Auteur Sujet: Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité  (Lu 5774 fois)

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 351
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #15 le: 21 décembre 2016 à 10:01:18 »
non mais des fois, dans le feu de l'action, on se triture le cerveaux pour faire un truc, puis on en oublie presque le plus simple... :)

mraous

  • Membre Junior
  • Messages: 67
    • Voir le profil
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #16 le: 22 décembre 2016 à 19:29:56 »
Moui l'engin télescopique.... J'ai bien peur qu'on n'aie pas ça sous la main, mais j'avoue que ça fait rêver...
C 'est noté pour les sangles, mauvaise idée donc, je comprend
Moi aussi je trouve démesuré de faire tout ça pour démonter ensuite.
Mais j aime bien les poteaux nord, j'aimerais les conserver et j'ai peur de les retrouver cassés. Ou c'est idiot? Je crois surtout que "tout peter" ne me séduit pas par principe, bien possible que ca m empeche d'y voir clair!
Je laisse décanter et on commence après noel. Si ça se trouve ce sera tombé d'ici là!!!!!!!!!!!
Sans nouvelles de moi, vous en déduirez que je repose en paix sous les tuiles... Sans pouvoir savoir si vos conseils étaient mauvais ou si je ne les ai pas suivis!
Plus sérieusement, pour rebatir, pensez vous qu'il faille envisager un entrait pour créer une ferme ou la structure existante vous parait elle suffisante vu les dimensions réduites du bati?

Merci a vous,

Bon noel

Mr


Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 771
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #17 le: 23 décembre 2016 à 00:39:18 »
Plus sérieusement, plus sérieusement c'est vite dit ;-)
De fait il ne serait pas sérieux de travailler sans Manuscopique mais tout aussi peu sérieux d'envisager la dépense liée à sa location (vu la valeur du bâti).

Retenez qu'il n'est pas concevable de travailler sous cette toiture.

J'imagine que vous avez déjà récupéré quelques tuiles pour jauger de leur état, filé un coup de tournevis dans les bois pour évaluer leur "récupérabilité". Enfin bref que vous avez une idée claire de la situation et de ses développements. Notez que je ne connais pas de situation semblable sauf que j'ai procédé au démontage d'une voûte en pierres (petite, environ 12 tonnes) et que j'ai tout bloqué, mais elle n'était pas branlante, juste fendue (deux semaines pour la bloquer, deux jours pour la démonter).

rony80

  • Membre Complet
  • Messages: 185
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #18 le: 23 décembre 2016 à 09:35:54 »
Bonjour,
Pour citer Tiez-Breiz:
Citer
La seule économie qui vaille est celle de la vie humaine.



Bonnes fêtes de fin d'année.

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 351
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #19 le: 23 décembre 2016 à 09:57:50 »
Citer
pour rebatir, pensez vous qu'il faille envisager un entrait pour créer une ferme ou la structure existante vous parait elle suffisante vu les dimensions réduites du bati?
Moi, je pars souvent du principe que ce qui a été construit (quand cela a été bien fait, donc ce raisonnement ne marche pas tout le temps) a été calculé et fait par des gens compétents. De plus, le temps a souvent montré que cela tenait. Donc, si vous ne rajoutez pas de poids ou d'élément particulier sur cette structure, je pense qu'elle peut être envisagée à l'identique ! Juste rajouter une rive ou débord de toit plus large, afin d'éviter la prise d'eau par le côté...

Bonne réflexion et bonnes fêtes.
Matt

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 771
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #20 le: 04 janvier 2017 à 22:30:53 »
Sans nouvelles de moi, vous en déduirez que je repose en paix sous les tuiles...
Mercredi 4 janvier, sans nouvelle de Mraous ;
...
Resposat in pacem subtegulis
...

mraous

  • Membre Junior
  • Messages: 67
    • Voir le profil
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #21 le: 12 juin 2018 à 10:42:52 »
Bonjour à tous,

Ca y est, la charpente est "déposée".
Ne riez pas, ça fait effectivement plus d'un an.

Je vous fais un petit récit, mais j'ai des questions plus bas pour la suite!
Je ne voulais pas travailler dessous ni coté ouest, vers lequel la charpente semblait vouloir chasser.
J'ai bloqué les poteaux et la panne Est par des étais extérieurs qui les poussaient à l'intérieur. J'ai simplement posé des chevrons sous la faitière, appuyés au lien sud.
J'ai découvert la partie ouest jusqu'à pouvoir monter sur le mur de refend.
De la j'ai tiré toutes les tuiles avec un bambou (haha, faut vraiment avoir envie)
J'ai scié la panne est en bon état, debout sur le pignon
J'ai scié la faitière: surprise cet appui était aussi complètement pourri
Tous les chevrons ouest ont pu être arrachés depuis le mur de refend: les clous dans la faitière ne tenaient plus rien.
A ce stade, la faitière pourrie tenait "suspendue" aux seuls chevrons Est, cloués sur la faitière et sur la sablière est qui ne tenait elle même plus que sur un poteau. Magie!  Les étais avait joué, les chevrons sous la faitière n'étaient pas en appui, mais tout ça tenait vaillamment.
Nous avons fini à la barbare, en tirant sur les poteaux avec des sangles à cliquet et en matraquant la faitière à coup de chevrons depuis le mur de refend. N'importe quoi, un épisode de Conan le barbare. La vieille mémère s'est affaissée doucement, en silence, sous nos coups de boutoir. Une scène à faire pleurer un ornithorynque.

