Auteur Sujet: Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?  (Lu 19822 fois)

RH

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
bonjour,

quelqu'un a t-il déjà utilisé ces materiaux pour réaliser des bétons de chaux légers isolants (pouzzolane, bille d'argile, bille de liège...) dans le but de réaliser un plancher chauffant?

Si oui, quelle granulométrie, dosage, etc?

avantages et inconvénients des uns par rapport aux autres?

Le mur chauffant est-il plus efficace si bien dimensionné?

merci pour toutes vos futures réponses.

rémi

PP

  • Modérateur Global
  • Membre Senior
  • Messages: 300
    • Voir le profil
    • Site
Re : Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?
« Réponse #1 le: 25 février 2008 à 21:32:34 »
Bonsoir,

Pour la réalisation d'isolant sous plancher chauffant il faut bien faire attention à la résistance thermique du matériau utilisé (la source chaude est très proche de l'isolant). Les bétons légers ne sont pas les meilleurs dans le domaine (présence de liant minéral). Dans le livre "l'isolation écologique" de JP Oliva il aborde les différent matériaux.
Il faut aussi tenir compte de la mise en œuvres plus ou moins facile et coûteuse ou pas….

Personnellement j'ai réalisé mon plancher chauffant en isolant avec des panneaux de lièges de 6 cm d'épaisseur (résistance thermique, tenu à l'humidité, rapidité de pose….)

Tu peux voir quelques photos de la réalisation à l'adresse suivante (il n'y a pas les explications car je manque de temps):
http://pagesperso-orange.fr/longere-bretonne

Pour la question sur le mur chauffant à mon avis, c'est un peut quif quif……

Pour résumer rapidement :

Le mur chauffant rayonne directement à hauteur des personnes c'est le top mais, l'idéale est de rayonner sur plusieurs parois.
Si il y a des meubles haut devant c'est pas top.
L'idéale est d'utiliser les murs de cloisonnement intérieur (pas de perte sur les murs extérieurs)

Le plancher rayonne partout dans la pièce mais de façon verticale (attention de ne pas avoir de parois "froides")
Si il y a un tapis dessus c'est pas le top.

Il y a des pertes par le sol mais, la différence de T° entre le sol (sous la maison) et le plancher est pas si énorme que l'on pourrais penser (donc moins de perte qu'un mur rayonnant installer sur un mur extérieur).

On peut encore trouver d'autres arguments pour chaque système. Le principal étant de bien soigner l'ensemble de la question.

@+
PP




Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?
« Réponse #2 le: 26 février 2008 à 06:52:07 »
Bonjour !

un argument en défaveur du plancher chauffant et en faveur du mur chauffant : un réseau d'eau n'est pas forcément bien ressenti pendant le sommeil, même si on est à l'étage au dessus. De plus, cet effet se conjugue avec le réseau de Hartmann issus du secteur 50 Hz.

Moi j'éviterais...

Enfin on est sûr qu'avec un mur de refend en particulier, celui-ci apportera une inertie considérable qui est un réel facteur de confort !

Gérard.

RH

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?
« Réponse #3 le: 26 février 2008 à 09:23:17 »
d'après claude bossard, spécialiste en électricité biotique, le problème des champs électromagnétiques dans le cadre de la mise en oeuvre d'un plancher chauffant ne pose plus de problème si l'on utilise des matériaux écologiques en isolants.

pour la réalisation de murs chauffants, quel épaisseur d'isolant utiliser avant la pose des tuyaux? (qui seront ensuite noyer dans un enduit chanvre et chaux.)

quelqu'un a-t-il déjà utiliser du granulat de pouzzolane en béton léger isolant?
le risque n'est-il pas que ce soit un matériau trop hydrophile?
merci pour les infos

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?
« Réponse #4 le: 26 février 2008 à 19:48:23 »
Bonsoir,

sur un mur de refend, pas besoin d'isoler, le mur sert d'accumulateur.
Sur un mur donnant sur l'extérieur... je ferais un enduit chanvre et chaux mais ce faisant, on se coupe de la capacité d'inertie thermique, c'est un vrai dilemme ! donc là encore, il faudrait, pour bien faire, isoler ce mur par l'extérieur...

