Auteur Sujet: Plancher sur terre battue  (Lu 61924 fois)

El Douarnenisto

  • Néophyte
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Plancher sur terre battue
« le: 24 septembre 2013 à 21:04:58 »
Bonjour à tou(te)s,

Ma vieille maison douarneniste (1870) a le RDC bien fatigué.
Travaillant en Espagne, je n'y suis pas tout le temps, loin de là, et je pense que de mauvaises rénovations des années 2000 plus un non-usage régulier commencent à lui être fatals.
Je m'explique.
Le sol du RDC est en terre battue, dessus sont posées directement des lambourdes et un plancher de châtaigner, tout ceci sans doute fait dans les années 50. Dans les années 2000, les anciens occupants ont doublé tout le pourtour du plancher avec une cloison en BA13. Derrière ces cloisons se trouvent les murs en granit, enduits de plâtre et de papier peint, sans doute dans les années 50 également.
Aujourd'hui des tâches d'humidité ont ruiné le placo et fait rouiller les rails et cornières en galva, les lambourdes sont vermoulues et le plancher est pourri à de larges endroits. Bref, tout est à refaire.

J'ai d'abord pensé à faire une dalle béton, puis la lecture de nombreux sujets sur internet m'a incité à m'orienter vers une dalle de chaux.
Aujourd'hui, j'en suis arrivé au plan suivant, vous me direz ce que vous en pensez:

- arrachage général de tout (plancher, lambourdes, placo) pour revenir à l'état 0.
- nettoyage et nivellement du sol (l'espace entre lambourdes est actuellement bourré de gravats)
- pose de lambourdes de terrasses autoclavées (ou douglas ?) sur des plots réglables
- remplissage de l'espace entre lambourdes avec pouzzolane ou billes d'argile
- repose d'un parquet en bois massif imputrescible.
- mise à nu du granit sur les deux côtés non exposés (il s'agit d'une maison de ville encastrée entre deux autres maisons occupées à l'année) avec badigeon de chaux
- nouveau doublage en carreau de plâtre sur les deux côtés exposés (rue et cour)
- installation d'une VMC hygroréglable, la conduite existe déjà mais la VMC est une bas de gamme que je n'ose pas laisser tourner en mon absence.

Est-ce que ça vous parle ou bien est-ce que je m'égare complètement ?

Merci pour vos conseils éclairés.

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.041
    • Voir le profil
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #1 le: 25 septembre 2013 à 10:03:28 »
Bonjour,
l'idée générale me semble bonne, mais je laisse la place aux spécialistes des maisons bretonnes pour une meilleure expertise.
Le doublage en carreau de plâtre, ça me semble un peu étrange, pourquoi pas un matériaux isolant plutôt ?
et la mise à nu du granit c'est dedans ou dehors ?

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #2 le: 25 septembre 2013 à 20:22:09 »
Bonsoir !

tout enlever, d'accord ! mais pas pour remettre une contre-cloison !

Au sol, les plots réglables, je n'y crois guère, le métal va souffrir, c'est un pont thermique...
Un plancher en rdc c'est très risqué pour le bois sur le long terme. Cela a été souvent évoqué ici, mais il faut prendre un luxe de précautions, qui peut aller jusqu'à la ventilation forcée du hérisson. Lequel n'apparaît pas dans votre plan, c'est une erreur, surtout dans votre projet de plancher ! Un plancher en rdc nécessite un hérisson ventilé, des pieds de murs drainés par l'extérieur, une dalle de ragréage, 2 couches croisées épaisses de liège, et une ceinture de liège vertical contre le mur. Et là les lambourdes seront mieux protégées.

Mise à nu du mur oui, mais pas pour soit monter une contre-cloison contre, soit simplement un badigeon, l'un comme l'autre ne feront pas l'affaire. Une contre-cloison perturbe la transmission de la vapeur d'eau de l'intérieur vers l'extérieur, autorisant un passage de l'état gazeux à l'état liquide... condensation... Il faut une continuité. Donc exit le carreau de plâtre, lequel aime l'eau et la retient, ne facilite pas la transmission de la vapeur d'eau. La meilleure solution est bien un enduit correcteur thermique chanvre et chaux. L'emprise au sol est minime et le confort apporté est réel.

