Auteur Sujet: badigeon et sel d'alun  (Lu 3711 fois)

ced

  • Néophyte
  • Messages: 16
    • Voir le profil
    • E-mail
badigeon et sel d'alun
« le: 18 mai 2016 à 16:43:03 »
  Bonsoir à toutes et à tous,
Je souhaiterais savoir si le sel d'alun dans le badigeon cl 90 eau et pigment laissera respirer l'enduit chaux chanvre que je viens de réaliser? L'objectif étant de fixer la chaux pour éviter le " farinage" au toucher ( traces blanches). Le sikalatex a cet effet mais est-il recommandable sachant que tout le mur doit respirer ? 10% du poids de la chaux n'est-il pas trop élevé?
Merci, bonne soirée, cédric

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 761
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : badigeon et sel d'alun
« Réponse #1 le: 18 mai 2016 à 18:15:55 »
Yo!
Le sel d'alun est un fixateur temporaire des pigments dans les enduits-badigeons et permet (d'après M. Cerro) parfois de rattraper une peinture qui farine. Il disparaît avec le temps et n'a pas d'influence sur la perméabilité. 1 à 3 % grand max.
En intérieur, la caséine et le methyl-cellulose sont des adjuvants plus importants.

ced

  • Néophyte
  • Messages: 16
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : badigeon et sel d'alun
« Réponse #2 le: 18 mai 2016 à 20:14:31 »
Merci pour la réponse, je connais la caseïne, ma seule inquiétude : est-ce que ça peut "moisir" à l'humidité car mon mur en chaux chanvre et finition chaux sable n'est pas du tout sec?
Merci, cédric

belledecadix

  • Membre Senior
  • Messages: 422
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : badigeon et sel d'alun
« Réponse #3 le: 19 mai 2016 à 10:16:47 »
Bonjour,

Je fait toutes mes peintures au fromage blanc (caséine) dans les proportions suivantes : 1kg de fromage blanc, 100g de chaux aérienne, et 200 à 400g de pigments. Si le mélange est trop liquide, je rajoute de la poudre de marbre qui est incolore. Cette peinture est très sensible à l'humidité, je l'applique sur mes enduits terre une fois le séchage complet. Dans les pièce à humidité, j'applique une sire d'abeille en surface  de peinture pour la protéger, application à renouveler de temps en temps, comme pour les parquets. J’utilise ses peintures pour les menuiseries et toutes les boiseries (plinthes, parquet, lambris, etc). Pour les fenêtres, j'applique également une couche de cire après peinture car la condensation, même dans une maison en terre, y'en a parfois. Donc cette peinture protégée à la cire tient mieux dans les coins à condensation.
Cette peinture reste vivante. Les organismes vivants du fromage blanc s'endorment avec le séchage de la peinture mais une humidité résiduelle ou une ventilation insuffisante fera moisir le support peint.
Chez moi, j'en ai mis partout, y compris en pied de mur enduit à la terre. C'est un bon test pour savoir si les drains extérieurs et sous la dalle sont suffisants.

Un badigeon au lait ne farine pas car la caséine fixe la chaux. Si un badigeon à l'eau farine une fois sec, il est tout à fait possible d'appliquer une couche de lait, doucement, et la caséine fixera la poudre. On peut aussi fixer des pigments purs au lait puis cirer.
Bon courage.

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 833
    • Voir le profil
Re : badigeon et sel d'alun
« Réponse #4 le: 20 mai 2016 à 08:07:46 »
Bonjour,

Pour les peintures à la chaux, j'ai compris que le sel d'alun servait à dispersé et stabiliser les pigments de couleur. Le methylcellulose sert à retarder le séchage et par voie de conséquence favoriser la carbonatation de la chaux, cela limiterai le poudrage. Je n'ai pas essayé la caséine.
On a déjà eu des discussions la dessus et il n'y a pas de recette miracle, malheureusement.

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 761
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : badigeon et sel d'alun
« Réponse #5 le: 20 mai 2016 à 09:46:01 »
Notons ossi, qu'a priori si Ced a réussi son enduit de finition rien ne s'opposait à ce qu'il lui donne la couleur ou la teinte projetée pour le badigeon.
De même l'application a fresco sur l'enduit fin d'une eau-forte ou d'une patine (et plus généralement de n'importe quelle dilution de pigments) eut rendu la couleur désirée et une fixation bien meilleure.

Pour les débutants en peintouille, il existe un produit commercial (certifié #écolo-bio-lave+vert) la prédose ST qui affranchit l'aspirant barbouilleur des contraintes de dosage et conservation. La caséine qu'elle contient est livrée sans les sucres et mat. grasses présents dans les dérivés bruts du lait.

Pour concluser, le badigeon (ou les diverses formulations de peinture à la chaux, lait, bière etc.) permet de créer des effets de matière et de couleur, nuances, matité, etc. que l'enduit de finition ne permet pas - si c'était l'objectif.
J'ai une référence livritesque qui regroupe un peu toutes les techniques de finition : "Les enduits décoratifs. Plâtre et chaux" P. Chastel Ed Deassain et Tolra/Larousse 2005, pas très pratique mais instructif.