Auteur Sujet: Isolation des embrasures  (Lu 7848 fois)

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Isolation des embrasures
« le: 28 mars 2015 à 23:55:35 »
Bonjour
Dans le cadre d'une rénovation d'une longère à coté de Dinan je me pose la question de comment isoler mes embrasures :
les murs sont épais : 60 à 70 cm
les fenêtres existantes sont, à environ, 20 cm de l'extérieur, j'ai donc une quarantaine de cm de mur à isoler.
Ces murs sont en pierre, et je n'ai que quelques cm de disponible.
Quelle méthode puis je utiliser ?
- enduit isolant (terre paille, chanvre chaux ...) - est ce que ce sera vraiment utile ?
- panneau rigide isolant (fibre de bois 2 ou 3 cm) et enduit fin - je sais faire, mais je ne sais pas où trouver du Pavatex Standard 19 mm
- j'agrandis le tableau pour avoir une épaisseur plus "normale" - est ce vraiment utile ?
- je n'isole pas les tableaux - mais j'ai un risque point de rosée

Merci de votre aide

PS : les fenêtres existantes sont sur la façade, orienté sud légèrement ouest, qui ne sera pas isolée par l'extérieur

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #1 le: 29 mars 2015 à 10:55:41 »
Bonjour,

j'appliquerais un mortier chanvre et chaux qui épouse bien les formes du mur, sans évidemment modifier les ébrasements ! il est hors de question de fragiliser le mur ! Si l'étanchéité de la pose des huisseries est correcte, ce mortier absorbera l'éventuelle humidité qui pourrait s'infiltrer par grosses pluies battantes et permettra son évaporation par l'intérieur, c'est indispensable de gérer cela. Ce qui exclut d'autres matériaux, comme la paille, la laine de bois, de mon point de vue...

Gérard.

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #2 le: 30 mars 2015 à 17:10:21 »
j'ai bien étudié mes embrasures, il y a, environ, 10 à 15 mm d'enduit plâtre + peintures.

Je vais gratter tout ça, et faire un enduit chanvre chaux de 20 à 30 mm appliqué sur les pierres du mur.

Les fenêtres doivent être changées, mais j'attends, encore, les devis demandés.

cdlt

PS : les panneaux rigides de type Pavatherm Standard, sont très très denses (210 kg/m3) et résistent très bien à l'humidité.

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 850
    • Voir le profil
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #3 le: 01 avril 2015 à 13:40:18 »
Le chaux-chanvre n'est pas très performant thermiquement mais pour faire l'étanchéité à l'air autour des fenêtre c'est parfait.

laloche

  • Néophyte
  • Messages: 11
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #4 le: 16 mai 2015 à 13:53:26 »
Bonjour ManuTadem;

Votre sujet m’intéresse, avez vous pris une décision ou même fait les travaux si oui comment avez vous fait et avez vous des photos? Comme est isolé le reste du mur ITI?

Merci

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #5 le: 22 mai 2015 à 17:12:00 »
c'est en cours, j'ai prévu un enduit chaux chanvre.
Je réalise des photos au fur et à mesure, je les metterai en ligne prochainement.

cdlt

yefka

  • Néophyte
  • Messages: 30
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #6 le: 01 mars 2016 à 23:43:18 »
Bonjour, 

Je voulais savoir si finalement vous l'aviez réalisé, et quel était votre retour.

En effet je vais être confronté au même problème.
J'ai gratté une embrasure qui était faite en platre sur une sorte de gobetis/enduit de ciment appliqué sur la pierre, et qui semble servir aussi a fixer la menuiserie a l'aide de patte metaliques.

Je suis parti pour virer le platre (qui en plus s'est avéré humide) et le ciment. J'hésite entre du chaux/chanvre,  un enduit chaux/sable,  ou même simplement jointer les pierres.

Du coup j'en viens aux questions un peu plus précises :
- il vaut mieux faire l'enduit après avoir changé la menuiserie,  non ?
- le chanvre sera t il vraiment compatible avec un mur potentiellement humide (ce mur a à l'extérieur un escalier en pierre accolé sur lequel de l'eau stagne quand il pleut, j'ai fait un autre post a ce sujet)
- pas de souci pour mettre en contact les pattes/vis de fixation de la menuiserie en contact avec la chaux ? Et en cas de dormant en alu ?

Merci par avance.

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #7 le: 04 mars 2016 à 21:42:09 »
Bonsoir Yefka,

oui il vaut mieux changer l'huisserie avant, pour une intégration parfaite, qu'il n'y ait pas de raccords visibles, mécaniquement c'est évidemment plus pertinent, etc.

Oui le chanvre supporte de l'humidité, à condition que ce soit passager, d'autant que le châssis devrait être en bois, dans une réhabilitation respectueuse.

Oui le fer est attaqué par la chaux. Donc il faut des pattes et vis en acier galva... L'alu, je ne sais pas...

Gérard.

Arpèges

  • Membre Héroïque
  • Messages: 812
    • Voir le profil
    • De la chaux mais pas Niestlé
    • E-mail
Re : Re : Isolation des embrasures
« Réponse #8 le: 05 mars 2016 à 00:45:33 »
Oui le fer est attaqué par la chaux. Donc il faut des pattes et vis en acier galva... L'alu, je ne sais pas...

