Auteur Sujet: Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?  (Lu 3001 fois)

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 312
    • Voir le profil
    • E-mail
Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« le: 31 janvier 2017 à 18:48:28 »
Bonjour à tous,
Je suis amené à remplacer quelques fenêtres sur la façade nord de la longère que j'habite et réhabilite. Je vais poser des fenêtres efficaces thermiquement, avec triple vitrage etc.
Je me questionne sur le type de pose : en feuillure ou en applique extérieure !?

Pour rappel les types de pose :
)

Le mur est un mur porteur en pierres, avec des jambages en briques et un linteau en pierre. Les jambages sont formés d'origine pour poser la fenêtre en feuillure, et la fenêtre actuelle est posé ainsi.

Cependant, dans quelques années (2 ans, pas avant), je réaliserai l'isolation par l'extérieur de ce mur. Je ne sais pas encore quel isolant ni quel méthode (structure bois ou pas ?), mais l'objectif c'est 20-25cm d'un isolant autours de 0,040.

Je trouve dommage de poser la fenêtre en feuillure car pour ne pas avoir de pont thermique (lié à l'épaisseur du mur) cela m'oblige à réduire la surface vitrée (fenêtre plus petite pour pouvoir isoler les jambages). Donc je partirais plutôt sur la pose en applique extérieure pour cette raison.

Je n'ai jamais réalisé d'ITE et pas encore trop étudié la question.

- Auriez-vous des recommandations pour poser ces fenêtres et ne pas être trop dérangé quand je ferai l'ITE (ne pas avoir à la démonter par exemple... quoi que au final, c'est peut être c qui serait le plus simple ?) ?
- Dois-je déjà faire un cadre en bois pour y mettre la fenêtre ou simplement fixer avec équerres métaliques ?
- Voyez vous des points de vigilance particuliers à mon cas, qui est dans le sens contraire de ce qui se fait habituellement... ?
- L'autre aspect, c'est que je vis dans ces pièces avec les nouvelles fenêtres, donc il faut quand même qu'elles soient posées et étanches à l'air, en attendant l'ITE...

Merci d'avance pour vos conseils, remarques et critiques !
Matt

HDLM

  • Membre Senior
  • Messages: 428
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« Réponse #1 le: 01 février 2017 à 21:33:24 »
Bonsoir,
Ça va pas être simple ....

J'imagine que vous ne voulez pas diminuer vos ouvertures ?

Je n'ai jamais vu d'ouvertures posées en applique extérieure mais je comprends votre logique... et puis comment faire pour les quelques années entre la pose des fenêtres et la réalisation de l'ITE ?
D'un autre coté les poser en feuillure à leurs emplacements d'origine laisserai un bon pont thermique, ce qui ne vous a pas échappé !!!
-Hervé-

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 312
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« Réponse #2 le: 02 février 2017 à 07:43:24 »
Bonjour HDLM,
Haha, oui, vous résumez bien ma situation...
En effet, je souhaite éviter de réduire les ouvertures, déjà pas énormes.

J'oubliais un détail... tellement c'est évident dans l'ancien : les murs ne sont pas verticaux !!! Mais ce n'est pas le plus dérangeant.

Si d'autres remarques, je suis preneur :)

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 312
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« Réponse #3 le: 08 mars 2017 à 08:04:57 »
Après recherches et discussions avec plusieurs corps de métiers, je suis en mesure de répondre à ma question.

La pose la plus adaptée en matière d'isolation et de réduction des ponts thermiques ITE - menuiserie, c'est la pose dite 'au nu extérieur', autrement dit en tunnel, affleurant le mur extérieur (et non pas au milieu de l'épaisseur du mur, comme sur le schéma). Les menuisiers ne me l'ont pas proposé, car "ils n'aiment pas ça", la pose est plus compliquée qu'en applique et prend plus de temps... parait-il.
Avec cette configuration, l'ITE arrive jusqu'à la boiserie et la recouvre légèrement. Pas besoin d'un retour d'isolant dans l'embrasure, et souvent ce retour est plus fin pour ne pas trop réduire l'ouverture.
A ce qu'il parait, cela ne peut pas rester longtemps posé comme ça en attente de l'ITE, il faut la faire rapidement après (la fenêtre doit être plus sujette aux intempéries).

