Auteur Sujet: realisation dalle  (Lu 35505 fois)

thierry f

  • Membre Junior
  • Messages: 85
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #15 le: 09 juillet 2011 à 08:41:26 »
Merci Gerard pour ces infos, je vais contacter le macon afin de discuter de la future dalle et lui stipuler qu'il est conseille d'inclure des cailloux/gravier au melange car nous etions partis pour effectuer un beton de chaux avec simplement du sable et de la chaux. Je vais egalement lui conseiller d'installer un geotextile car il serait vraiment domage que le beton soit trop liquide avec le risque qu'il coule dans le herisson.

Cdlt
Thierry


yannick35

  • Néophyte
  • Messages: 15
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #16 le: 16 juillet 2011 à 20:46:21 »
Bonjour,
J'espère que ces conseils tardifs pourront être utiles; nous avons réalisé notre dalle chaux-schiste il y a 3 semaines. Tout s'est bien passé, nous avons travaillé 2 jours :

EFFECTIF ET RENDEMENT : nous 2, les amis et la famille, chacun a un rôle bien défini, l'un remplit les seaux, l'autre charge la béto, l'un apporte la brouette, l'autre tire la dalle. . Le début a un peu cafouillé puis chacun a trouvé son rôle.Maman au fourneau nous prépare un déjeuner copieux, c'est un détail mais ça contribue à la bonne organisation.
-1 er jour : 8 personnes, 9h travaillées installation comprise, 52 m2 de dalle réalisés.
-2 ème jour 4 personnes, 5h30 travaillés nettoyage inclus, 20 m2  de dalle réalisés.

MATERIEL : 2 brouettes, 2 bétonnières, seaux, pelles, règles alu, niveau, laser, truelles, poubelles remplies d'eau à proximité de la béto, brosses à chiendent pour nettoyer les outils
PROTECTION : gants étanches, lunettes et masque, chaussures de sécu si besoin. ce n'est pas du luxe, seulement un moyen d'éviter les brûlures de chaux sur la peau et dans les yeux.
MATERIAU : 70 sacs de chaux Saint Astier NHL 3.5, 9m3 de schiste expansé, eau, pas de sable!

SURFACE : 72m2 sur 12 à 13 cm d'épaisseur soit un peu plus de 9m3
DOSAGE : pour la 1ère couche, un sac de chaux pour 13 à 14 seaux de schiste soit 250 kg de chaux par m3 de schiste
pour la 2ème couche, un sac de chaux pour 10 seaux de schiste soit 350 kg/m3. le dosage de l'eau reste imprécis : dans notre cas environ 25 l par béto. Au bout de quelques bétos on se fie à la consistance : les grains de schiste semblent enrobés d'une pâte à crêpe!

bon courage!


 

yannick35

  • Néophyte
  • Messages: 15
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #17 le: 16 juillet 2011 à 21:18:10 »
suite et fin....

DEROULEMENT :
 Après avoir décaissé, posé nos evacuations, notre hérisson damé et nos gaines elec et plomberies, nous sommes prêts à couler. Le mélange BHR ne nous a pas convaincu car il contient du ciment. Première étape, on règle le laser pour être sûr de la planéité de la dalle, puis on commence les bétos. Pour assurer le bon mélange des matériaux et éviter que la chaux reste collée aux parois de la béto, on procède dans cet ordre : un seau d'eau, puis 3 ou 4 seaux de schiste, puis 1/2 sacs de chaux, puis à nouveau eau, schiste, chaux... On a souvent tendance à aller trop vite quand on débute. Il faut laisser les matériaux se mélanger jusqu'à devenir bien homogène et changer l'orientation de la béto de temps en temps pour répartir la barbotine. Autre conseil averti, on a mis une goutte de liquide vaisselle dans la poubelle d'eau, ça rend le mélange plus graisseux et ça colle moins à la béto.Pour tirer la dalle on met à niveau deux bandes de chaux-schiste espacées de la longueur de la règle, on pose des guides à niveau sur les bandes et on tire le mélange à la règle en cisaillant pour répartir les grains. Une fois la première travée finie on reproduit l'opération sur une surface équivalente... La première couche est maigre et la seconde est grasse, c'est à dire plus dosée en chaux, ça facilite le lissage et évite de faire un ragréage.
dernier conseil : sans vouloir jouer les darons, il est important de faire attention à ses positions (dos droit et jambes pliées)et à porter des charges raisonnables. Le sac de chaux peut se verser à la pelle ou en coupant le sac en deux. La journée sera déjà bien assez épuisante.
Bon courage.


Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #18 le: 17 juillet 2011 à 10:43:13 »
Bonjour !

merci pour ces précisions ! quelle belle organisation !
Quelques photos ?...

Gérard.

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.039
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #19 le: 21 juillet 2011 à 19:43:24 »
moi aussi un petit retour d'expérience.

