Auteur Sujet: Pose de tomette sur chape fraiche, retour d'expérience  (Lu 12050 fois)

drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Pose de tomette sur chape fraiche, retour d'expérience
« le: 18 juillet 2011 à 10:32:48 »
suite aux bons conseils recueillis ici, voici un retour d'expérience

La pièce fait 6m de large pour 10m de long. Une cheminée de 1m50 de long sur 60cm de large (débord dans la pièce) au milieu des 2 pignons. Sur les longueurs, 1 porte à chaque tiers des 2 longueurs dont 3 surélevées par rapport à la pièce qui ne poseront donc pas de problème d'ouverture par rapport au sol fini....

Le sol est pour moitié en béton de ciment (très peu épais mais pas eu le temps de cassé et décaissé sauf en périphérie) et pour l'autre moitié dalle en béton de chaux avec bille d'argile et sable (livré en bétonnière) faite en 2010.

Les tomettes devaient faire 16*16 mais finalement c'était pas trié avec du 16.5 (1/3 environ), 17 (2/3 environ) à 17.5 dans le pire des cas.
Pour des contraintes logistiques, la dalle/pose des tomettes a été faite en trois étapes (cf schéma). Pas forcément la meilleure façon mais ça n'a pas ajouté de difficulté particulière. Le plus plus embêtant c'est de réussir à mettre les tomettes qui font la liaison entre les 2 jours au même niveau.
Les tomettes ont été posées à bord jointif par 2 rangs avec une règle pour garantir l'écartement mais ça a quand même fait de belles vagues. Comme on a fini à l'intersection entre le jour 2 et le décrochement, on a récupéré tous les décalages de la longueur et de la largeur et j'ai eu des découpes en trapèze assez méchante (carreau de 16.5 en longueur et une largeur à 15 et l'autre à 15...). J'ai essayé de répartir sur différentes rangées pour masquer la misère mais c'est pas facile....

Il y a eu de la casse : environ 20 sur 2100 posées lorsqu'on a mis les tomettes en place.

drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : Pose de tomette sur chape fraiche, retour d'expérience
« Réponse #1 le: 18 juillet 2011 à 10:33:25 »
Le dosage de la chape n'a pas été facile, certaines fois trop humide, les carreaux se sont enfoncés, d'autres fois trop sèche, les carreaux n'ont pas tenu.
Dès la chape tirée, je posais les carreaux, sans saupoudrer de chaux et ni ré-arroser. Donc à choisir il vaut mieux une chape un peu trop liquide comme ça les carreaux sont bien pris dedans. Il y a des endroits où j'avais 30/40 carreaux non collés heureusement le fait de les mettre à bords jointifs, les a rendus autobloquant et le joint à solidifier le tout
Pour recoller les tomettes, j'ai essayé de la colle à carrelage toute prête d'une grande marque (ça a pas tenu...) Finalement, j'ai utilisé une version très très liquide de ma pâte à joint que je mettais en grande quantité, en mettant le carreau, ça faisait dégorgé et ça remplissait même le joint

Le décrochement correspond à un problème de niveau. La porte double est trop basse par rapport au sol fini. On a donc choisi de faire une petite marche. La tomette a été collé à même le sol et pour masquer la contre marche on a fait un cadre en bois (photo à venir)

Les joints faits en plusieurs fois 2/3 semaines après la pose
1 dose de chaux, 1 dose de sable extrafin (sable à sabler blanc de chez P.... P - je récupère la référence) du colorant rouge brique (qui sert pour les enduits muraux à la chaux) de chez castoche, et de l'eau
il faut qu'il soit très liquide et aussi ne pas hésiter à mouiller les carreaux avant comme ça les carreaux boivent moins. Le joint sèche très rapidement il y a donc 2 options
-on vide le seau sur une surface correcte (5m² environ), on tire la pate dans les joints, on laisse sécher (1H environ), on passe une brosse pour nettoyer le surplus; et on recommence en se servant du surplus comme base pour le mélange suivant
-on fait un tout petit peu de mélange on met la pate à joint et on nettoie dans la foulée avec une éponge et de l'eau claire de manière à avoir les joints nickel directement
« Modifié: 19 juillet 2011 à 08:19:56 par drizzt2511 »

drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : Pose de tomette sur chape fraiche, retour d'expérience
« Réponse #2 le: 18 juillet 2011 à 10:33:43 »
La première méthode est plus rapide mais salie énormément les carreaux, la deuxième est beaucoup plus lente mais laisse des carreaux plus propres.

