Auteur Sujet: Changement linteaux bois  (Lu 12110 fois)

phoenix440

  • Membre Senior
  • Messages: 327
    • Voir le profil
    • E-mail
Changement linteaux bois
« le: 16 novembre 2016 à 13:37:10 »
Bonjour,

J'ai posté il y a quelques mois un post sur le changement d'un grand linteau dans un fournil.

Je l'ai fait faire par un maçon.

Aujourd'hui, j'ai pris un peu de galon en maçonnerie (je dis bien un peu) et je me suis équipé.
Sur ce fournil, il y a une fenêtre en haut, avec 3 linteaux bois, en mauvais état.

Le linteau intérieur: Il y a eu un incendie dans le fournil, il a brulé. Il est encore très solide mais pas très beau. Peut être qu'un bon coup de rabot lui redonnerait un bel aspect
Le linteau intermédiaire: Complètement pourri, il tombe en poussière quand on y touche. Je pense qu'il ne tient plus rien. je peux passer le poing dedans. Il y avait d'ailleurs un nid de guêpe dedans.
Linteau extérieur: Pas facile de juger son état car il y l'encadrement de la fenêtre qui le cache et des planches autour. Côté extérieur, il a été a moitié recouvert de ciment, pas jojo.

Voici quelques photos:
http://hpics.li/471dbff
http://hpics.li/cd92edf
http://hpics.li/4339ef5
http://hpics.li/90d5a5f
http://hpics.li/58cc470
http://hpics.li/bdbd210
http://hpics.li/1e925c4
http://hpics.li/718a6fc

Le HIC, c'est que quelques pierres du jambage ont bougés, et bouge encore à priori (rescellées par le maçon il y a 6 mois, redécollé actuellement, je ferai des photos). Peut-être rien de grave.

Ma question est donc: Est-ce à la porté d'un amateur de faire ça?

Mon idée:
1) Etayer la partie de charpente qui pose sur le haut du pignon + mettre 2 planches avec bastaing pour renforcer les jambages de l'ouverture le temps des opérations
2) Faire 2 trous au dessus du linteau pour passer des bastaings et étayer (petits étais pour l'intérieur qui poseront sur le plancher, j'aurais etayé les solives en dessous, grands étais de 3-4 mètres pour l'extérieur qui poseront sur le sol).
3) Enlever les 3 vieux linteaux, changer les 2 carrés en bois brulé sur lesquels les linteaux reposent.
4) Repositionner les 3 linteaux (ça se scelle? ca se pose juste et ca tient avec la maçonnerie qu'on refait dessus?)
5) Remaçonner au dessus des linteaux
6) Enlever un bastaing, boucher
7) Enlever le 2ieme bastaing, boucher.

Qu'en pensez-vous?

J'avais bien pensé faire en 2 étapes pour limiter les risques (linteaux intérieur + intermédiaire puis extérieur), mais dans ce cas je ne peux pas changer les carrés de bois brulés.

Je prévois une réalisation d'ici 6 mois si c'est moi qui le fait, j'ai d'autres chantiers à finir avant.

Bref ça fait beaucoup d'info ,peut-être que j'en oubli ou j'en dis trop.
En tout cas, votre avis est le bienvenu.

Merci !

PS: ceux qui aurait l'idée de tout démonter ce qu'il y a au dessus du linteau vu le faible volume, je dis non. Je ne suis pas assez calé pour tout bien reconstruire après
« Modifié: 16 novembre 2016 à 13:45:55 par phoenix440 »

phoenix440

  • Membre Senior
  • Messages: 327
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #1 le: 16 novembre 2016 à 21:49:35 »
Bonsoir,

Voici quelques autres photos, qui donnent une meilleure vue d'ensemble.

Je me demande après coup comment demonter le linteau sans tout enlever ce qu'il y a au dessus  car le linteau vu presque en limite de mur (je ne sais pas comment on appelle ça, la pente)

http://hpics.li/e7e4cf0
http://hpics.li/548c575

Sur celtte photo, on voit la pierre de jambage directement en dessous du linteau qui à glissé vers la gauche (voir ecart entre cette pierre et celle à sa droite).
http://hpics.li/0973524

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 807
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #2 le: 16 novembre 2016 à 22:15:39 »
Oui il va falloir tout enlever, ce sera beaucoup plus facile et moins ridicule qu'une foret d'étais soutenant 3 cailloux ;-)
Il faudra étayer la panne faîtière et échafauder dehors
Oui comment s'appelle cette partie du pignon qui suit la pente du toit ?
Hervé

matt

  • Membre Héroïque
  • Messages: 557
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #3 le: 17 novembre 2016 à 08:11:03 »
Bonjour,
Très débutant dans le maçonnerie et tout le reste de la réhab, je ne connais pas les règles de l'art, je fais plutôt à la vue tout en respectant les règles de sécu de base. Moi si c'était chez moi, soit je ne changerai pas les trois linteaux d'un coup (je ferai 1 par 1), soit je démonterai le pignon qui est au dessus des linteaux, pour tout refaire dans le bon ordre.