Je remets une couche de chaux/billes de schiste sur une première couche de 9 cm qui a était coulée il y a plus d'un an par dessus un hérisson (une toupie venant de la centrale béton de Heric). Depuis, j'ai passé les gaines électriques et les tuyaux d'eau, et j'ai coulé des semelles pour les cloisons, les semelles reposent sur la première dalle. C'est donc plus du remplissage maintenant.

Mélange en bétonnière 350l :
35 kg de chaux
160 litres de billes de schiste
35 l d'eau environ
un bouchon de liquide vaisselle (indispensable sinon ça colle à la parois).

Tirage à la règle alu de 2m, sur des bouts de rail placo pour plafond. Niveau laser pour le réglage des rails ça va très vite et c'est plus fiable qu'un niveau à bulle.

Vitesse : Environ 9 bétonnières (1,5m³) en 5 heures environ à 2.

Le seul petit soucis est que la dernière brouette est plus liquide, on a pas réussi à faire autrement, ou alors il faudrait recharger en laissant le fond de la bétonnière, mais je n'y ai pas pensé. Sinon ça se tire bien, pas de soucis, les billes sont légères et s'étalent au râteau.

voilà ce que ça donne :







Voilà, ce n'est pas trop fait dans les règles de l'art, mais il faudra bien que ça le fasse quand même... d'autant plus que j'ai utilisé en partie de la chaux aérienne Tradical périmée (2 ans d'age, une fin de chantier achetée sur leboncoin un peu trop tôt ...), ça tire pas vite mais ça tire quand même. Remarquez ça permet de faire des reprises tranquille, même après quelques jours.

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.039
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #20 le: 21 juillet 2011 à 19:46:50 »
Ah oui mon gros soucis a était l'approvisionnement.
Pour la livraison j'étais un peu embêté car la maison est enclavée et j'avais peur de me retrouver avec un stock de billes à 25 m de la bétonnière. Du coup, obligé d'aller à Heric (40km) par camion d'une 1 tonnes (1600 litres environ). Avec le monsieur qui me demande à chaque fois si je vais revenir souvent, et un prix de 183€/tonne. J'ai du insister lourdement d'ailleurs, heureusement une personne du forum (Yannick peut-être ?) m'a motivé pour les relancer après un premier refus.
« Modifié: 22 juillet 2011 à 08:28:18 par berlo »

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #21 le: 21 juillet 2011 à 20:50:48 »
Merci Berlo,

c'est intéressant !

Gérard.

thierry f

  • Membre Junior
  • Messages: 85
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #22 le: 04 août 2011 à 10:51:04 »
Bonjour,

Je reviens a vous car une partie de mes dalles ont ete coulees la semaine derniere (12 cm d'epaisseur NHL 3.5 + sable + petits cailloux). La premiere dalle a tres legerement fissuree mais par contre la deuxieme coulee le jour suivant a fissure en tout plein de morceaux de tailles differentes. Je me dis que ce n'est pas trop genant car le but recherche est une planeite sachant que le tout sera recouvert de liege et ensuite PC + chappe + terre cuite.
Certaines fissures font bien 2 mm de largeur. Pensez vous que cele puisse poser un probleme pour la suite du chantier? Est ce que les fissures doivent etre comblees, si oui comment?
Cdlt
Thierry

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #23 le: 04 août 2011 à 12:24:39 »
Bonjour Thierry,

si le mortier a fissuré, c'est qu'il a peut-être été surdosé en chaux ?...

On pourrait imaginer de combler ces fissures, avec un mortier liquide. Le risque serait des "court-circuits" pour l'humidité, sauf s'il y a eu un géotextile intercalé ?

Mais il est vrai qu'avec l'isolant en liège par dessus...

Gérard.

jbd

  • Néophyte
  • Messages: 2
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #24 le: 23 août 2011 à 14:12:59 »
bonjour,
tout nouveau sur le forum, je me pose plein de questions sur la réalisation d'une dalle de chaux !

alors :
tout d'abord, il y a un truc que je ne capte pas dans la fiche technique que vous proposez sur le site (http://www.tiez-breiz.org/dalle.php), dans la partie transposition au bâti ancien, le paragraphe "Nous avons vu que le hérisson n'est efficace que s'il est bien réalisé [...]" semble dire que c'est chaud de réaliser un hérisson convenable et que ça ne semble pas nécessaire.
le croquis de dessous ne montre effectivement pas de hérisson (pas de dalle non plus d'ailleurs, juste une chape maigre), et la conclusion juste en dessous dit de réaliser un hérisson de 20cm. N'y a-t'il pas contradiction ?

ensuite, je compte faire un hérisson (malgré tout) de 15 cm en gravier roulé, j'hésite à descendre plus bas, ma maison n'ayant pas de fondations : faut il le compacter mécaniquement, ou avec une dame manuelle, ou pas particulièrement (mon vendeur de matériaux me dit que vu l'épaisseur, c'est pas la peine de compacter plus que ça, qu'en marchant dessus ça se fera très bien) ?