Nettoyage (on a fait la méthode des joints numéro 1) :
on a utilisé un décapant pour la laitance (brico D et castoche) ça a pris 2 jours à frotter et de nombreuses bassines. malgré 2 nettoyages, il reste des traces blanches et la tomette fait sale (elle est pas aussi rouge et nette qu'un carreau propre). Toutefois on a fait un test de traitement dans un coin et ça masque la laitance.

Traitement :
on vient de passer la première couche : 1/3 essence de térébenthine,  2/3 huile de lin. Entre 3 et 4L pour toute la surface.
il me reste couche 2 : 1/2 ET, 1/2 HL
et couche 3 : 1/3 ET et 2/3 HL
Comme conseillé sur le site Tiez Breizh
Pour les 3 couches sur 60m² de tomettes, je pense utiliser 6L d'huile de lin et 4L d'essence de térébenthine

Pour info : La chape a été tirée au laser avec 2 tasseaux pour servir de rails
« Modifié: 19 juillet 2011 à 08:21:16 par drizzt2511 »

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Pose de tomette sur chape fraiche, retour d'expérience
« Réponse #3 le: 18 juillet 2011 à 11:42:20 »
Bonjour,

et merci pour ce retour !

Je suis étonné de la "découpe" en zones, en particulier celle jour 1 et jour 2. J'ai appris à répartir les carreaux en lots petits, moyens et grands, et à les répartir sur une largeur complète, d'un bord à l'autre, puis repartir dans l'autre sens en inversant les lots pour que 2 rangs à suivre s'équilibrent... C'est du reste ce qui est décrit dans la fiche technique.

Mais je suis pas vraiment au point... et dois m'inscrire au prochain stage !

Gérard.

drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : Pose de tomette sur chape fraiche, retour d'expérience
« Réponse #4 le: 18 juillet 2011 à 12:11:49 »
C'était une première pour moi et on a découvert au bout de 3 rangs que les carreaux n'étaient pas calibrés et il a fallu les trié au fur et à mesure de la pose donc pas toujours évident car on savait pas quel quota de carreaux on avait dans chaque taille... comme on avait commencé à bords collés, on a continué comme ca. Je me suis rappelé de ce que j'avais lu sur le forum qu'il fallait répartir les carreaux et tout, mais quand on est face au problème c'est pas évident. Je pense qu'un stage de mise en pratique aurait été un vrai plus mais j'étais sensé avoir des carreaux calibré à + ou - 1mm et je me suis retrouvé avec un écart de + 5mm

La répartition jour 1 / jour 2 était pas forcément la meilleure. On a fait ça car il y avait une règle de 3m50 donc ça permettait de tirer 1/2 largeur de pièce d'un coup. Ça a également été fait car j'ai ma salle de bain en bas à droite et la partie habitable en haut (j'ai pas mis les 2 portes que j'ai dans le mur du haut. Ca nous a permis d'accéder à la salle de bain sans passer par dehors (le premier jour en passant par l'espace vide tiré le jour 2, et le 2eme jour en passant sur les carreaux posés 24H plus tot et fixés)
Il aurait mieux valu tiré toute la longueur d'un coup mais ça a pas posé de problème particulier non plus.

martial

  • Néophyte
  • Messages: 34
    • Voir le profil
Re : Pose de tomette sur chape fraiche, retour d'expérience
« Réponse #5 le: 26 juillet 2011 à 13:08:18 »
Bonjour ,

On m'a conseillé de traiter les tomettes avant la pose une à une avec un mélange de 50% d'huile de lin et 50% de térébenthine( au pinceau ou à l'éponge)et les ranger face huilée contre face huillé, et de nouveau un traitement avant les joints.
Pour finir le la nettoyer après les joints , passage de la monobrosse avec les tampons 3M , laisser sécher 48h, puis de nouveau huile/térébenthine(même dosage), laisser sécher puis passage de deux couches de cire,et faire briller . 
Ils s'agit des conseils de pose des terres cuites de cuites de RAUJOLLES qui date de 10 ans lors de la pose sur ma premiére maison .

Martial