Donc retour à la case départ : plancher chauffant ?!

Il est vrai que sur la dernière pièce que j'ai réhabilitée, j'ai fortement balancé, mais je n'avais pas anticipé en scellant les supports des tuyaux d'eau, l'enduit chanvre était fait. Pour la prochaine pièce, j'avoue me poser des questions, je pense que j'essaierai ! mais j'utiliserai vraisemblablement un mur pignon contre lequel sera construit plus tard une extension, donc ce devrait être bon !

Gérard.

PP

  • Modérateur Global
  • Membre Senior
  • Messages: 300
    • Voir le profil
    • Site
Re : Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?
« Réponse #5 le: 26 février 2008 à 21:52:34 »
Bonsoir,

Et oui entre mur et plancher mon cœur balance….

Pour la réalisation de murs chauffants en contact avec l'extérieur, il faut très bien isoler sous peine de pertes importantes.
Dans la question quel épaisseur, c'est pas si simple pour y répondre. De plus tu veux noyer les tubes dans du chanvre et chaux. Pour moi, c'est sûrement pas la meilleur solution. Le chanvre chaux échangera "difficilement" l'énergie avec les tubes.

Si vraiment tu n'as pas d'autres possibilité, c'est d'isoler le mur avec des éléments rigides (panneaux ou éventuellement chanvre banché) puis de fixer les tubes (avec une petite distance de l'isolant) et de faire un enduit suffisamment  conducteur avec de l'inertie (terre ou autre) et de ne pas trop recouvrir les tubes de façon à favoriser l'échange vers l'intérieur.
De toute façon comme cela a déjà été dit le mieux c'est un mur de refend ou une cloison intérieur.


Concernant le plancher chauffant isoler avec des granulat de pouzzolane. Si il y a présence d'humidité importante cela ne présente pas d'intérêt car dans ce cas, on perd de la résistance thermique.
Donc quelque soit le matériau choisit, il faut préalablement résoudre le problème d'humidité.

@+
PP



Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?
« Réponse #6 le: 27 février 2008 à 13:22:28 »
Bonjour,

pour noyer les tuyaux d'eau d'un mur rayonnant, j'utiliserais non pas un enduit chanvre et chaux, mais un enduit à la terre, ou terre et sable, que des matériaux ayant une bonne capacité thermique.

Gérard.


RH

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?
« Réponse #7 le: 29 février 2008 à 15:28:54 »
bonjour,

ok pour l'enduit terre pour recouvrir les tuyaux, mais pour la pose sur un mur de refend de 80, avant que le mur ne rayonne vers l'intérieur et n'absorbe pas toute la chaleur sans jamais rayonner...je suis sceptique!

PP

  • Modérateur Global
  • Membre Senior
  • Messages: 300
    • Voir le profil
    • Site
Re : Quel isolant utiliser pour la création d'un plancher chauffant?
« Réponse #8 le: 29 février 2008 à 22:05:37 »
Bonsoir,

Pour l'utilisation d'un mur de refend (donc à forte inertie) en mur rayonnant c'est évident qu'il emmagasine une partie de l'énergie avant de la restitué (de toute façon cette énergie est à l'intérieur du bâtiment). Le temps de réponse est forcément long (c'est pas un grille pain) comme tous les systèmes à inertie.
C'est certain que si tu fais fonctionner le système de façon intermittente, à chaque démarrage tu as un temps de réponse important avant d'avoir une sensation confortable.

Si tu crains se type de réaction tu as la possibilité de favoriser le rayonnement vers la pièce et ses occupants. Il faut intercaler entre le mur de refend et le panneau rayonnant un matériaux qui ralentira l'échange vers le mur de refend.
En résumer cela revient à intercaler un "isolant" entre les deux.
Attention tout de même le but n'est pas d'isoler totalement au sens commun généralement employé.
Le but est de freiner le passage vers le mur de refend pour favoriser les occupants.

Toute la difficulté est de faire en sorte d'avoir suffisamment d'inertie pour lisser les variations (sources d'inconfort) et l'envie de faire varier rapidement la sensation ressentie par les occupants.

Le phénomène est le même avec les planchers chauffant. Suivant les épaisseurs de matériaux les temps de réponses peuvent être très long.

@+
PP