Auteur Sujet: Rénauvation d'une maison en bauge  (Lu 11586 fois)

rony80

  • Membre Senior
  • Messages: 388
    • Voir le profil
    • E-mail
Rénauvation d'une maison en bauge
« le: 19 octobre 2015 à 09:03:33 »
Bonjour et merci de m'avoir accepter sur voter forum,

J’ai acheté une maison en bauge dans le sud de Dinan qui date de plus de 200 ans pour la rénover et y habiter. Mon désire premier est de ne pas faire d’isolation mais de faire un simple enduit perspirant seulement la norme RT 2012 semble de l’interdire.

J’aimerai savoir s’il y a des dérogations sur cette norme pour ce genre de construction et le cas échéant  savoir quels matériaux je peux utiliser pour ne pas trop dénaturer la maison.

NB : la maison est situé dans un "sites et les monuments naturels" à cause d’une chapelle.

sakura

  • Membre Junior
  • Messages: 78
    • Voir le profil
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #1 le: 19 octobre 2015 à 12:34:21 »
Bienvenue cher voisin (on ne doit pas être très éloignés géographiquement...).

Il me semble (et je laisse les membres du forum confirmer) que les RT (2012 comme les autres) s'appliquent au bâtiment neuf... En effet il me semble très compliqué de la mettre en œuvre dans un projet de réhabilitation de l'ancien (et non pas rénovation, je laisse Gérard expliquer la différence, il le fera mieux que moi !).

En effet, les calculs de coeff ne font pas tout (sauf peut-être en toiture), par exemple les effets du chanvre ne sont pas encore tout à fait bien appréhendés dans cette réglementation (coeff isolant faible, mais vraie efficacité isolante du fait de ses capacités de régulation de la vapeur d'eau).

Donc en résumé, il faut réfléchir en termes de chaleur ressentie, et surtout ne pas se prendre la tête !

rony80

  • Membre Senior
  • Messages: 388
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #2 le: 19 octobre 2015 à 21:55:51 »
Bonsoir,

merci pour votre aide, ça serai une très bonne nouvelle :) et pour tout dire tout à fait logique à mon avis mais parfois les lois n'ont pas la même logique ...

tixi

  • Membre Senior
  • Messages: 254
    • Voir le profil
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #3 le: 19 octobre 2015 à 22:34:17 »
Bonsoir
la rt 2012 ne s'applique pas au bâti ancien sauf lorsqu'il y a une extention  ou une élévation  (sous certaines conditions).
cette réglementation est une véritable usine à gaz .
Les décrets sortent au coup par coup et sont le résultat du lobbying des différents secteurs du bâtiment.
thierry

rony80

  • Membre Senior
  • Messages: 388
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #4 le: 25 octobre 2015 à 10:12:26 »
Ok, merci.

Autre question. Si je change de poutre en mettant plus (tout les 65 cm au lieu de 85~90 cm) est ce qu'il est possible de ne les plus les faire traverser les murs entièrement ? C'est à dire qu'elles rentrent dans les 30 premiers centimètres du murs.



Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #5 le: 25 octobre 2015 à 10:25:32 »
Bonjour,

étant donné la nature hétérogène d'un mur (contrairement à un béton), il est préférable d'assurer une bonne répartition des charges sur toute l'épaisseur du mur. Mais pas nécessairement en utilisant toute l'épaisseur, surtout si le parement opposé est extérieur (dans ce cas, il faut s'arrêter aux 2/3 et laisser un vide).

Cela étant, il est facile d'assurer la répartition des charges via une pierre plate épaisse (schiste) bien plus large (et profonde) que la poutre, avec un mortier souple (terre) qui assure la bonne répartition des charges. Et là on peut s'appuyer dessus tranquillement...

Gérard.

rony80

  • Membre Senior
  • Messages: 388
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #6 le: 25 octobre 2015 à 11:31:05 »
Merci pour l'info.

rony80

  • Membre Senior
  • Messages: 388
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #7 le: 01 février 2016 à 11:28:18 »
Je voudrais savoir si au lieu de mettre les solives avec 65 cm d’entraxe si je pouvais ajouter des solives plus petites entre chaque solive préexistante.

Actuellement ces solives sont espacées de 90 cm et font (de mémoire) 20 cm x 20 cm.
Comme je ne veux pas que les nouvelles solives se voient et que le plafond est bas (2,30m sous solives) il faut qu’elles soient plus petites (10cm x 10cm) pour insérer un faux plafond entre les poutres.

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.467
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #8 le: 01 février 2016 à 14:08:24 »
Bonjour.
Il faut le calculer. Connaitre la portée, le poids total a supporter (charges permanentes + charges ponctuelles) et déduire la hauteur de section des bois porteurs.

Au cas où vous pourriez installer votre nouveau inter-solivage plus haut que l'ancien et rattraper la hauteur de ce dernier. Ou si la section des poutres le permet installer des solives perpendiculairement et faire un plancher par dessus.

rony80

  • Membre Senior
  • Messages: 388
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #9 le: 01 février 2016 à 14:33:43 »
Bonjour,
la pièce fait environ 5,2 m x 5,2 m (un peu moins en réalité), à l’étage il y aura une chambre sur toute la surface (sans cloison). Le planché sera un parquet flottant sur de l’OSB 3.
Par contre avec ça je ne sais pas calculer la charge que çà doit supporter.

