Auteur Sujet: Salpêtre, drainage, hérisson ventilé...  (Lu 4923 fois)

fbolgar

  • Néophyte
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Salpêtre, drainage, hérisson ventilé...
« le: 15 avril 2016 à 15:12:09 »
Bonjour,

Je reviens après une longue absence, et mes travaux n'ont toujours pas avancé depuis (un nouveau petit, et un déménagement en sont la cause principale). Cependant, c'est peut-être une bonne chose car ça m'a permis de remarquer un certain nombre de choses, et de me poser un certain nombre de questions, liées à l'humidité. Pour le souvenir, j'avais posé un certain nombre de questions, et obtenu des réponses, sur ce post: http://www.tiez-breiz.org/forum/index.php?topic=1798.

Cela m'avait convaincu qu'un drainage du devant de ma maison était nécessaire pour éviter les remontées d'humidité. Cependant, cet hiver après un épisode pluvieux très violent, j'ai vu le niveau de l'eau remonter au dessus du niveau 0. Pour ainsi dire, c'était l'inondation: mon hangar couvert présentait des flaques en son centre, et le niveau du puits était le même que le niveau du sol. J'ai appris au passage qu'il existait un drainage chez moi, mais dont la sortie était écrasée.

Par ailleurs, après témoignages divers me disant qu'un grand problème dans ma région, c'était le salpêtre, je suis allé inspecter les murs de ma maison, et j'ai trouvé des traces de salpêtre sur presque tous les murs. Une connaissance m'a conseillé le traitement suivant sur les premier 2m50:

Pour les murs:
- Creuser tous les joints à l'intérieur de la maison
- Passer le Karcher puis attendre 6 mois
- Passer le desherbeur thermique sur les murs
- Faire les joints avec un mélange de chaux et poudre de pouzzolane
- Ne surtout pas mettre d'enduit, même respirant
Pour le sol:
- Faire un hérisson
et c'est là qu'on était plus d'accord
- Faire une dalle ciment sur film polyane

Sans revenir sur la dalle, qui me parait contre productive, je voulais avoir votre avis sur la technique employée sur les murs. Elle me parait assez violente, potentiellement dangereuse pour les pierres, et pas forcément très utile, car le salpêtre n'est pas un champignon qu'on essaye d'éliminer, il est la si et seulement si on a de l'humidité. Est-ce que vous avez une idée là-dessus ? Par ailleurs, même si c'est joli, je n'aime pas trop l'idée de garder les pierres à nu, d'un point de vue thermique, et j'aurais préféré y mettre un enduit chaux chanvre.

Sinon vu le niveau d'humidité dans ma cour, j'ai peur qu'un drainage devant ne soit pas forcément suffisant, et je me demande s'il n'est pas plus prudent de sortir d'artillerie lourde: drain sur tout le pourtour, hérisson ventilé/drainé, et isolation au sol ? Ça m'embête un peu de devoir ventiler le hérisson, pour ensuite s'en isoler, mais je me dit que si on peut arriver à de tels niveaux d'eau, alors c'est peut-être la seule solution viable. Surtout que cet hiver n'a pas du tout été record en terme d'humidité.

Cordialement,

Florian


Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Salpêtre, drainage, hérisson ventilé...
« Réponse #1 le: 15 avril 2016 à 21:07:24 »
Bonsoir Florian,

le salpêtre est dû aux traces de déjections animales dans le sol, associées à l'humidité, cela donne des sels qui remontent et cristallisent une fois l'eau évaporée.

Ce thème a déjà souvent abordé ici, il suffit de solliciter le moteur de recherche interne.

Le Karcher n'empêchera rien, assurément... et le désherbeur thermique non plus ! ou plutôt de façon temporaire...

Comme on ne pourra pas ôter les sels dans la terre, il ne reste plus que le drainage...

Garder les pierres à nu est un peu une hérésie, cela devient fatiguant à l'oeil de surcroît. Cela a été une mode il n'y a pas si longtemps. Autrefois c'était synonyme de pauvreté... le balancier va et vient...

Ventiler un hérisson ne se justifie que si on met en oeuvre des matériaux qui craignent l'humidité : une dalle chanvre, un parquet. Ou bien si on a une source sous la maison ! mais là, il faudra drainer la terre sous le hérisson, c'est donc un autre cas de figure.

Gérard.

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.471
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Salpêtre, drainage, hérisson ventilé...
« Réponse #2 le: 18 avril 2016 à 16:46:24 »
Bonjour,
La solution proposée pour les murs se comprend ainsi, les curer, les lessiver, les sécher puis refaire les joints au mortier "romain" (un succédané de celui-ci).
Comme dit c'est un pis-aller et le mieux est de reprendre sur le sujet initial, celui du drainage.
Ca va être compliqué, la nappe affleure et crise sur le radeau ; un bâtiment les pieds dans l'eau peut bouger (un peu ou beaucoup) lorsque on assèche les terrains environnants si il y a des différences importantes d'humidité.

Avec en exemple parmi d'autre, le fait que ce n'est pas les racines d'un gros arbre implanté près d'une maison en terrain argileux qui endommagent ses fondations mais l’assèchement du sol lié à leur activité de pompage.

Il faudrait concentrer toute votre attention (et donc vos sous...) sur ce point, car il s'agit chez vous de réellement drainer le sol, loin des solutions d'assainissement en général suffisante pour le pied des murs.
Et une fois le sol drainé, on reparlera des petits détails genre enduit respirant ou traces de salpêtre.

RonanT

  • Néophyte
  • Messages: 9
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Salpêtre, drainage, hérisson ventilé...
« Réponse #3 le: 10 mai 2016 à 07:29:23 »
Bonjour Sylvain, j'ai eu des problèmes similaires aux vôtres (quoique un peu moins importantes), et je ne reviendrai pas sur les drainages, les deux réponses précédentes sont bonnes.
La principale manière de régler le problème est le drainage, mais en parallèle, mettre un trop plein sur le puits peut peut-être limiter les résurgences d'eau en hiver (ainsi, l'eau qui remonte du puits ne dépasse pas un certain niveau et est évacuée).

C'est en tout cas ce que je pense faire chez moi.