Auteur Sujet: Risque que de pourrissement chaux chanvre  (Lu 3088 fois)

flochanvre

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
    • E-mail
Risque que de pourrissement chaux chanvre
« le: 06 janvier 2017 à 20:50:55 »
Bonsoir à tous,

     Je suis actuellement en pleine retape d'un bâtiment de 1870 en moellons calcaires en eure et loir.
J habille en ce moment les murs intérieurs  du premier étage en chaux-chanvre. J'ai préalablement retiré tous les plâtres d'origine, puis pose d'un gobetis sable 0,4 / NHL 5 (proportion  1/2,5 ). J'utilise pour l'enduit  de la batichanvre Saint -astier et Chènevotte du même fabricant dans le dosage préconisé dans une épaisseur de 5 à 6 cms
   
Je suis un peu inquiet car je sais que la période hivernale ne se prête pas trop à l'exercice. Je redoute le pourrissement car mon hygro est à 77 % et la température à 8 degrés.
   J'ai mois en place une extraction mécanique mais cela ne semble pas améliorer le climat intérieur. Je n'ouvre pas les fenêtres car la température extérieure est de -2 .
  J'ai réalisé pour le moments les murs sud et est aux mois d'octobre, novembre et décembre.
  Actuellement les enduits suintes beaucoup. Pas de tâches ou traces de pourriture visibles à part à quelques endroits, mais j ai cru comprendre que la pourriture se développait derrière l'enduit. Pourriez vous m en dire plus à ce sujet ?

    Pourriez vous me dire si dans ces conditions le chantier est en péril ? Il y'a t'il un risque de pourrissement des solives ou des linteaux en chêne au dessus des fenêtres ?

Merci d'avance pour vos réponses éclairées.
Cordialement,


Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 747
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #1 le: 06 janvier 2017 à 22:49:22 »
Bonsoir et bienvenue.
Vous avez raison et tort de vous inquiéter.
Raison de croire que la plage plus idéale du travail de la chaux aérienne se situe plutôt dans la tranche 12° - 18°, l’excès étant infiniment plus dommageable que le manque.
Tort de craindre des pourrissements intempestifs à ces températures. Les chaux sont alcalines sur le frais et très peu propices au développement des organismes. Le pourrissement du bois c'est sur le long terme, quand le ph retombe à 8 et que l'humidité du mur reste excessive. Des champignons sur ou sous du chaux-chanvre je n'en ai jamais entendu parler (c'est très fréquent sur le terre-paille par contre), et si c'est du chanvre bâtiment (St Astier) il est traité (enfin je crois).

Vos enduits perlent, j'en ai déjà entendu parler, c'est sans doute que la température extérieure fait condenser l'eau de gâchage qui s'évapore.

Votre hygromètre est sans doute (comme presque tous) peu précis car en hiver dans une pièce non chauffée l'humidité relative dépasse souvent les 90%, ne vous inquiétez pas excessivement.

flochanvre

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #2 le: 07 janvier 2017 à 14:51:41 »
Merci Arpèges pour ta réponse rapide et rassurante !
     Je vais donc remettre au printemps la suite de mon chantier et espérer que ce qui est déjà fait évolue sans dommage. Apparement le batichanvre peut se travailler à des température assez basses ( minimum 5 degrés ) . Je vais donc pouvoir entrouvrir légèrement mes fenêtres pour laisser un courant d'air ( température environ de 7 degrés ) pour favoriser le séchage et l'évacuation de l'eau en excès.
     
   

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 747
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #3 le: 07 janvier 2017 à 15:51:46 »
Voila vous avez raison.
Le batichanvre est une formulation commerciale qui avec ses adjuvants (métakaolin, plastifiants, rétenteur d'eau, liants hydraulique que sais-je encore ?) rattrape un peu les aléas d'une application forcément imparfaite.
La température limite de mise en oeuvre est donnée à titre indicatif. A 5 le fabricant s'assure être assez loin du point de gel qui lui va détruire l'enduit. A 20 assez loin du point de dessication qui va aussi détruire l'enduit par farinage.
Notez qu'avec une prévision à sept jours assez correcte, une plage de température plus douce peut vous permettre de relancer vos travaux dès que possible.