Gérard.

El Douarnenisto

  • Néophyte
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #3 le: 26 septembre 2013 à 10:02:42 »
Merci pour vos réponses, je réponds à vos interrogations dans l'ordre:

- l'idée de la mise à nu du granit avec badigeon de chaux, c'est dedans, sur les deux murs opposés du RDC qui sont mitoyens avec d'autres maisons.
Je ne voulais donc remettre une contre-cloison (avec isolation, j'ai oublié de préciser) que sur les deux autres faces, celles dont l'extérieur est en contact direct avec l'air ambiant et la pluie.

- je ne vois pas comment je pourrais drainer mes pieds de mur par l'extérieur: d'un côté j'ai le trottoir de la rue et de l'autre une cour recouverte d'une dalle béton. Le sol actuel en terre battue est à au moins 20 cm sous le niveau du trottoir et de la cour.

En réalité, je pense que l'humidité actuelle est due à deux choses:
- la non ventilation permanente de la maison (c'est pour ça que je voulais installer une VMC hygroréglable)
- l'enfermement de tous les murs derrière du placo, sans circulation d'air. Déjà j'ai horreur du placo donc son affaire est faite.
D'un autre côté, je pense qu'il faut quand même isoler les murs exposés aux intempéries et au froid. Est-ce que pour cela un simple enduit chanvre et chaux suffirait ? Je ne connais pas du tout ce matériau.

Voici quelques images de l'état des lieux:


Au fond le mur mitoyen, à gauche le mur côté rue. Tout ça doublé en placo.
Le carrelage n'est qu'un morceau de 2m2 attenant au plancher, il est posé directement sur des gravats.


A droite le mur côté rue, au fond une cloison intérieure (que je voudrais supprimer par la même occasion).


A droite le mur côté cour, au fond le mur mitoyen. Il y a ici la seule ventilation du doublage placo, qui ne doit pas servir à grand chose.
« Modifié: 26 septembre 2013 à 10:04:54 par El Douarnenisto »

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #4 le: 26 septembre 2013 à 17:49:36 »
Bonsoir,

côté jardin, il ne faudra pas hésiter à casser le béton pour drainer au pied... à condition d'avoir un exutoire !
Côté rue, la municipalité peut difficilement vous refuser d'ouvrir pour drainer...

Il est clair qu'ensuite, et une fois tout ce fatras ôté, le mur respirera ! et s'assainira. Et il ne sera plus nécessaire de s'en isoler. Et là un simple enduit chanvre et chaux apportera la correction thermique de surface nécessaire et probablement suffisante. Plus un bel aspect, plus un sentiment de confort...

Gérard.

El Douarnenisto

  • Néophyte
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #5 le: 08 octobre 2013 à 10:38:22 »
J'aurais surement le problème d'exutoire côté cour, il est plus haut que le serait le niveau du drain.
Je vais me renseigner sur l'enduit chanvre et chaux, merci pour vos réponses.

Je vous dirai bientôt ce que j'aurais découvert derrière le fatras !

danlera

  • Néophyte
  • Messages: 14
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #6 le: 31 octobre 2013 à 12:05:01 »
Bonjour,

j'étais intervenu il y a un an et demi à peu près sur le site de Tiez Breiz pour avoir quelques conseils  et informations sur la rénovation-réhabilitation d'une maison ancienne près de Guer, notamment par rapport aux problèmes d'humidité ... on m'avait alors "conseillé" une dalle de chaux.

Depuis j'ai eu quelques soucis de santé donc tout a traîné, traîné, ... mais j'ai quand même:
- fait drainer la maison par l'extérieur
-monté une gouttière côté nord (il n'y en avait pas)
-enlever le parquet en chêne posé sur lambourdes (directement su terre battue) dans une pièce
-casser les dalles dans les deux autres pièces (béton pour l'une  et mélange schiste et un espèce de goudron pour l'autre)
-je viens tout juste de finir d'enlever l'enduit ciment qui recouvrait les quasi-totalité des murs, les autres étant recouvert d'un enduit chaux-sable que j'ai également enlevé car il devait dater (la maison date du début du XXème siècle).
-j'ai enfin sablé les poutres et ai commencé  à enlever le plancher de l'étage en vue de traiter les poutres au xylo et de refiare le plancher de l'étage.
Parallèlement, par coup d'une heure de temps en temps je décrépis le mur extérieur, couvert lui aussi d'un  crépis béton (fin mais horrible!)