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 807
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #10 le: 01 février 2016 à 17:54:17 »
Bonjour,

Sur 5m20 de portée un bois de 100 mm de hauteur fléchi déjà sous son propre poids: donc très insuffisant et sans intérêt.

les charges pour une pièce sans cloisonnement et avec un revêtement de sol léger peuvent être estimé à 75kg/m²permanentes+120kg/m²d'exploitation,  avec 650 d'entraxe et vos solives 200X200 a mon avis ça passe après il ne faut pas en faire une piste de danse, ... à confirmer par un spécialiste
Hervé

aimery

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #11 le: 01 février 2016 à 20:13:51 »
Pour calculer les charges de solives, il faut un plan avec les sections et entraxes de solives (entraxes et pas espace entre solives)
Et le liste des couches que vous voulez mettre dessus.
Je pourrais vous calculer ça normalement. :)

rony80

  • Membre Senior
  • Messages: 388
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #12 le: 02 février 2016 à 18:08:15 »
Après mesures l’entraxe est bien de 90 cm par contre les poutres sont plus petit que je ne pensait (h: 18 cm et l: 13~14cm).

On ma déconseillé d'ajouter des solives entre les poutres* mais de les doubler (poser une solive à coté des solives préexistantes) et renforcer en encastrant des bouts de bois perpendiculairement (pour que l'OSB3 qui sera posé dessus ne souffre).

Est ce que cette idée est saugrenu ou réalisable ?

Pour la liste de couche il y aura qu'un parquet flottant sur de l'OVB 3 de 18 mm (pas de cloison pas d’isolation sur les murs) .

* afin de pas percer trop de trous dans les murs en bauge.

HDLM

  • Membre Héroïque
  • Messages: 807
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #13 le: 02 février 2016 à 21:35:41 »
Oui, je comprends bien ta problématique, ne pas faire des trous partout et avoir un mur en pointillés, surtout que pour rentrer une poutre entre deux murs il faut percer profond.
La problématique est double : Il y a d'une part la résistance à la flexion de la globalité du plancher (Structure) et d'autre part la résistance du plancher (OSB) que tu vas mettre dessus. en fonction des appuis.

Pour la résistance totale, je ne parle pas de risque de rupture (Si les solives sont en bon état, le sont elles ?) mais de flexion au delà de ce qui est acceptable, j'imagine que tu es monté dessus ? Qu'y a t'il en ce moment sur ces solives ? enfin j'imagine que si tu montes dessus et que tu sautille un peu on doit bien voir une flexion qui se compte en cm.
Alors ce plancher était là avant il n'est pas tombé, mais à quoi servait'il ?

Alors j'aurais bien une solution, Pour rigidifier l'ensemble si tu as de la place en hauteur, dans la future chambre au dessus. Ce n'est pas une solution très orthodoxe .... , quelle est l'état de rectitude et de planéité de l'existant ? la flèche moyenne et maximale ...

 
Hervé

aimery

  • Néophyte
  • Messages: 37
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rénauvation d'une maison en bauge
« Réponse #14 le: 02 février 2016 à 22:09:41 »
alors je vais essayer de mettre les choses à plat avec les infos que j'ai.

La portée des poutres est de 5m20.
Elles ont 90 cm d'entraxe et ont une section de 18x13.
Les solives sont en chêne ou en sapin ?

Il y aura comme poids : le poids des solives, celui de l'osb, du parquet et du BA13 du plafond d'en dessous et aussi 150kg de charge d'exploitation. Ca fait un total de 203kg/m² soit 950kg par solive.
 
Sur mon tableau des charges je n'ai pas la section 18x13 donc je ne peux pas dire si c'est bon mais j'ai :
- de la 18x10 qui n'accepte que 247kg pour 5m25 de portée donc c'est (largement) pas assez

Comme section acceptable pour ton utilisation, j'ai de la 28x10 et de la 30x10 ( la 25x10 n'est pas assez résistante).

Je suis désolé, je n'ai pas d'infos pour des sections plus grandes.Si tu trouves d'autres infos sur les charges admissibles je pourrais voir ça.

-------------------------------------------------------------------------

Doubler les solives peut être une solution mais je ne sais pas comment calculer la charge admissible par cette nouvelle "poutre". Théoriquement c'est le double mais il faudrait voir comment elles sont fixées entre elles.

Le soucis de votre cas est la longueur d'appuis (5m20) et l'entraxe.
Si vous pouviez réduire et mettre un renfort au milieu (mais ce n'est pas possible sur toute la pièce)
Autrement l'idée de mettre une solive de plus entre chaque me parait bonne mais il faut voir avec quelqu'un qui s'y connait vraiment pour la fixation dans le mur en terre.

Pour l'OSB, il faut rajouter des lambourdes dans l'autre sens tous les 50cm donc ça rajoute du poids etc..

Bref il y a pas mal de problèmes à régler.