Dans l'absolu comme la reaction chimique recherchée (prise hydraulique et carbonatation aérienne) est exothermique, plus basse est la température plus complète elle sera, d'autant que la solubilité du Co2 dans l'eau est plus elevée aux faibles temperatures.
Sauf que la reaction est plus lente et que les lacunes de ma connaissance ne me permettent pas d'expliquer pourquoi il faut quand même que l'enduit ait pris dans un délai raisonnable. Ce délai raisonnable c'est 24 heures pour que l'enduit soit ferme et maximum 7 jours pour qu'il soit dur (comme tous les liants il continuera à durcir avec le temps).
Un parametre souvent très négligé c'est la quantité d'eau la plus limitée possible à ajouter. Il vaut mieux une petite gachée, qu'une grosse remouillée (et que celui qui n'a jamais fait cela me jette la première pierre ;-)

Ps : l'aération comme vous la projetez est très conseillée.

flochanvre

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #4 le: 07 janvier 2017 à 16:41:17 »
Voilà qui est complet et de bonne augure. La surface est bien dure et cela dans les temps que tu as décrit. Par contre le batichanvre remplit t il les mêmes fonctions que de la Cl 90 ?
    J'ai l'impression que sa teneur à grosse majorité hydraulique ne va pas remplir son rôle de drain hygrométrique. Si c est le cas, à quoi dois je m'attendre comme effets concrets avec de tels enduits intérieurs sur le long terme ?
  Cordialement

flochanvre

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #5 le: 10 janvier 2017 à 12:31:40 »
Bonjour me voici complet sur la composition du batichanvre
Par contre je l'ai appliqué avec les mains.. Assez serré .. J ai cru comprendre que ce n'était pas l'idéal
Cela a dû faire remonter la laitance .,
Dans quel cas peut se produire le farinage ?
Merci d'avance

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 747
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #6 le: 10 janvier 2017 à 23:05:12 »
Bonsoir,
L'application à la main ne pose aucun problème sauf pour vos mains.

Le farinage s'obtient aisément, moi j'y suis arrivé dans 100 % des cas (...), en appliquant des couches d'enduits de chaux aériennes supérieures ou égales à 2 cm. Il y a un truc qui s'est perdu aux cours des temps, Vitruve est muet sur ce sujet, excepté qu'il préconisait plusieurs couches d'enduits successives pour atteindre les 5 cm. toujours rencontrés sous les fresques par exemple sans donner de détails.

Et justement les formulations commerciales (pas trente-six mille) visent efficacement à éviter ce souci (réel).
Vous pouvez chercher à l'aide de notre ami Glouglou such key words  "farinage chaux chanvre", soit le problème a disparu, soit le chaux-chanvre est moins utilisé, ce qui vous allez rire ne m'étonnerait qu'a moitié. Les effets de mode Pline l'ancien en parlait déjà à l'époque (au moins jusqu'en 79, date à laquelle il a pu vérifier qu'un volcan qui explose c'est beau mais dangereux)
;-)


flochanvre

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #7 le: 27 janvier 2017 à 12:21:36 »
Bonjour Arpèges
Voudrais tu dire en clair que le Chaux - chanvre est plus un effet de mode qu'une véritable utilité ?


belledecadix

  • Membre Senior
  • Messages: 422
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #8 le: 27 janvier 2017 à 14:07:04 »
Bonjour,
Quand on lit que certains auto-constructeurs pensent qu'en mettant "un p'tit peu d'chanvre" dans leur enduit à la chaux, il gagneront "un p'tit peu plus de pouvoir isolant" et bien on se dit que la communauté technico-commerciale de la filière chanvre a très bien fait son boulot.
Ca a la couleur du vert, ça sent le vert mais c'est du vert de gris ; l'énergie grise de ce type d'enduit est très importante en regard d'un enduit de terre crue armé au foin et qui fait le job car il a une réaction analogue avec les mortiers de nos murs anciens : hygrométrie, élasticité, etc.

A bientôt

flochanvre

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #9 le: 27 janvier 2017 à 16:07:02 »
Sûrement que tu as raison .. Mais j étais parti au départ sur du placo laine de verre .., ce qui est pour le coup énergie noire ... Le problème est que même sur un forum écologique et respectueux du bâti ancien, personne n'accorde ses violons. Du coup, même en étant de bonne volonté éthique et écologique on s'y perd, et on se dit qu'il ya du boulot pour faire avancer les choses dans le bon sens ...
J ai vu pourtant certains de tes commentaires sur ce forum concernant le Chaux chanvre moins catégoriques ... Cela dit la terre est certainement le mieux mais maintenant c'est trop tard et je choisi gris plutôt que noir même si cela ne sert pas selon toi à grand chose. Ce sera toujours mieux que les plâtres originels recouverts de peinture glycéro.
Cordialement

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 831
    • Voir le profil
Re : Risque que de pourrissement chaux chanvre
« Réponse #10 le: 30 janvier 2017 à 10:05:35 »
Mais non c'est un bon choix le chaux-chanvre. Ce n'est pas un trés bon isolant mais il est bien adapté aux vieilles maisons. Il faut bien arrêter son choix à un moment de toute façon.