Forum Tiez-Breiz - Maisons et Paysages de Bretagne
29 Août 2014 à 11:57:42 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue sur le forum Tiez Breiz !

Les inscriptions automatiques sont désactivées. Si vous voulez vous inscrire sur ce forum, merci de rechercher la bonne @ courriel (c'est pas trop dur...) et m'envoyer une requête... je créerai votre compte manuellement !
Sincèrement désolé.

Utilisez le moteur de recherche interne (la loupe ici à droite) pour retrouver telle ou telle info déjà traitée !...

Nous rappelons que toute forme de publicité personnelle à caractère commercial est strictement interdite.
 
  Site Tiez-Breiz   Forum   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Isolation intérieur mur en pierre  (Lu 33103 fois)
Gui
Néophyte

Messages: 5


Voir le profil
« le: 18 Février 2008 à 20:25:45 »

Bonjour,

Je sais que le sujet est récurant mais je n'arrive pas à me faire une idée clair à ce sujet.
Voila, je vais rénover une maison en pierre dont les murs  intérieurs ne sont pas droit (ce qui ne me dérange pas) et que je souhaite isoler. Je voulais dabord utilisé des rails, de la laine de roche et du placo. Après en avoir parler autour de moi c'était un bide, le mur de peirre devant respirer et la perte de place du fait du ratrapage du niveaux des murs.
Donc la deuxième option était de déplatrer le mur, rejointer à la chaux et faire un mortier + enduit à base de chaux et paille. Le problème de cette option est que l'isolation rique d'être limite.
Dernière option, on ma parler de "fermacelle" qui serait plus adapter à la "respiration" du mur, couplé avec un isolant type liège. L'ennuit c'est qu'avec 10 cm de plus sur mes mur il va falloir tendre le bras pour ouvrir la fenêtre!!

Si quelqu'un se reconnait dans ce post et à trouvé la solution, je serais preneur!!

MERCI
Journalisée
Gérard
Membre Héroïque

Messages: 2.711


Voir le profil
« Répondre #1 le: 18 Février 2008 à 20:29:52 »

Bonsoir !

et pourquoi pas un enduit chanvre et chaux ?!... personne ne vous en a parlé ?

Gérard.
Journalisée
Gui
Néophyte

Messages: 5


Voir le profil
« Répondre #2 le: 18 Février 2008 à 21:10:23 »

Si bien sur, au même titre que l'enduit chaux paille.L'un serait-il plus isolant que l'autres? l'avantage da la paille c'est que je la trouve à deux pas de chez moi, ce qui n'est pas le cas du chanvre. Et qu'elle serait l'épaisseur à d'enduit à rajouter pour une isolation correct.
Par contre qu'elle est votre avis sur le fermacelle, est ce si bien qu'on veut bien le dire pour les maison en pierre? Bien sur nous ne sommes plus dans la même logique que la méthode de l'enduit qui est bien plus "ethique".
J'en profite pour glisser une autre question. Dans divers endroit j'ai pu voir que le R d'un mur en pierre est de 0,5 mais y a t-il des différence entre le type de roche utilisé,pour ma part il s'agit de grès.

Merci,

Guillaume
Journalisée
Gérard
Membre Héroïque

Messages: 2.711


Voir le profil
« Répondre #3 le: 18 Février 2008 à 21:35:54 »

Bonnes questions !...

la paille serait à priori plus isolante que le chanvre, à la condition qu'elle soit bien serrée et entière, non broyée, dans l'enduit, et là je vois pas très bien la chose... car une fois broyée, adieu les caractéristiques d'isolation ! c'est sûr elle est là sous la main, économique... je pense que ce matériau donne toute ses possibilités en botte ! ou bien associé à la terre...

Le Fermacell : j'en suis pas fan (très lourd !...), c'est un certes un matériau sain, un régulateur hygrométrique (comme le plâtre) mais est-ce là la fonction recherchée ? pour moi il gêne la respiration du mur... et ça n'est pas à proprement parler un isolant !

Le grès est une pierre non poreuse, donc fort peu isolante (lambda de 3,5 au lieu de 0,5 pour les pierres poreuses). Heureusement que nos murs sont maçonnés à l'argile, ce qui rattrape quelque peu l'affaire !...

Gérard.
« Dernière édition: 18 Février 2008 à 21:45:29 par Gérard » Journalisée
Gui
Néophyte

Messages: 5


Voir le profil
« Répondre #4 le: 18 Février 2008 à 22:03:01 »

Merci,

Je pense opter pour la solution de l'enduit, et une isolation exterieur recouvert d'un bardage bois coté nord et ouest et pierre apparente sud et est.

