Auteur Sujet: Quid d'un reformis batard  (Lu 14319 fois)

ManuTaden

  • Membre Senior
  • Messages: 410
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #15 le: 03 mars 2016 à 21:23:27 »
Il m est impossible de mettre des photos (dossier en lecture seule?)

Vous devez les héberger sur un site externe et nous mettre les liens.
Peu importe les considérations sur les incompatibilités du plâtre, vous refaites la structure donc enlevez tout le plâtre et travaillez au mortier ou au béton ou maçonnez pierres - mortier.
Mais a t il réellement besoin de supprimer tout le plâtre avant de boucher au mortier + cailloux.
parfois on cherche aussi le gain de temps, et coller au plâtre 3, 4 ou 5 ytong récupérés chez un voisin d'une fin de chantier ça peut permettre d'avoir ensuite le temps de se concentrer sur des travaux plus "gratifiants", mais très chronophages : les enduits de finition par exemple

jumpman

  • Néophyte
  • Messages: 24
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #16 le: 11 avril 2016 à 16:29:46 »
Bonjour,bonsoir
J ai fini le rebouchage du Machefer....
Je dois maintenant m occuper maintenant du sousbassement en pierre et Chaux. Le problème(encore un!!) rencontré est le suivant: je dois masquer 2 gaines électrique contre la pierre. Quelle est l epaisseur Max d un mortier sable + Chaux?

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.467
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #17 le: 18 avril 2016 à 21:30:39 »
Quelle est l epaisseur Max d un mortier sable + Chaux?
Trop de réponses possibles. La plus courante c'est 1,5 cm avec un mortier plutôt maigre et sable de forte granulométrie, par passe. Mais on peut faire plusieurs couches.
Les gaines électriques - type ICTA- il faut les enterrer dans une saignée.
« Modifié: 19 avril 2016 à 12:03:03 par Arpèges »

jumpman

  • Néophyte
  • Messages: 24
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #18 le: 06 mai 2016 à 09:31:24 »
Bonjour, je viens de masquer les gaines avec un beton de Chaux car j avais des trous assez profondes (impossible de faire passer les gaines entre les pierres).
Je viens également de passer une première couche de corps d enduit (2 sable + 1 Chaux). Cependant mon mur n est tjs pas plan, et aurais besoin du coup de 2 couches supplémentaires...puis je cumuler les couches? Quelle serait donc le temps de séchage entre chaque couches? Sa formulation serait la meme?

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.467
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #19 le: 06 mai 2016 à 23:08:34 »
puis je cumuler les couches?
Ca dépend, si c'est un bébé ce n'est pas franchement conseillé.
Si c'est un enduit, relisez le message précédent le votre.
Merci de nous lire ;-)
« Modifié: 06 mai 2016 à 23:59:43 par Arpèges »

jumpman

  • Néophyte
  • Messages: 24
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #20 le: 07 mai 2016 à 10:42:46 »
Bonjour,
Je n ai pas vu ou lu les temps de séchage entre 2 couches de corps d enduit. De plus il le semble qu on enduit du plus gras vers le maigre.... Cette réflexion doit elle s appliquer aux différentes couches de corp d enduit?

tixi

  • Membre Senior
  • Messages: 254
    • Voir le profil
Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #21 le: 07 mai 2016 à 14:03:44 »
bonjour
dans la technique des enduits, il y a des régles de base et après y a la pratique.
donner un temps de sèchage : vous comprenez bien que cela doit prendre en compte un certain nombre de critères ( température, épaisseur, support etc...)
a priori, le dosage 1 pour 2  pour un corps d'enduit est bcp trop riche donc vous pouvez continuer en 1 pour trois voire quatre
thierry

jumpman

  • Néophyte
  • Messages: 24
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #22 le: 07 mai 2016 à 16:56:09 »
Étonnant pour le novice que je suis, car j ai lu ici et là qu un corps d enduit etait de 5 de sable et2,5 de Chaux. Visiblement chacun a sa recette....après ce qui m intéresse, ç est quelque chose qui tient dans le temps, d ou ma recherche du retour d expérience. Quelle est le risque d un enduit trop gras alors?
Ensuite pour le séchage entre deux couches, je voulais parler de fourchette de temps....

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.467
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #23 le: 08 mai 2016 à 22:56:58 »
j ai lu ici et là qu un corps d enduit etait de 5 de sable et 2,5 de Chaux.
Bonsoir, on ne dose pas en volume par volume mais en "poids" de liant (chaux) par volume de sable sec.
Les possibilités vont de 200 kg à 400 kg / m3 de sable (sec). Les pratiques tournent autour de 300 kg.
Si 5 et 2,5 sont des volumes alors en NHL cela fait du 400kg/m3 (trop risqué) et en CL90 du 250 kg/m3 (adapté à un corps d'enduit).
Citer
Visiblement chacun a sa recette....Quelle est le risque d un enduit trop gras alors?
Il n'y a pas de recette, mais des limites. Trop gras c'est le faiencage et la fissuration assurées.
Citer
Ensuite pour le séchage entre deux couches, je voulais parler de fourchette de temps....
Il n'y a pas de vraies fourchettes, il y a des limites pratiques, celle à partir de laquelle la première couche a la solidité nécessaire pour ne pas d'effondrer avec le poids de la seconde OU celle (plus tard) à partir de laquelle il n'y plus de risques d'auréoles ou de spectres sur la suivante.