Pas grand chose à voir, mais chez moi, j'avais un pan de mur de façade de 2m de long sur 1m50 de haut qui était "gonflé". J'avais le choix soit de sortir quelques pierres puis rebourrer à la chaux, soit refaire le parement intérieur du mur, puis refaire pareil pour l'extérieur ensuite, soit refaire tout d'un coup. J'ai choisi de refaire le mur pour être sur de repartir sur de bonnes bases (des fois, c'est seulement quand on a tout démonté qu'on découvre quelque chose, et pas avant !), mais j'ai choisi de re-maçonner la face intérieure, puis ensuite la face extérieure. Ca me semblait moins risqué que de faire un trou béant sous la sablière à l'endroit où pose un entrait, étant débutant dans la matière. Il faut adapter les travaux à nos outils et à nos capacités.
En espérant que cette comparaison puisse vous aider...

Mais pour les conseils techniques, et les règles de l'art sérieuses du métier, tu auras de vraies réponses parmi les autres !

PS : le mur qui était gonflé, c'était à cause d'un lierre qui avait poussé dedans. En extérieur, plus rien de visible car il avait été coupé et le mur repeint ! J'ai donc le coeur net sur la cause des désordres.

Matt

phoenix440

  • Membre Senior
  • Messages: 327
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #4 le: 17 novembre 2016 à 08:34:51 »
Je dois avouer que démonter tout ce qu'il y a au dessus, je me sens moyennement capable.
Enfin démonter, si, mais remonter dans les règles de l'art, un peu moins.

Si la seule solution est de tout démonter, je changerais uniquement le linteau intermédiaire pour le moment (en passant par le dessous, sans changer les 2 linteaux extérieurs), ou bien j'attendrais que plus rien ne tienne pour le faire.
Bin oui, autant que ca commence vraiment à tomber de lui même s'il faut tout démonter...

Il n'y a vraiment pas de solutions en étayant?

Et sinon, il faut forcement un echafaudage dehors? Je ne peux pas me debrouiller  pour démotner/remonter à depuis l'intérieur?
« Modifié: 17 novembre 2016 à 09:24:58 par phoenix440 »

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 807
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #5 le: 17 novembre 2016 à 09:59:10 »
Bonjour,
Si vous avez le souci de bien faire il n'y a rien d'insurmontable, changer les linteaux bois en intérieur chez moi à été la première chose que j'ai fait par en dessous et la principale difficulté c'est justement de travailler par en dessous.
Oui il faudra échafauder à l'extérieur, n'aller pas jouer les acrobates, et vous serrez plus à l'aise pour travailler à la bonne hauteur.
J'ai dit plus haut qu'il fallait étayer la faîtière, il faudra aussi étayer les autres pannes, faire un arbalétrier provisoire.
Personnellement  j'aurai un peu de réticence a mettre ces linteaux bois en extérieur exposé aux intempéries, ça pose toujours des soucis à long terme, J'ai bien quelques petits linteaux qui traînent ... de là à ce que les dimensions soient les bonnes ?
Hervé

phoenix440

  • Membre Senior
  • Messages: 327
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #6 le: 17 novembre 2016 à 10:07:44 »
Bonjour,

Pour l'échaudage, à voir si un petit suffit, car je ne compte pas investir. Au pire ça sera à l'échelle.
Sinon, j'ai trouvé un blog où des jeunes montrent une démontage/remontage d'un bout de pignon.

http://www.renover-soi-meme.com/article-on-fait-tomber-un-quart-de-pignon-123657740.html
http://www.renover-soi-meme.com/article-on-remonte-le-mur-du-pignon-123980416.html

Ca n'a pas l'air si sorcier que ça

Pour les dimensions linteaux, j'ai pas encore mesuré.
Je pense qu'en bois extérieur si c'est bien lasure régulièrement, ça le fait. En plus, la façade n'est que rarement mouillée par la pluie. IPN et Béton c'est moche.
En pierre je ne sais pas si c'est assez solide.