Donc a priori chanvre plutot que paille broyé, que pensez vous des enduit à base de terre argileuse et chaux ainsi que les enduits copeaux de liège en comparaison?

Néanmoins, si je réalise mon bardage bois, je voudrais laisser le 1er mètre en pierre apparente (donc sans isolation), est-ce une abbération d'un point de vue isolation?
Journalisée
glenain
Membre Complet

Messages: 137


Voir le profil
« Répondre #5 le: 18 Février 2008 à 23:03:36 »

Bonsoir,
la comparaison d'une isolation conventionnelle ( laine ou fibre...) avec une plaque placo ou fermacel ou brique et plâtre permet de recréer une coquille intérieure isothermique, étanche ...., et vous perdrez tout l'intérêt de l'inertie du mur qui accumule la chaleur l'été et la restitue l'hiver. Par contre avec un enduit isolant ou à caractère isolant appliqué sur le mur sera partie intégrante du mur et va améliorer grandement les performances du mur. Le meilleur enduit est le Chanvre et chaux selon les bonnes régles, mais la paille moins performante n'est pas nulle mais il ne faudrait pas l'utiliser avec de l'argile pour des résultats thermiques. Le liège ou les fibres de bois reviendraient à la coquille isolante.
Sur un mur en pierre la surface de ce mur aura un aspect froid et parfois humide, contrairement à un végétal qui donne une sensation tempérée. C'est ce qu'on appelle le coéfficient surfacique plus ou moins favorable. Si la surface du mur n'est pas froid il y aura moins besoin de calorie pour réchauffer une pièce.
Salutations.
Journalisée
Gérard
Membre Héroïque

Messages: 2.711


Voir le profil
« Répondre #6 le: 19 Février 2008 à 13:24:39 »

Bonjour !

si vous envisagez une isolation par l'extérieur (la meilleure solution !), alors il n'est pas nécessaire d'appliquer à l'intérieur un enduit à caractère isolant, afin de profiter des calories accumulées dans le mur comme expliqué par glenain. Un enduit qui procure une sensation de plaisir, par l'aspect, la couleur, l'état de surface, fera parfaitement l'affaire (sable et chaux, terre, terre et fibres fines...) Mais si vous n'isolez à l'extérieur que la partie Nord, reste qu'il faudra appliquer un enduit correcteur intérieur sur les autres faces !... et que ça va créer des ponts thermiques dans les coins... pas terrible !...

Les années à venir devraient voir les contraintes énergétiques croître : coût de l'énergie, modifications climatiques contradictoires (réchauffement combiné à une tendance lourde au refroissement, plus le Golf Stream qui dévie...) bref, on va vraisemblablement vers des étés plus chauds et des hivers plus froids. Donc l'isolation par l'extérieur est LA solution qui va finir par s'imposer ! mais dans le bâti ancien, dur dur pour accepter cela !... Un enduit chanvre et chaux n'y suffira pas, il faudra de la laine de bois et un habillage sous forme d'un bardage bois, bref une vraie isolation. Ce qui n'empêche pas côté sud, de capter les calories l'hiver (l'hiver seulement !... d'où nécessité d'une "casquette"...) via un mur Trombe ou une serre bio-climatique...

Ce sont donc là des considérations qui engagent sur le long terme, et font que l'enduit intérieur aura un caractère de confort plus que d'isolation, et donc cela donne une certaine liberté dans sa conception et réalisation, sans prise de tête !... Eviter en tout cas de recréer une coquille isolante comme dit dans le message précédent, facile à chauffer certes, mais dont la notion de confort en sera singulièrement absente, pour cause d'inertie thermique faible...

Gérard.
« Dernière édition: 19 Février 2008 à 13:28:01 par Gérard » Journalisée
Gui
Néophyte

Messages: 5


Voir le profil
« Répondre #7 le: 19 Février 2008 à 20:46:39 »

Bonsoir,

Merci pour ces réponses très instructives. Je me permet de rajouter une autres thèmatique. Toujours en rapport à l'isolation "spécifique" en réhabilitation de maison en mur de pierre. J'ai pu voir sur certain site que la VMC n'étais pas forcément une bonne option par rapport à la "respirabilité de la maison". Auriez vous des infos en rapport aux avantages et inconvéniants des VMC?