Hello, en fait c'est presque l'inverse. Le fer n'est pas attaqué par la chaux, l’aluminium oui.
Et ce n'est pas vrai d'ailleurs , la réalité c'est qu'en fait l'aluminium est un amphotère qui en milieu acide comme en milieu basique forme un oxyde soluble, donc ce n'est pas la chaux qui réagit mais elle permet la réaction.
On dit souvent que la chaux attaque le fer, en fait et plus simplement la chaux (le carbonate) ne le protège pas, contrairement à l’hydroxyde de fer qui lui le passive, ce qui fait du ciment armé sa qualité et aussi son principal défaut car un jour la carbonatation apparaît, modifie le ph(...), modifie l'état de la passivation - donc plus de protection, donc oxydation.
La galvanisation consiste à recouvrir le fer de zinc, le zinc s'oxyde aussi mais beaucoup plus lentement que le fer (son oxyde n'est pas poreux) . Mais à termes l'ensemble sera oxydé aussi.
Notez qu'au sec (sauf effet de pile) rien de ce qui précède ne vous concerne. Sans eau pas (ou peu) de rédox, pas de rouille si vous préférez.

C'était le coin des chimistes amateurs, à vous les studios ;-)
« Modifié: 10 mai 2016 à 23:20:52 par Arpèges »

DVD

  • Membre Complet
  • Messages: 169
    • Voir le profil
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #9 le: 07 mars 2016 à 09:25:44 »
Bonjour Arpège,

ce que tu évoques me rend sceptique quant à l'utilisation du chaux-chanvre pour réaliser/confectionner un ébrasement autours d'une menuiserie Alu.

Bonne journée,
David

yefka

  • Néophyte
  • Messages: 30
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Isolation des embrasures
« Réponse #10 le: 07 mars 2016 à 15:28:15 »
(...)
Oui le chanvre supporte de l'humidité, à condition que ce soit passager, d'autant que le châssis devrait être en bois, dans une réhabilitation respectueuse.
Oui le fer est attaqué par la chaux. Donc il faut des pattes et vis en acier galva... L'alu, je ne sais pas...

Gérard.
Bonjour,

Pour les huisseries oui, elles seront en bois. Certainement bois/alu pour limiter l'entretien extérieur (de ce que j'ai compris, dans ce cas l'alu est juste "plaqué" sur l'ouvrant/dormant exterieur), sauf peut-être 2 mini fenêtres non ouvrantes afin de gagner en clarté en réduisant l'épaisseur du cadre.
Pour l'humidité, on va déjà voir après avoir cassé l'enduit ciment de l'embrasure, et après avoir rejointoyé l'escalier si le mur est toujours humide.

On a aussi fait une découverte, le linteau intérieur au dessus de la porte est en ciment. J'ai contacté mon maçon afin d'évaluer la possibilité de le changer par un linteau en chêne, j'attends sa réponse.
D'ailleurs, dans le cas où l'on refait les embrasures et/ou le mur en chaux/chanvre, comment serait enduite la partie supérieure ? D'après les photos que j'ai pu voir, elle ne l'est pas s'il est en bois (mais du coup le linteau est en retrait par rapport à l'enduit, ça ne serait pas très esthétique, non ?), mais s'il était en pierre par exemple ? je doute qu'un chaux/chanvre tienne sur un plafond, non ?

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #11 le: 07 mars 2016 à 21:18:00 »
Bonsoir,

le linteau nouveau devra en effet dépasser de l'épaisseur de l'enduit, voire un peu moins, pour s'intégrer harmonieusement.

Et faire tenir un enduit au plafond, c'est la galère, bien que ça dépende beaucoup du support, enfin ce n'est certainement pas une bonne idée !

Merci à Arpèges pour ses précisions, je regrette souvent de n'avoir pas aimé la chimie étant jeune !...

Gérard.

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Isolation des embrasures
« Réponse #12 le: 07 mars 2016 à 23:16:31 »
Et faire tenir un enduit au plafond, c'est la galère, bien que ça dépende beaucoup du support, enfin ce n'est certainement pas une bonne idée !

Principe du plâtre et du plâtrier :
1/3 au plafond, 1/3 par terre et 1/3  sur la g...e

Avec une machine c'est un peu moins vrai, mais juste un peu :)

Pour le support, je n'ai jamais essayé avec de la chaux, mais, au plafond, l'argile tiens très bien sur les panneaux en cannisses, mais aussi, en fine couche (maxi 5 mm) sur de l'òsb avec couche d'accroche très granuleuse, ainsi que sur de la toile de jute entortillée sur des baguettes chinoise jetables en bambou ;)
c'est ainsi que j'avais réalisé mes embrasures de deux fenêtres d'une extension, dommage je ne retrouve plus mes photos.

tibrav

  • Néophyte
  • Messages: 26
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #13 le: 11 décembre 2017 à 22:07:44 »
Bonsoir.
Je compte aussi isoler des embrasures avec du liège 30 MM puis enduit chaux chanvre 'd'appoint'..
Il y a à l'étage du plancher posé dans l'épaisseur du mur,posé sur la maçonnerie,cloué sur solives elle même posée dans l'embrasure .il est en mauvaise état.je pensais le remplacer par de la terre cuite.arriver au même niveau que le plancher,est un peu problématique car du fait de la solive,j'ai une partie avec peu d'épaisseur pour maçonner la terre cuite.D'autre part si j'isole pas sous les terres cuites,je vais avoir un pont thermique,non?
Cordialement
Tibrav

tibrav

  • Néophyte
  • Messages: 26
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Isolation des embrasures
« Réponse #14 le: 29 janvier 2018 à 21:44:05 »
Bonsoir
Autrement il y a la possibilité de mettre du liège dans les embrasures.en 2 cm puis dégrossi et enduit finition...
Tibrav