Voilà, où j'en suis ...
L'étape suivante sera le sol du rez-de-chaussée. Ma femme ne veut pas entendre parler de tomettes donc on oublie la dalle  et je n'arrive pas à me faire à l'idée de faire une dalle ciment classique dans une maison en pierre. Pourtant, on s'était mis d'accord  sur le carrelage !

Mais cette idée de plancher bois semble faire consensus .... Alors, en tenant compte des remarques de El Douarnenisto et de celles de Gérard, si je m'y prends comme cela, est-ce que ça ira :

1) décaissement
2) hérisson ventilé de 15 cm  (qu'entendez-vous par ventilation forcée   ?)--> De plus, la ventilation du hérisson ne sera t'elle pas vecteur de froid ?)
3) pose de lambourdes à même le hérisson (ou peut-être prévoir un géotextile et un lit de sable avant les lambourdes)
4) pose d'un parquet en bois massif imputrescible.
(les enduits des murs seront ensuite faits à l'aide de chanvre et chaux--> je suivrai un stage avec Tiez-Breizh quand je serai rendu à cette étape)

Serait t'il possible alors de recouvrir dans une pièce (cuisine-salon), le parquet une partie de la surface d'un matériau de protection imperméable (style lino) ?

Je me pose beaucoup de questions depuis tout ce temps sur ce fichu sol du rez-de-chaussée.
J'espère avoir trouvé une solution (grâce au fil de El Douarnenisto) ...
Merci pour vos remarques éclairées,
Fanch


berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.041
    • Voir le profil
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #7 le: 31 octobre 2013 à 12:25:03 »
Bonjour, tu as bien travaillé quand même malgré les soucis de santé, chapeau et bon courage pour la suite...

Oui, le herisson ventilé apporte du froid, "forcé", c'est quand tu ventiles de force avec un ventilo je suppose. Dans ton montage tu n'as pas prévu d'isolant. Tu n'as pas la place je suppose.

danlera

  • Néophyte
  • Messages: 14
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #8 le: 31 octobre 2013 à 13:25:02 »
Si si, j'ai la place mais c'est un oubli ....
D'après ce que j'ai pû lire, on peut isoler entre les lambourdes avec de la pouzzolane ou des billes d'argile.
Puis, comme l'indique Gérard, 2 couches croisées de liège. (du coup la pouzzolane est-elle utile ?)
Par contre, que faire des gaines électriques et évacuations d'eau ?

Merci de cette réponse très rapide
Fanch

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #9 le: 31 octobre 2013 à 19:23:36 »
Bonsoir Fanch,

les réseaux divers, il faut les passer dans le hérisson, voire en dessous, surtout s'ils sont gros !

Les lambourdes, ce serait mieux de les poser sur le liège. Prévoir une bande qui court verticalement contre le mur, pour protéger les extrémités des lambourdes et des lames de parquet de l'humidité présente dans les pieds de murs.

La ventilation forcée, je n'y crois que moyennement, arrivera tôt ou tard, un moment où le ou les ventilateurs s'arrêteront, pour une raison x ou y. Et on les aura oubliés… Donc il vaut mieux soigner le drainage !

Gérard.

prigollet

  • Membre Senior
  • Messages: 255
    • Voir le profil
    • Renovation veaugirard
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #10 le: 01 novembre 2013 à 10:03:42 »

danlera

  • Néophyte
  • Messages: 14
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #11 le: 01 novembre 2013 à 14:14:29 »
Bonjour,

tout d'abord un grand merci à Philippe et Gérard pour ces conseils: très bien pour l'huile dure, si ça permet de laisser respirer le bois. 
D'accord, pour les lambourdes sur le liège et le liège en périphérie. Mais celui-ci est-il posé directement sur le hérisson ou faut-il mettre un géotextile et/ou une couche de sable ?