Merci
Journalisée
Gérard
Membre Héroïque

Messages: 2.711


Voir le profil
« Répondre #8 le: 20 Février 2008 à 19:02:42 »

Bonsoir,

la VMC est utile et même indispensable dans un bâti dont l'isolation intérieure est faite avec pare-vapeur, puisque cela constitue une paroi étanche, pour évacuer l'humidité, puisque celle-ci ne peut (en principe !) pas migrer dans l'épaisseur de l'isolant et du mur. Dans le bâti ancien, les matériaux constitutifs sont perméants, c'est à dire qu'il laissent la vapeur d'eau migrer : l'argile du mortier, le bois, la terre... On peut bien sûr adopter la logique du bâti contemporain en barrant la route à l'humidité par un pare-vapeur, mais cela oblige du coup à ventiler de force, moi je préfère m'en passer ! et ouvrir un peu chaque jour la fenêtre dans la salle-de-bains !

Sinon dans la conception bioclimatique, un système à double-flux peut devenir intéressant... là il faudrait se tourner vers le livre "la conception bioclimatique" de JP Oliva, fort intéressant ! mais perso j'ai pas encore mis tout ça en application ! (dommage !...)

Gérard.
Journalisée
piatoulanche
Néophyte

Messages: 15


Voir le profil
« Répondre #9 le: 22 Février 2008 à 19:04:44 »

Bonsoir,

Je viens de terminer le livre de JP Oliva sur l'isolation écologique. Cet ouvrage est vraiment bien car il expose les vrais problèmes et donne de vraies solutions.
Pour le bâti ancien, il préconise également la "ventilation mécanique raisonnée". En gros elle se déclenche uniquement quand on allume la lumière dans les salles d'eau : après l'aération naturelle, c'est le système le plus simple et le moins cher à installer!

Mais il y a un sujet connexe à la ventilation que l'on ne peut plus occulter (surtout en Bretagne) : c'est l'élimination du gaz radon (hautement cancérigène) dans les locaux de vie. Dans ce cas, une VMC double flux peut s'avérer efficace du moment qu'elle maintienne la maison en légère surpression... et que l'on nettoie les filtres régulièrement !
Cette solution a aussi ses limites, on peut également supposer que l’aération du hérisson sous la dalle permette d’éliminer une bonne partie de ce radon avant qu’il ne s’invite indûment chez nous. A condition bien sûr de garantir que l’aération du hérisson ne se fasse pas vers l’intérieur…

La ventilation de nos maisons est un vrai sujet qui mérite réflexion, surtout qu’une VMC double flux n’est pratiquement jamais amortie (çà c’est encore JP Oliva qui le dit !).
Journalisée
Gérard
Membre Héroïque

Messages: 2.711


Voir le profil
« Répondre #10 le: 22 Février 2008 à 19:21:31 »

Bonsoir !

bon j'ai pas tout lu le livre de JP Oliva !...

Je suis d'accord avec le concept de ventilation à la demande, c'est ce que je pratiquais "avant", c'est à dire qu'elle était mise sur une horloge et ainsi elle ne fonctionnait que le jour, puis j'en ai eu marre d'entendre le ronron jusque dans le jardin !... et puis je ne l'ai pas mise l'été, et puis ça a fini que je ne la mets plus du tout ! Ma femme aère régulièrement et basta.

Pour la cuisine, j'ai un orifice à l'Ouest dans le local de la chaudière, dans lequel le frigo est encastré, l'air passe donc au dessous et un peu au dessus de celui-ci, puis peut repartir par le conduit de la hotte aspirante direction Est.

Pour la ventil du hérisson, oui c'est bien mais cela oblige absolument à avoir une dalle isolante.

Gérard.
Journalisée
Gui
Néophyte

Messages: 5


Voir le profil
« Répondre #11 le: 02 Avril 2008 à 09:35:12 »

Bonjour,

Me revoila sur ce forum à nouveau pour des questions pratiques. La maison en question à été dépouillé et surprise, une partie des murs ont été recouvert de béton.
Je pense garder ce béton puisqu'il ne représente qu'une petite partie de la maison  (SDB et cage d'escalier) et l'enlever prendrais un temps précieux. J-30 avant l'emménagement!!
Le mal étant fait je pensait rajouter une plaque fermacelle avec un isolant pour rajouter un R de 1 est ce raisonable?

Pour les autres mur j'envisage donc d'utilisé un enduit chanvre-chaux pour les parties en pierre et je me posait la question s'il est concevable de carreler par dessus (crédence cuisine)?
Autres question ; la chaux hydraulique exclusive (sans chaux aérienne) est-elle proscrite pour le mélange chaux chanvre, même question pour le mortier de chaux basique sans chanvre?

Voila plusieurs questions que je me pose et je serais bien heureus de profiter de vos lumières avisées!!

