n'y connaissais rien il y a 1 an. J'ai appris ce que je sais avec les livres, les sites internet, les rencontres etc. et j'adapte avec ma logique et ma réflexion. D'avance, veuillez m'excuser si vous trouvez des aberrations ou erreurs techniques dans mes réalisations, j'ai fait avec les moyens du bord, mais avec le soucis de faire au mieux pour les futurs occupants (moi), pour la conservation de l'intérêt patrimonial du bien et pour la sauvegarde de notre planète !

1. Contexte :
Il s'agit d'une maison du 17 ou 18e siècle dans le département du Nord, en pierres et briques. Les travaux interviennent dans le cadre de la création d'une salle de bain en rdc. Le sol de cette pièce est couvert en tomettes sur chape de ciment. Les murs enduits en terre-chaux d'origine, avec des reprises au plâtre, ciment et peinture moderne. Moisissures sur le bas des murs, enduits complètements décollés ou qui sonnent creux partout dans la pièce.

Voici un schéma rapide, après les travaux :


A gauche l'extérieur, le sol est plus bas qu'autours, car cela a été décaissé il y a 15 ans pour mettre la fosse septique et un trottoir de béton en pieds de mur, mais jamais remis de niveau. Un puits en briques à 1m du mur de façade, puis ce fameux trottoir de béton contre la fondation, avec dedans les évacuations eaux pluviales et fosse septique. Ensuite, le mur de façade, en pierre. A droite, la pièce que je transforme en SDB, avec le drain en jaune, le hérisson de cailloux, la dalle chaux, le liége isolant, la chape et les tomettes. A droite, une cloison intérieure en briques.

matt

  • Membre Complet
  • Messages: 180
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #1 le: 04 février 2017 à 14:48:19 »
2. Déroulé des travaux :
a) phase décaissement
J'ai commencé par enlever les tomettes, et les mettre de côté (la réhabilitation de tomettes posées sur chape ciment fera l'objet d'un article que j'écrirai dans quelques semaines !), puis décaissé le sol, composé par couches : chape ciment qui est venue avec les tomettes, résidus de chape chaux, résidus et remblais de charbon et métal (?), résidu et remblais de verreries (nombreuses dans le coin il y a quelques décennies) puis argile du sous sol. J'ai décaissé jusqu'à -55cm. J'ai réalisé ça courant septembre 2016. L'argile de -25cm à -55cm n'était pas sèche, mais que très légèrement humide, à peine collante.

Photos des couches du sol :


L'hiver et tout le printemps 2016 ont été très très pluvieux, pour s’arrêter net le 7 juillet. Il a plu 2 jours en juillet, et rien en août. Début juillet, les 2 puits collés à la maison étaient plein jusqu'à quelques dizaines de cm de la surface du sol.
Tout ça pour dire que pendant l'été et à sa fin, rien n'indiquait une humidité excessive. Logique. J'ai eu beaucoup de mal à me décider si oui ou non je devais drainer mon sol intérieur. L'humidité des murs pouvait s'expliquer par la chape ciment. L'humidité du sol et des tomettes pouvait s'expliquer par l'absence de hérisson. Donc que faire ?

b) Phase remplissage
Pour ne pas prendre de risque, j'ai choisi d'installer un drain sous le hérisson. Au pire, il ne servirait à rien.
J'ai mis un drain jaune annelé de 50mm de diamètre, selon un schéma assez complexe, mais pour être le plus efficace possible selon ce que j'ai imaginé. Je n'ai pas mis en serpentin, mais en forme de Menorah (le chandelier Hébreux) à 6 branches, dont le pied du chandelier est l'évacuation. Sympa la métaphore !!
L'éloignement maximum entre deux 'branches' du drain est de 60cm maximum.
Photo du dessin du drain, à gauche l'évacuation :


J'ai mis une pente de 1cm par mètre. Cela demande une organisation, minutie et patience du tonnerre. Mais si on bâcle : autant ne rien faire.
Pour obtenir la pente, n'ayant pas de niveau laser ou autre technologie de pointe, j'ai décaissé grossièrement à plat. Ensuite, j'ai gratté où il fallait aller plus bas, et remis du sable la où il fallait être plus haut. Mais j'ai essayé de mettre le drain toujours plus bas que le sol autour : comme dans une mini tranchée !
Photo du nivellement du sol (avant la pose du drain, c'est pas chronologique):


Les raccords sont faits avec des T en pvc ordinaire, juste emboîté.

matt

  • Membre Complet
  • Messages: 180
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #2 le: 04 février 2017 à 14:52:39 »
Pour l'évacuation, j'ai creusé sous le mur de façade et à travers le 'trottoir' de béton armé installé par l'ex propriétaire à l'extérieur de la maison. Cf schéma du début.
Ensuite, j'ai rempli de cailloux. Pour la petite histoire des cailloux, il s'agit de 70-150 venant directement de la carrière. Un conseil qui peut servir : allez voir les cailloux avant de vous faire livrer. En l’occurrence, pour du 70-150, je n'ai eu que du 150... et souvent allant jusqu'à 20 ou 25 cm de longueur. Mais 10 tonnes déchargées dans la cour, c'était trop tard pour dire non !! La mise en place a été très longue, pierre par pierre comme un puzzle, et fatigante car lourd ! Aussi, j'ai du les laver une par une...


J'ai donc du acheter quelques seaux de cailloux en 40mm lavé, pour combler les trous et lisser la surface du hérisson.
Ensuite, géotextile, dalle béton de chaux, isolation en panneaux de liège, chape chaux-sable et pose de tomettes.

Revenons au drain. Il arrive dehors, de l'autre côté du mur à -60cm. Ayant d'autres choses à faire cet automne, j'ai laissé tel quel. L'automne a été sèche. Aujourd'hui, après le dégel et 3 jours de pluie, le puit est revenu à un niveau très élevé (-1m) et un goutte à goutte très serrées coule à la sortie du drain.
Photo du puits en extérieur, l'évacuation du drain arrive sous la tôle :


Comme vous le voyez sur le schéma du début, l'évacuation du drain arrive sous le niveau de l'évacuation de la fausse septique et sous le niveau de l'évacuation des eaux de pluie, qui vont se déverser à la rue. Je suis donc trop bas pour aller déverser à la rue. Pour l'instant, il se déverse dans le puits, mais cela ne fonctionnera pas longtemps si le niveau du puits monte.
Par la suite, je pense réaliser un drainage extérieur, en longeant le mur de façade (Nord) et enterrer une cuve pour récupérer ces eaux, avec pompe de relevage vers la rue. Dommage, mais pas le choix, je suis trop bas !

matt

  • Membre Complet
  • Messages: 180
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #3 le: 04 février 2017 à 14:54:55 »
3. Conclusion :
- On peut penser en plein été qu'il serait facultatif d'installer un drain, comme mon cas le présente. Pas de hérisson, chape en ciment, argile légèrement humide, niveau bas des puits... Des indices, mais, il faut attendre le printemps et de fortes pluies pour voir ce que cela donne. Certes, souvent, on ne peut pas attendre un an ou deux pour réaliser des travaux.
- un tuyau annelé de 50mm suffit largement, mais la mise en oeuvre doit être rigoureuse, tant pour la pente que pour le dessin au sol.
- autant avoir une évacuation simple et efficace liée à la configuration du terrain, mais si pas possible, on enterre une cuve de 150l qu'on équipe d'un vide cave, ou d'un floteur d'alerte visuelle puis on vide à la main...

A votre disposition pour toute autre question ou remarque...
Matt

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 572
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #4 le: 12 septembre 2017 à 20:53:46 »
[déterrage de topic, pour la bonne cause]

Et presque un an plus tard, le retour d’expérience du retour d'expérience il donne quoi ?
;-)

HDLM

  • Membre Senior
  • Messages: 366
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #5 le: 12 septembre 2017 à 21:42:44 »
Il vient à peine de recommencer à pleuvoir après un début d'année très sec  ....
rdv en février ;-)
-Hervé-

matt

  • Membre Complet
  • Messages: 180
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #6 le: 14 septembre 2017 à 12:39:50 »
Alors c'est vrai, ça fait un an que le drain est en place. Mais :
- cela ne fait que depuis fin mai que la pièce est finie (iso sol, dalle, tomettes, enduits terre sur les murs et finition), et a peine quelques semaine que les enduits ont fini de sécher. J'ai eu pas mal de petits champi et de belles moisissures multicolores sur les bas de meubles pendant cette période...
- depuis août 2016, il a plu extrêmement peu. Des vieux du coin disent que ça a été plus sec qu'en 86 (1886 ??!!). Les paysans du coin n'ont même pas pu faucher 2 fois tellement l'herbe n'a pas poussé faute d'eau, alors que souvent ici on fait 3 coupes dans l'été !
- Conséquence du point précédent, mon puits, collé à l'extérieur au mur de cette pièce drainée est à -7m.
Donc impossible de juger de l'efficacité de ce drain.
Par contre, j'ai vu à la première (et presque dernière) pluie de mars la différence entre tomettes sur terre battue et tomettes sur dalle et hérisson : sol moins humide (il suffisait de laisser sa paire de chausson par terre 2h pour y faire une empreinte humide !).

Je vous tiens au courant des manifestations de l'efficacité (écoulement d'eau en sortie de drain) ou l'inverse (enduit terre paille qui pourri, enduit qui se décroche etc).
Cordialement.
Matt

FanchDu

  • Néophyte
  • Messages: 42
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #7 le: 02 novembre 2017 à 16:48:45 »
Quand tu dis sol moins humide avec hérisson, tu veux dire plus du tout humide, ou encore humide mais juste moins?

matt

  • Membre Complet
  • Messages: 180
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #8 le: 03 novembre 2017 à 09:32:01 »
Effectivement, la formulation porte à confusion. Je voulais dire "aucune humidité". En prenant bien en compte le contexte sec de cette année...
cordialement.

FanchDu

  • Néophyte
  • Messages: 42
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Drainage intérieur
« Réponse #9 le: 03 novembre 2017 à 11:17:05 »
ça me rassure, car je vais faire faire un hérisson chez moi, alors si c'est pour que ça soit humide malgré tout... :)