Au pire, en hiver avec un mortier épais de CL90 maigre : 3 semaines. Au mieux, en été avec un gobetis de NHL5 : 1 jour. Aucune de ces deux valeurs n'est adaptée à votre cas précis.

il me semble qu on enduit du plus gras vers le maigre.... Cette réflexion doit elle s appliquer aux différentes couches de corp d enduit?
C'est un peu une illusion cette histoire. Le STAP69 a dit exactement le contraire : */ "Or, la règle qui consiste à ce que " le maigre porte le gras" etc. /* pp6, http://www.culturecommunication.gouv.fr/content/download/49000/384247/version/1/file/fiche-stap69-les%20enduits%20a%20la%20chaux-patrimoine.pdf
Ce qui est vrai c'est que l'on cherche à augementer la capillarité de l'intérieur vers l'extérieur (de chaque coté). Vous remarquerez que le stuc, le graissage ou le tadelakt sont des finitions extrêmement grasses.


Il y aussi que "couvrir" une gaine ICTA avec du mortier, ca ne se fait pas, ou mal, ou très exceptionnellement.
« Modifié: 08 mai 2016 à 23:21:21 par Arpèges »

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #24 le: 09 mai 2016 à 08:40:16 »
Bonjour,

dans le monde pro, on dose en masses, pas en volumes. Car on manipule des sacs entiers.

Dans le monde amateur (dans le sens noble du terme !) on préfère les volumes, plus adaptés...

Seul compte le résultat !

Concernant les dosages par couches, une logique préconise de s'adapter au support : si support mou (la terre), partir d'un dosage faible et donc tendre, pour aller vers un dosage plus riche, pour avoir une surface plus dure. Si le support est dur (la pierre), partir d'un dosage moins tendre pour tendre vers un dosage plus riche à l'extérieur, si on veut obtenir une surface dure. Ce qui n'est pas forcément pertinent sur le plan acoustique, mais là c'est une autre histoire, qu'il vaut mieux cependant avoir présent à l'esprit car ensuite on subit des années durant !

C'est la même logique pour les complexes de dalles.

Gérard.

jumpman

  • Néophyte
  • Messages: 24
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #25 le: 09 mai 2016 à 11:28:32 »
Bonjour et merci pour vos interventions argumentées, toujours sujet à débat...
Je me suis inspiré d un bouquin de Monique cerro à propos d enduit. Les proportions indiquées sont manifestement bien différentes de votre site (et de surcroît en volume!!) http://www.tiez-breiz.org/dosages.php.
Ceci dit mon sable acheté en gsb en gorgé d eau, donc à volume équivalent, il doit manquer un peu de sable...
Je veux bien peser mon sable et Chaux avec des sauts de maçon, mais je n ai pas trouver la formule...
Après ma technique de pose n est elle pas en cause? En effet, le renformis a été projeté et écrasé vulgairement a la truelle: je ne voulais pas la talocher afin de garder une accroche pour la passe suivante. Peut être est ce une erreur....
Je vais cependant mettre moins de Chaux du coup...


Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.467
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Re : Quid d'un reformis batard
« Réponse #26 le: 09 mai 2016 à 23:24:43 »
Bonsoir,
Je me suis inspiré d un bouquin de Monique cerro à propos d enduit.
Oui mais lequel ? moi j'ouvre M. Cerro "Enduits chaux & leur décor" (Ed. Eyrolles, 2013) à la page 35 et à la ligne 18 elle écrit "Le dosage d'un enduit se fait avec une moyenne de 350 Kg au mètre cube"etc.
Elle n'invente rien, elle ne se trompe pas, vous pouvez même vous reporter à une lecture plus consensuelle sur le sujet de la chaux : Ecole d'Avignon "Techniques et pratique de la chaux"  ( Ed. Eyrolles, 2°ed. 2003) pour vous en convaincre.

Et en fait de renformis c'est ce que la terminologie usuelle désigne par boucher un trou.
- On cure (nettoie) le trou.
- On le mouille.
- On projette (ou pose) une truelle de mortier.
- On vient avec un caillou, pierre, etc. remplir l'espace et faire "chier" (désolé...) le mortier
- Pas de talochage, pas de lissage, pas de grattage, avec le bout du gant on s'assure juste que cela tient.

Si vous voulez un dosage mortier pratique utilisable tout le temps, en petites quantités, pour des travaux sans importance, c'est (en fonction du liant):
CEMII : 1 vol, Sable 3 vol.
NHL : > 1 à < 2 vol (suivant indice 5 -> 2), Sable 3 vol.
CL90 : 2 vol, sable 3 vol.
Si le sable est très mouillé ne remplissez qu'au 8/10, si le sable est très sec rajoutez une truelle, chaque seau.

Et ensuite vous pouvez vous attaquer aux vrais travaux d'enduisage, plus techniques.
Ou quelles que soient les sources vous retomberez toujours sur : de 250 à 350 kg de liant/M3 de granulats ou charges, charge en liant fonction, de la destination, de la granulométrie des sables, de la charge en fines.
La page Tiez-Briez : http://www.tiez-breiz.org/dosages.php est, elle, parfaitement juste en ce qui la concerne, le travail sur des murs maçonnés à l'argile ou à la chaux-argile. Donc bien-sûr beaucoup moins dosés en liant, jusqu'à 1 pour 7.