Bref!
Nous voila prêts pour remonter une charpente...
Mais avec plein de questions.

La charpente existante ne comportait pas de ferme.
Vous avez une image de la charpente telle qu'elle était.


Il me semble que relier les deux sablières par un entrait serait vraiment salutaire. Cependant, ces pannes ne sont pas à la même hauteur, et ces hauteurs ne sont pas modifiables ( continuité de pente avec le toit voisin)
La solution envisagée sur le schéma ci dessous pour adapter une ferme vous parait-elle valable?


En vous remerciant par avance!


Mraous




 

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 351
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #22 le: 12 juin 2018 à 16:15:25 »
Bonjour,
Sympa d'avoir des nouvelles !

A vue de nez comme ça sur le dessin, je dirais que l'entrait n'est pas absolument nécessaire. Toutes les contrefiches sont les bienvenues pour chaque poteau, comme dans votre projet de réhab. Et un poteau sous le faitage, avec trois contrefiches (faitage et les 2 arba).

MAIS, ça dépend de la qualité du mur haut et des murs bas, de la prise au vent etc...

Et partir du principe que si ça a tenu des années, refaire à l'identique n'est peut être pas une si grosse erreur.

Sinon votre idée ne semble pas mauvaise non plus. Ca change juste l'esthétique générale !

et au fait, pourquoi vous dites :
Citer
Il me semble que relier les deux sablières par un entrait serait vraiment salutaire.
?

mraous

  • Membre Junior
  • Messages: 67
    • Voir le profil
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #23 le: 12 juin 2018 à 20:15:59 »
Bonjour,

Merci pour votre réponse!
Il est vrai que les désordres étaient dus au pourrissement des pièces (fuites), pas à la conception.
Je vais quand même de rajouter un peu de poids (volige complète, un peu d'isolation)

Si je n'ai pas d'entrait, alors je n'ai pas non plus d'arbalétriers? Les 2 chevrons qui sont dans le plan des poteaux reçoivent les contre-fiches du poteau central?
Mais j'ai cru comprendre que les chevrons doivent se trouver au droit de l'extérieur du mur (ceci dit, je ne sais pas pourquoi). Dans ce cas, il ne peut pas y avoir de fiche entre le poteau et les chevrons, qui ne sont pas dans le même plan?


Même si c'est dans le même plan, je ne peux pas mettre de contre-fiche entre le poteau extérieur (est)  et le chevron (angle trop ouvert)?
Du coup, les seuls contreventement est-ouest sont les contrefiches entre le poteau central et les chevrons. Ça vous parait suffisant?
C'est parce que ça me paraissait light que j'avais envie de relier les sablières, pour stabiliser le poteau extérieur dans le plan est-ouest.

J'espère que ces questions ne sont pas trop bêtes....
Merci d'avance,

MRaous

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 771
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #24 le: 12 juin 2018 à 21:12:53 »
Moi ca me paraissait bien l'idée de l'entrait reliant les deux pannes sablières.
Mais j'aurais gardé ou mis un poteau sous le poinçon et oublié les contre-fiches déjà parce que je ne sais pas comment les accorder au pluriel, que c'est un travail du bois un peu délicat (souvent cloués maintenant hélas) et que le poids de la couverture n'est pas énorme.
D'un autre coté la charpenture c'est vraiment pas mon rayon.

matt

  • Membre Senior
  • Messages: 351
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #25 le: 13 juin 2018 à 09:13:05 »
Oui c'est vrai, rien n'empêche de mettre un poteau et un entrait. Mais le poteau me semble nécessaire pour le "style".
Les contre fiches, ne pas négliger quand même, c'est souvent ce qui tient tout à la vertical dans les charpentes anciennes ou réhabilitées à l'ancienne. La gravité, rien n'y échappe !
Pour les fixer : une mortaise dans le poteau, une autre dans l'arba, et un tenon à chaque extrémité des contre fiches. Ou plus simplement, des encoches dans le poteau et l'arba, pour respecter un angle suffisant pour forcer bien.

Vos poteaux sont fixés comment sur les murs ?

ps:  jamais les questions sont bêtes ! ;)

cordialement.

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 771
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #26 le: 13 juin 2018 à 14:34:47 »
C'est pas faux mais quitte à faire l'objet de colifichets, c'est la poussée latérale qui m'interpelle.
Sans poteau une partie du poids de la charpente pèse sur l'entrait en flexion et tire sur le poteau de gauche vers l'intérieur.
Sans entrait une partie du poids de la charpente pousse le même poteau vers l'extérieur comme dans la situation d'avant effondrure. Avec les deux c'est donc a priori plus mieux.
Je ne me contre fiche pas des contrefiches surtout que l'aspect visuel est meilleur et leur présence rigidifie la structure mais les mettre en oeuvre quand on est point charpentiste n'est pas chose aisée.

Et prendre le risque de refaire pleurer un ornithorynque c'est délicat.

mraous

  • Membre Junior
  • Messages: 67
    • Voir le profil
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #27 le: 14 juin 2018 à 11:50:19 »
Bonjour à vous!

Les poteaux étaient, à l'origine, simplement posés sur une pierre d'appui. Je pensais refaire la même chose, avec peut-être un fin lit de mortier de chaux très sableux.
Si ça vous parait nécessaire, je peux percer pierre et poteau et y planter un fer à béton.

Pour les assemblages, j'ai un ami qui peut nous montrer et nous aider - on verra sur chantier mais a priori il sait.

Pour la charpente:

La structure qui existait était très modeste et accordée à la fonction du batiment (porcherie), et j'aimais bien le rendu, modeste et léger. Mais rien n'était contre-venté dans le sens est-ouest.
Donc soit je peux pallier à ça avec seulement des contrefiches, soit il me faut une ferme avec ou sans poteau.

Dans l'option sans entrait: comment placer une contrefiche entre le poteau Nord-est (devant à gauche sur le dessin) et la charpente:
- je viserais le chevron? Vous parlez d'arba mais comment voyez-vous des arba sans entrait, qu’apporteraient-ils de plus que des chevrons?
- l'angle est très ouvert

Dans l'option avec entrait:
- Est-ce que le mode de fixation de l'entrait aux pannes vous parait correct? Quelles profondeur minimale pour l'entablure?
- Le principe de la ferme, c'est quand même de se passer de poteau sous le poinçon non? Reste le respect de l'existant; mais si je garde un poteau, j'ai peur sinon que ça soit très lourd et très disproportionné visuellement avec la taille du batiment? A votre avis quelle serait la façon d'avoir un entrait le plus discret et léger possible?
J'ai l'impression qu'un entrait moisé c'est moche.
Si je limite la profondeur de l'entablure entrait-panne à 5 cm, je peux prendre pour l'entrait un bois qui soit de la section des chevrons, 10*10, même section pour les arbalétriers.
En effet comme cette ferme ne tient que le poteau, ne supporte aucune panne, il me semble qu'une section identique aux chevrons pour les arba suffit?
Avec le poteau de la même section que le poinçon, 15*15, et 2 enfourchements, poteau sur entrait et poinçon sur entrait: à votre avis, ça serait sympa ou trop léger visuellement?

Merci d'avance!

MRaous




matt

  • Membre Senior
  • Messages: 351
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #28 le: 14 juin 2018 à 14:23:36 »
bonjour,

Citer
Les poteaux étaient, à l'origine, simplement posés sur une pierre d'appui.
Oui, je me doutais. Je n'ai pas de préconisation ni d'avis sur ce sujet, et je posais la question justement pour essayer de m'en faire un...

Citer
- l'angle est très ouvert
Chez moi, les contre fiches sont courbées, mais impossible à faire de nos jours, on ne trouve que du bois au fil droit !

Moi je reste un peu sur ma position :
1. un poteau qui prend tout le poids
2. un chevronage conventionnel, section dimensionnée comme il faut pour supporter la longueur (bien que 2ml c'est pas non plus énorme).
3. des poteaux sous la sablière, comme avant. avec contrefiches vers la sablière
4. Un bois qui va de la sablière de l'est à la sablière de l'ouest, en passant contre le poteau. Ce bois ne porte rien, il sert juste à ne pas que les sablières s'écartent.
5. Des contre fiches entre poteaux et le bois décrit en 4.

Z'en dites quoi ?


Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 771
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Réponse #29 le: 14 juin 2018 à 17:03:35 »
Une classique des bâtiments "ouverts" dans le sud ouest en général (l'architecture Landaise n'a pas ou peu d'éléments typiques) c'est un bardage venant couvrir la partie haute formant pignon (le triangle sous le toit).
Alors derrière cela on peut faire ce que l'on veut.
De toute façon lorsque l'on ne sait pas ou plus il faut dessiner plusieurs projets à l'échelle.