Guillaume
Journalisée
Gérard
Membre Héroïque

Messages: 2.711


Voir le profil
« Répondre #12 le: 02 Avril 2008 à 12:35:23 »

Bonjour,

ben la sdb avec des enduits ciment, ça va pas aller très bien, soit il faut faire sauter cet enduit, soit il va falloir ventiler ferme !...

Pour la cuisine, carreler juste au droit de l'espace de cuisson c'est pas un problème, un enduit classique serait vite souillé...

Le chanvre n'est pas compatible avec les chaux hydrauliques marquées "Z". Il existe des chaux préformulées parfaitement compatibles avec le chanvre qui incluent de la chaux aérienne majoritaire, de l'hydraulique naturelle plus probablement d'autres composants mais compatibles. Ces chaux préformulées sont excellentes.

Pour un enduit sable et chaux, c'est un peu pareil même si c'est moins critique. L'hydraulicité n'est utile que pour des questions de manque de gaz carbonique (dalles, caves...) et/ou de résistance mécanique nécessaire.

Gérard.
Journalisée
marlotte
Néophyte

Messages: 29


Voir le profil Courriel
« Répondre #13 le: 22 Avril 2008 à 23:28:42 »

Bonsoir,
nous venons de faire l'acquisition d'une maison en pierre dans un joli petit village de Marzan (proche La Roche Bernard) : ça a été le coup de coeur pour le cadre et la maison (50 m2 au sol / 95 m2 habitable...
... on savait qu'il y aurait des travaux mais pas à ce point.
il ne reste plus que la couverture les murs extérieurs et la cheminée (qui mérite peut-être aussi une cure de jouvance). Il nous reste donc à faire :
- l'isolation du toit, et des murs,
- la chape au sol (l'ancienne vient d'être cassée,
- le chauffage,
- et puis tout ce qui faut mettre dans une maison pour la rendre habitable (cloison, électricité, plomberie, sdb , cuisine, ...

En bref, (désolé pour l'introduction), en partant de rien, nous envisagions initialement :
1- L'isolation :
- Toit  : isolation avec Laine de Chanvre 140 mm
- Mur Nord et Est : isolation par l'intérieur (Laine de Chanvre 100 mm + parement bois ou plaquo selon les pièces,
- Mur Ouest : isolation future (2009) par l'extérieur et bardage bois (avec éventuel retour d'1m sur le pignon Nord pour limiter le Pont Thermique)...1 seule micro fenètre sur ce mur... enfin bref faut-il avoir si peur de ces ponts thermiques.
-Mur sud : rien voir pierre apparente (mur conjoint à la future extension bois)
- Sol : ... euh rien au début à part un éventuel isolant avec la dalle béton ... et le polyane...mais il semble que la solution dalle chaux/chanvre s'impose à vous tous ? n'est-il pas nécessaire de l'armer pour les points d'appuis importants (futurs escalier + poteau de support de la trémie)
Ce dispositif vous semble-t-il suffisant, cohérent, abbruti, insignifiant ?
2-Chauffage :
- Nous envisagions un chauffage au sol : est-ce possible avec une dalle chaux/chanvre ?
- en choisissant un mur chauffant sur 10 m2 de surface pour chauffer le salon (en remplacement du plancher chauffant) est-il possible de le recouvrir d'un enduit chaux/chanvre ?
3- concernant la pose du hérisson (qqsoit le type de dalle) est-il véritablement indispensable d'effectuer un drainage de l'intérieur vers l'exterieur ?

Merci de vos éclairages pour ces néophytes que nous sommes.
Merci déjà pour vos échanges précédents qui nous guident petit à petit.

PS : bien évidemment comme toute maison en pierre qu'il se doit, la totalité des murs sont crépis cimentés... nous en avons décrépis environ 20m2 sur le Mur Ouest (car future isolation par l'exterieur envisagée, et en partie sur le Mur Sud.
Journalisée
marlotte
Néophyte

Messages: 29


Voir le profil Courriel
« Répondre #14 le: 23 Avril 2008 à 19:59:28 »

Oups,... milles excuses,
un pb de communication de couple, et nous avons laisser 2 fois les mêmes questions sur les différents forum sous le même pseudo.

Donc, à moins de n'avoir quelques compléments pour lesquels nous sommes toujours preneurs, pas la peine de répondre aux dernières questions.

Bien entendu, dés lancement des travaux, quelquesoit la décision prisen nous ferons un retour d'information sur le déroulement des travaux et le résultat final.

Merci d'avance à tous, et encore une fois milles excuses pour cet encombrement du forum.

l'Homme de Marlotte
Journalisée
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !