Auteur Sujet: Cloison bois broyé & chaux : des expériences ?  (Lu 7403 fois)

crevette35

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
Cloison bois broyé & chaux : des expériences ?
« le: 04 février 2014 à 11:21:28 »
Bonjour,

Je souhaite réaliser des cloisons à l'étage avec comme critères principaux l'efficacité acoustique et la légèreté en raison d'un solivage un peu "léger".

Je partais sur du chanvre chaux banché dans une ossature bois, mais pour des raisons économiques et pratiques je réfléchis à garder le même principe mais avec du bois broyé assez fin que je dois pouvoir me procurer facilement.

Certains d'entre vous ont-ils déjà réaliser ce type d'expérience ?

Merci d'avance,

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Cloison bois broyé & chaux : des expériences ?
« Réponse #1 le: 04 février 2014 à 21:36:39 »
Bonsoir,

j'ai réalisé cela mais sur un solivage renforcé par en dessous par 2 poutres perpendiculaires.
Voir ici : http://www.maison-tregor.eu/chambre/cloisons.htm

Si je devais refaire aujourd'hui, il me semble que j'irais plus vers un mélange fibre-terre...

Gérard.

crevette35

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
Re : Cloison bois broyé & chaux : des expériences ?
« Réponse #2 le: 05 février 2014 à 08:36:56 »
Bonjour Gérard,

J'ai effectivement vu ton blog, très instructif, et je m'en suis inspiré. Ma principale problématique est de combiner légèreté et acoustique. D'où l'idée du copeau - chaux, moins onéreux que le chanvre - chaux.

Au début je souhaitais faire les cloisons en torchis mais ça serait trop lourd...

Concernant ton blog, question à part : la technique d'ouverture progressive utilisée par le maçon a quels avantages selon ton expérience par rapport à une ouverture intégrale avec étais... ça me semble à priori plus long en raison du fait que tu dois faire des va et vient de chaque côté du mur pour remaçonner. Est ce que je me trompe ?
C'est peut être aussi plus sécurisant ?

Merci

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.989
    • Voir le profil
Re : Cloison bois broyé & chaux : des expériences ?
« Réponse #3 le: 06 février 2014 à 21:57:49 »
Bonsoir,

oui tu as bien compris l'intérêt de cette technique, "douce" si on peut dire. Ce gars est un artiste !

Gérard.

crevette35

  • Néophyte
  • Messages: 17
    • Voir le profil
Re : Cloison bois broyé & chaux : des expériences ?
« Réponse #4 le: 05 mars 2014 à 08:24:12 »
et pourquoi pas du banchage bois broyé - terre ?

Quelqu'un a t'il essayé ?

Merci

ManuTaden

  • Membre Complet
  • Messages: 121
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Cloison bois broyé & chaux : des expériences ?
« Réponse #5 le: 17 décembre 2014 à 22:07:00 »
et pourquoi pas du banchage bois broyé - terre ?
Quelqu'un a t'il essayé ?
Merci
J'arrive un peu tard, mais je viens de m'inscrire.
Oui j'ai essayé, et j'ai adoré :)
Dans le cadre de construction de cloisons j'ai réalisé une ossature d'épaisseur 10 cm, en banchage perdu, avec un mélange terre copeaux.
En réalité les copeaux étaient les sciures d'une scierie portative, que j'avais mélangé avec de l'argile provenant de chutes de BTC. le mélange étant réalisé soit à la bétonnière, soit au malaxeur portatif.
Le banchage perdu était réalisé l'aide de rouleaux de roseaux Claytec.
Finition en argile Claytec / akterre selon la disponibilité.
J'ai aussi essayé
- chanvre / terre : moins agréable à manipuler, plus lourd, en principe plus cher, mais le chanvre m'avait été donné
- copeaux / chaux :  plus cher, moins agréable à manipuler, plus lourd, la chaux est beaucoup plus agressive pour les voies respiratoires et les mains
- paille / terre : sympa, mais moins simple, plus lent à la pose, ou alors il aurait fallu hacher la paille. Le chantier n'était pas prévu pour un torchis sur lattes, mais pour un banchage, donc la paille était trop longue.
Je n'ai pas de photo (pas d'appareil à l"époque)

Autre avantage du terre copeaux : les enfants, même petits peuvent participer :)

cdlt