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 807
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #7 le: 17 novembre 2016 à 12:25:14 »
En pierre pour une petite ouverture comme ça il n'y a aucun soucis, si vous voulez que je regarde de mon coté dites moi vos largeur et épaisseur de tableau ... c'est comme vous voulez ;-) gratuit, je suis vers Lorient. Mais bon est ce que  ce que j'ai pourra convenir, il est prématuré de vous mettre l'eau à la bouche.
Pour l’échafaudage, l'idéal est de pouvoir travailler à 1m50 maximum pour les pierres un peu lourdes, je suis sur qu'il y en a qui traînent démontés dans les fermes à coté de chez vous, posez la question, vous allez en trouver, à l'échelle, oubliez !
Autrement mettez vous en quête dès à présent de vos linteaux bois chêne, chataignier ou cyprès lambert dans la bonne épaisseur sec et sans aubier au moins pour l'extérieur, en 2 ou 3 morceaux comme c'était le cas.
Hervé

phoenix440

  • Membre Senior
  • Messages: 327
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #8 le: 18 novembre 2016 à 09:18:37 »
Merci HDML pour votre proposition :)
Je suis au Nord de Rennes, mais venir à Lorient ne me dérange pas du tout


Pour l'instant, le linteau extérieur est recouvert de planche de bois et de ciment et l'encadrement de la fenêtre est fixé dessus, pas facile à mesurer...
Je vous redirais le moment venu, d'ici un bon mois je pense.

Sinon, voici en gros mes notions:
- Il faut bien mettre des cordes pour monter le murs droits et d'aplomb
- Un mur est constitué de 2 parements extérieurs en belles pierres + au milieu du tout venant (petites pierres et pas mal de mortier)
- De temps en temps, une pierre parpaigne qui "traverse" le mur pour bien lier les parements.
- Bien caler les pierres, ca ne doit pas bouger. Un mur doit tenir même sans mortier. Il faut voir le mortier comme un bloque souris et courant d'air plus que comme une colle.
- Le mortier doit être onctueux et pas trop liquide. Dans mon cas, je pense que je ferais un mélange entre la terre récupérée lors du démontage et du sable/chaux (nhl2 ou 3.5?). c'est possible?
- Eviter les coups de sabre (joints alignés)

Avec ça, je peux déjà commencer à m'en sortir où je suis à la ramasse?
Niveau pratique, j'ai déjà remonté un bout d'un mur de ma clôture dont certaines pierres bougeaient. Jai démonté tout ce qui était branlant et tout remonté. Mais ça ne représente qu'un petit volume.
« Modifié: 18 novembre 2016 à 16:21:27 par phoenix440 »

tixi

  • Membre Senior
  • Messages: 254
    • Voir le profil
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #9 le: 18 novembre 2016 à 21:04:36 »
bonsoir,
vous pouvez vous lancer
je reviens sur deux trois points
oui, il faut mettre des cordes pour l'aplomb et l'alignement (une pour l'assise et une pour le dessus).
trouver un système qui permet de faire coulisser les cordeaux sans avoir à y revenir.
les types de montages dépendent surtout de la forme des pierres mais pas de coup de sabre (joints verticaux) et bien relier les deux parements
donc travailler un parement puis l'autre n'est pas une bonne technique.
monter un mur maçonné comme un mur de pierre sèche : oui et non : le mortier empêche les pierres de se toucher (joints) mais peut aider à caler les pierres sur l'arrière mais ça dépend là aussi de la forme des pierres.
Ne pas oublier que les murs en pierre sèche sont montés avec beaucoup de fruit donc la position des pierres n'est pas la même que pour un mur d'aplomb.
D'ailleurs vous pouvez vérifier si votre pignon est à l'aplomb ou a du fruit.
utiliser un mortier plutôt sec et pauvre.
pour hdlm : on dit un rampant
thierry

phoenix440

  • Membre Senior
  • Messages: 327
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #10 le: 21 novembre 2016 à 10:18:42 »

monter un mur maçonné comme un mur de pierre sèche : oui et non : le mortier empêche les pierres de se toucher (joints) mais peut aider à caler les pierres sur l'arrière mais ça dépend là aussi de la forme des pierres.
Ne pas oublier que les murs en pierre sèche sont montés avec beaucoup de fruit donc la position des pierres n'est pas la même que pour un mur d'aplomb.
D'ailleurs vous pouvez vérifier si votre pignon est à l'aplomb ou a du fruit.
utiliser un mortier plutôt sec et pauvre.

Mon mur actuel est d'aplomb.

Les pierres ne doivent pas se toucher?
Je pensais que si. Vu que le mortier doit être pauvre et donc non rigide ni trop collant, pas de risque que ça bouge du coup?