J'ai encore quelques questions :

1) Est-il nécessaire de mettre de la vermiculite entre les solives si on pose des épaisseurs de liège sur le solives.
L'intérêt en est peut-être plus de combler le vide entre les solives et donner une assise au liège et au parquet qu'à isoler ?

2) Comment gérer les ponts thermiques au niveau de l'arrivée des canalisations et gaines électriques dans le parquet ?
Faut-il mettre une sorte de mastic autour des tuyaux lorsqu'ils traversent le liège ?

3) Gérard, quand tu parles de soigner le drainage, il s'agit bien du drainage extérieur ? Celui-ci a été fait par une entreprise très sérieuse (en tout cas réputée pour!) .... Que puis-je faire d'autre ?

Merci et bon week-end,
Fanch


Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #12 le: 01 novembre 2013 à 20:18:02 »
Bonsoir Fanch,

oui pourquoi pas déverser un isolant en vrac entre les lambourdes, ça sera un plus en isolation, ce sera toujours ça que les rongeurs n'auront pas !

Je pense que c'est une bonne idée de colmater les arrivées des gaines, il peut y avoir des courants d'air frais, surtout si le drain est ventilé ?

Oui je parlais du drainage extérieur. Est-il ventilé ? l'exutoire est-il bien indépendant des eaux pluviales ?

Gérard.

danlera

  • Néophyte
  • Messages: 14
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #13 le: 23 novembre 2013 à 22:47:33 »
Bonsoir,

j'ai "lâché" le forum depuis deux semaines par manque de temps.
Je tenais à vous remercier pour vos conseils. J'y reviendrai plus tard car il y a en fait d'autres choses à faire (ou plutôt à faire faire) d'ici là :
j'ai eu trois  mauvaises surprises le week-end dernier:
1)  en décrépissant le mur extérieur, j'ai  découvert que la poutre sensée soutenir la porte de l'appenti est tout à fait pourrie, voir déjà à l'état de poussières par endroit.
2) en terminant d'enlever le plancher de l'étage dans une pièce du rdc, j'ai découvert qu'une poutre ne prenait plus appui dans le mur et s'était affaissée de 5 cm. (heureusement, les poutres sont écartées d'à peine 40 cm et c'est de plus la plus  proche d'une mur de brique séparant notre maison de la partie mitoyenne (et oui, il y a une petite partie attenante qui est louée et qui appartient à une femme vivant en Floride).*

3) Toujours en retirant le plancher, le prolongement en plâtre au niveau du conduit de cheminée de la poutre touchant le mur de refend (où se trouve la cheminée donc ...), s'est en partie brisé.

Aie!
Je pense que l'appel à des artisans est inévitable .... d'où retard assuré pour le financement du plancher du bas!
Je ne sais quand on pourra le faire maintenant. D'autant plus, qu'il va falloir faire les ouvertures avant le plancher et que je ne me vois pas me lancer là dedans tout seul.

Bon dimanche à tous,
Fanch

Lea

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Plancher sur terre battue
« Réponse #14 le: 05 octobre 2016 à 09:42:31 »
Bonjour,

Après maintes recherches très instructives sur le forum et beaucoup de remise en question des pratiques actuelles de construction, je viens de trouver la situation qui correspond à mon projet. Je voudrais savoir si Fanch est content de son installation en ce qui concerne son plancher à même le hérisson.

J'avais un plancher sur lambourdes à même la terre d'un côté de mon rez-de chaussée et du carrelage puis une chape de béton posée sur du sable de l'autre côté. J'ai tout enlevé et j'ai décaissé de 3O cm. Il faut que je retire le ciment qui se situe au bas des murs, le reste est un mortier de chaux recouvert d'une peinture peu perspirante que j'ôterai pour y appliquer un mélange chaux-chanvre.

A la place d'une dalle, je voudrais:

-Saupoudrer le sol de chaux
-Faire un hérisson de 10 cm de 20/40
-Terminer le haut du hérisson avec une couche de 10/12, dois-je la recouvrir de géotextile avant de poser mon isolant?
-Installer mon isolant (liège sans doute), il vaut mieux 2 couches croisées qu'une seule couche plus épaisse?
-Poser mes lambourdes puis mon parquet

Cela vous paraît-il cohérent?

Je vous remercie beaucoup

Léa