Auteur Sujet: Réalisation dalle béton flottante en rénovation  (Lu 14071 fois)

jeremie

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Réalisation dalle béton flottante en rénovation
« le: 08 janvier 2012 à 21:47:52 »
Bonjour à tous,

Je me suis lancé dans la rénovation d’une maison des années 60. Elle est en parpaing, doublage intérieur en brique, une partie de la maison est sur dalle avec carrelage et l'autre sur terre plein avec plancher.

Tous les doublages en brique et les faux plafonds ont été enlevés.
1/3 de la maison repose sur une dalle béton, les 2/3 restants étaient un plancher bois sur vide et terre battue. Je l’ai supprimé dans l’objectif de réaliser une dalle béton flottante et isolée.




J’envisageais dans un premier temps de réaliser un dalle avec un béton autonivellant jusqu’à  -2cm du niveau final (carrelage pour finir). Or, la dalle existante est à -7cm du niveau fini. Le béton autonivellant serait donc venu recouvrir la dalle existante sur une épaisseur de 5cm. Ce qui est trop peu selon les conseils que l’on m’a donné.

J’ai donc décidé d’aligner la future dalle au niveau de celle existante et de réaliser une chape sur l’ensemble de la maison.

Je suis donc actuellement en pleine préparation de cette dalle mais j’ai de grosses interrogations sur sa mise en œuvre.

Tout d’abord, je l’envisage comme ceci :

Chape 5cm
Dalle 12cm
Polyane
Isolant polysthyrène 8cm
Sable 2cm
Gravier 20/40 +-10cm

Problèmes : en périphérie de la dalle et des murs il existe une banquette, 6cm plus basse que la dalle existante, ou reposait les poutres qui supportaient le plancher. De même, des longrines existe. J'ai descendu en partie les longrines pour que la dalle ne soit pas en contact direct avec et pour insérer mon isolant au dessus, si possible. Mais je ne sais pas trop comment traiter cette banque périphérique.





Coté dalle existante on m'a conseillé de mettre un  joint de dilatation à remonter jusqu'au niveau fini du carrelage. Je comblerai les 6cm de la banquette avec le même béton de la future dalle. Cela me gène quand même d'avoir ce joint de dilatation qui sera visible par la suite

Coté murs périphériques, il faudrait que j'isole la remonté du mur mais cette banquette fait que ma dalle ne fera que 6cm d'épaisseur et sera en contact direct avec les fondations, ce qui n'est peut-être pas l'idéal pour une dalle flottante.



Voila, j'espère ne pas avoir été trop long et que les liens pour les photos fonctionnent...
Etant novice en rénovation, je suis à l'écoute de vos conseils pour cette dalle.




jeremie

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Re : Réalisation dalle béton flottante en rénovation
« Réponse #1 le: 08 janvier 2012 à 21:55:13 »
voici le lien pour mieux visualiser le schéma:

http://imageshack.us/photo/my-images/848/schma.jpg/

pour info, je compte isoler la maison un minimum par l'intérieur, et par l'extérieur avec bardage bois, et chauffage au poil à bois.

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Réalisation dalle béton flottante en rénovation
« Réponse #2 le: 08 janvier 2012 à 22:33:01 »
Bonsoir Jérémie,

je ne suis pas sûr que vous ayez frappé à la bonne porte ! ce forum est destiné aux possesseurs de maisons anciennes, dont les murs de moellons hourdis à la terre sont posés à même la terre, avec toutes les spécificités qui en découlent ! Dans ce cas, exit carrelage, ciment, film polyane et autres innovations absolument incompatibles avec le bâti ancien.

Cela étant, vous avez une partie sur terre battue, et là il est possible de gérer comme dans une maison ancienne, bien que les échanges hygrométriques ne soient pas exactement les mêmes, à cause des murs. Mais d'après ce que vous dites, ce n'est pas dans cette direction que vous souhaitez vous orienter ? Nous préconisons en effet de favoriser au maximum les échanges gazeux par l'usage de matériaux dits "perspirants".

Gérard.

jeremie

  • Néophyte
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Re : Réalisation dalle béton flottante en rénovation
« Réponse #3 le: 08 janvier 2012 à 23:36:23 »
oui, il est vrai qu'il ne s'agit pas d'une maison ancienne en pierre sur terre plein et que les contraintes sont surement moindres.

je me suis effectivement posé la question des remontés d'humidité et de l'utilité du polyane, les fondations n'ayant pas de rupture de capillarité.
la pose d'un polyane pourrait favoriser les remontées d'humidité par les murs, c'est vrai.