J'ai dit plus haut qu'il fallait étayer la faîtière, il faudra aussi étayer les autres pannes, faire un arbalétrier provisoire.

Pourquoi étayer les autres pannes? elles seront toujours en appuie sur les pierres plus basses que le linteau, non?
« Modifié: 21 novembre 2016 à 14:33:23 par phoenix440 »

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 807
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #11 le: 21 novembre 2016 à 19:24:12 »
Citer
Pourquoi étayer les autres pannes? elles seront toujours en appuie sur les pierres plus basses que le linteau, non?

C'est léger ce qui reste, surtout à droite, je dis ça c'est pour pas que ça bouge et avoir l'esprit tranquille. 
Hervé

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.467
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #12 le: 21 novembre 2016 à 21:05:00 »
PS: ceux qui aurait l'idée de tout démonter ce qu'il y a au dessus du linteau vu le faible volume, je dis non. Je ne suis pas assez calé pour tout bien reconstruire après

C'est pourtant la seule bonne solution!
Étayez votre panne faîtière (là il faut que les appuis portent jusqu'au sol, faites un calcul du poids de la toiture-charpente, un étai standard déployé supporte moins d'une tonne), d'autres éléments si nécessaire, louez un échafaudage, démontez le triangle du pignon, refaites propre et bien.
Tixi vous a donné un bon conseil, un mur se monte dans les trois dimensions.
J'ai du faire presque la même chose ici : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=413368853.jpg
A ceci près qu'il n'y avait pas de charpente à soutenir.

Niveau ? Débutant... ;-)

Ps : des étais de 3 - 4 mètres, ca existe mais je n'en ai jamais vu ou alors à des prix...

phoenix440

  • Membre Senior
  • Messages: 327
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #13 le: 22 novembre 2016 à 08:53:32 »
Ah oui, c'est la seule bonne solution en effet, je m'en rend compte maintenant.

Etayer les pannes OK, pas de soucis.
Par contre, si je comprends bien,  je ne peux pas étayer de la panne jusqu'au planché grenier puis étayer par en dessous les solives? Ca m'aurais évité d'acheter des étais qui serviront qu'une fois.

Pour le poids de la toiture, aucune aucune idée :)
J'ai cru voir en gros 35kg/m² pour les ardoises moyenne.
Si je pars sur 60kg/m² en comptant le bois qui forme la charpente et 20m² de toiture (la surface au sol est de 11m²), j'arrive à 1200 KG en tout, et je pense que je suis large

Je ferai un arbalétrier provisoire oui, l'idée me parait bonne, + étai sous les 3 poutres.

Pour ce qui est des fissures autour des jambages et des pierres de jambages qui ont bougées...je fais quoi? Je laisse ça comme ca? Sinon faut démonter tout le pan de mur
« Modifié: 22 novembre 2016 à 10:14:13 par phoenix440 »

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.467
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Changement linteaux bois
« Réponse #14 le: 22 novembre 2016 à 12:25:09 »
- Pour les étais qui ne servent qu'une seule fois, il y a une solution offerte par le "marché".
Chez La Reine Merluche et chez Castoramoche ils vous le reprendront - si non abimés.
Emballez les dans du film alimentaire et le tour est joué.
- Vous devez repartir le poids des étais sur un bastaing (perpendiculaire aux solives, que vous pourrez ramener aussi...) posé sur le plancher et soutenir le plancher par d'autres étais.
- 1,2 T ca me parait peu.
- Répartissez vos pierres sur toute la surface du plancher, à vue de nez si le linteau fait 1 m et le mur 0,6 il y a plus de 600 kg, pour sélectionner les plus aptes à refaire les jambages aussi.
- Demandez si il est pertinent de 'soulever' les pannes d'un ou deux millimètres pour pouvoir les redescendre en compression mortier encore mou (travaillez à la NHL5 250kg/m3).
- Vous pouvez faire 80 % du travail par l'intérieur, il faudra quand même un échafaudage (avec une lice de protection, ne souriez pas lorsque l'on maçonne on se recule souvent pour jauger de l'effet... les chutes de hauteur c'est 30 % des morts) et n'oubliez pas que les planchers d'échafaudage n'ont pas une résistance infinie, alors avant d'y stocker 300 kg de pierres, plus vous, plus le mortier, plus quelqu'un d'autre faite un calcul.
- Je vous donnerai d'autre détails lorsque vous aurez avancé dans la mise en oeuvre (je trouve plus important le liaisonnent dans la profondeur du mur et une répartition des charges qu'un peu de fruit ou qq pierres qui se touchent, on est en haut de mur tout de même).
- blablabla.