Cela fait beaucoup de 'il parait', mais le sujet avait presque l'air trop technique pour ceux à qui j'en ai parlé !? Donc difficile d'avoir des réponses claires et fiables !

Matt

HDLM

  • Membre Senior
  • Messages: 428
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« Réponse #4 le: 10 mars 2017 à 00:17:32 »
Hum....
C'est trop technique dans le sens ou ce n'est pas dans les façons de travailler de manière traditionnelle dans nos contrées.

techniquement :
-vous ne pouvez pas laisser ces ouvertures plusieurs mois dehors exposées aux intempéries sur les chants et les assemblages.
-vous allez devoir modifier l'embrasure


Je crains que vous ne soyez obligé de réduire vos ouvertures ne serait ce que pour le passage de l'ouvrant sous le linteau, à étudier dans le détail.
Ne pas oublier l'étanchéité du nouveau tableau et du nouvel appuis.

A mon sens, a faire de concert avec l'ITE et pas 1 ou 2 ans avant....
-Hervé-

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 312
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« Réponse #5 le: 16 mars 2017 à 19:39:05 »
Bonjour,
Voici le dessin modifié, vite fait !  http://hpics.li/9a73839
Je me suis mal exprimé : la pose sera dans l'épaisseur du mur, pas en extérieur.
L'ouverture fait 100 de large, le mur 40/45cm d'épais. Donc la fenêtre ouvre sans presque dépasser à l'intérieur, c'est pratique car elle est placée à 60cm du sol...
Vous avez raison pour l'embrasure, je devrai la modifier : remplir l'ébrasement.

Merci pour vos remarques :)

HDLM

  • Membre Senior
  • Messages: 428
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« Réponse #6 le: 16 mars 2017 à 21:00:42 »
Bonsoir,
Vous vous étiez bien exprimé, c'est moi qui ai mal lu.
cependant vous allez réduire d'environ 110 mm en largeur le jour de chaque fenêtre environ 55 mm en hauteur .... plus les ébrasements droits ... ça fait perdre beaucoup de jour

Pour 100 cm de large (tableau actuel), une fenêtre 2 vantaux il va vous rester selon les profil de menuiserie 2X 31,75 = 63,5 cm de jour en largeur

Je vous dis ça que vous en ayez conscience...
-Hervé-

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 734
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« Réponse #7 le: 17 mars 2017 à 23:14:07 »
Ca m'a l'air bien compliqué cette histoire.
Au fait, c'est vraiment obligatoire des fenêtres dans une maison ?




hein quoi...? ^^

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 312
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Comment poser une fenêtre en prévision d'une ITE ?
« Réponse #8 le: 18 mars 2017 à 09:35:53 »
Oui, j'ai tendance à chercher la m.... Ou alors, à vouloir bien faire ;) Peut être même trop parfois...

Citer
Pour 100 cm de large (tableau actuel), une fenêtre 2 vantaux il va vous rester selon les profil de menuiserie 2X 31,75 = 63,5 cm de jour en largeur
Vous avez raison, c'est peu, et c'est au nord. D'où mon autre question sur un autre sujet concernant l'agrandissement de cette ouverture (que je laisse finalement tomber, pour diverses raisons). L'option 'reboucher pour créer deux ouvertures' n'est pas non plus envisagée, en résumé : pour la difficulté technique si je fais seul et le prix si je fais faire !

Pour garder l'esthétique traditionnelle, je ne souhaite pas installer une fenêtre avec un seul battant. Ni un châssis fixe car c'est la seule fenêtre de la pièce...

Ca fait partie du jeu de la réhabilitation !!! On fera avec.

Merci pour vos conseils HDLM.
Cordialement