ensuite, ayant une nappe à 1m du sol, l'humidité n'est pas forcément catastrophique, mais elle existe, je pensais mélanger des billes d'argile, ou de la pouzzolane, mais je m'aperçois que la perlite est beaucoup moins chère, pour un bilan écologique pas pire que les autres... auriez-vous un avis là dessus ?

ensuite, je compte faire passer les gaines de plomberie et électricité directement dans la dalle, quel intérêt de faire une chape dans ce cas ?
et globalement, quel intérêt de faire une chape ? plus facile à lisser ? de quelle épaisseur doit-elle être?

et enfin,  j'ai en fait deux dalles à réaliser : une pour la cuisine, une pour le cellier. celle de la cuisine recevra des terres cuites, mais celle du cellier... que me conseilleriez-vous comme revêtement moins cher, solide et perspirant ?

merci pour vos conseils avisés !

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #25 le: 23 août 2011 à 18:53:51 »
Bonsoir Jbd et bienvenue !

il aurait fallu ouvrir un fil nouveau, pour bien faire !

Vous avez bien lu la notice en effet, il y a une contradiction apparente entre le schéma préconisé et le texte qui lui préconise un hérisson en bonne et due forme ! on ne lésine pas avec le hérisson. Et on le dame correctement !!! quoiqu'en dise votre vendeur. Maintenant si c'est des galets roulés, il est possible que le damage n'apporte pas grand bénéfice.

Pour la perlite, je n'ai pas d'avis autorisé. Je me contente de dire l'avis de JP Oliva dans son dernier bouquin sur l'isolation écologique : ce matériau est très fluide et donc réservé au remplissage de cavités étroites. Et une énergie grise élevée. Hydrophile comme les billes d'argile, lambda comparable mais qui bouge en fonction de la teneur en eau.

Si la nappe est pas loin, il faut absolument éviter de vouloir trop creuse ! surtout en dessous du niveau zéro du mur (ce qu'on appelle les fondations, la maison étant simplement posée sur la terre).

La chape est une interface entre la dalle et le revêtement de sol. Faire passer les conduites techniques dans la dalle va fragiliser celle-ci !... c'est pourquoi il vaut mieux passer tout ça sur la terre, sous le hérisson.

Pour le cellier, le mieux est de ne rien mettre sur la dalle !

Gérard.

jbd

  • Néophyte
  • Messages: 2
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #26 le: 24 août 2011 à 09:37:31 »
bonjour gérard et merci !
oups pour le nouveau fil... bon, je continue sur celui-là, la bourde étant faite !

le lambda des billes d'argile ne bouge pas avec l'humidité ?
et pour le cellier, ne rien mettre sur la dalle... ne va t-elle pas s'effriter ?
je crois bien que c'est une question récurrente sur internet et je ne trouve personne qui ait un retour d'expérience de ce type...!
l'idéal serait une résine perspirante qui solidifierait le béton (sorte de béton ciré) sans annuler ses capacités de gestion de la vapeur d'eau...

merci pour le conseil de passer les conduites techniques sous le hérisson !
bonne journée
« Modifié: 24 août 2011 à 09:51:07 par jbd »

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : realisation dalle
« Réponse #27 le: 24 août 2011 à 11:48:38 »
Bonjour !

toujours d'après JP Oliva : "Comportement à l'humidité : perméable à la vapeur d'eau. Capillaire, et très hydrophile, ce qui peut détériorer le pouvoir isolant d'un tiers en cas de présence d'eau car les billes ne sont généralement pas enrobées. Imputrescible."
Et le lambda est donné de 0,085 à 0,16.

Pour le cellier, une dalle constituée d'une chaux hydraulique naturelle NHL 3.5 sera suffisamment dure, voire une NHL 5. Ou bien une dalle en NHL 3.5 et une chape en NHL 5 ? Cette question d'un sol brut a déjà été abordée sur ce forum, il faudrait solliciter le moteur de recherche interne, en haut à droite. Et un cellier n'est pas un lieu de passage intensif !

Gérard.

prigollet

  • Membre Senior
  • Messages: 255
    • Voir le profil
    • Renovation veaugirard
Re : realisation dalle
« Réponse #28 le: 16 septembre 2011 à 22:40:37 »
Comme j’ai pas mal reçu de ce forum je voudrais donner un petit peu en retour d’expérience. Je ne prétends pas avoir bien fait mais du moins avoir essaye.
J’espère que mes tâtonnements au début fasse gagner un peu de temps a d’autres

Preparation:
Pour faire les niveaux et les plots de mortier la veille j’ai utilise des rails de BA 13 mais je conseille de faire un trait au marqueur a la moitie du rail (1m50) ca permet de mettre le niveau dedans au milieu. Comme le rail a tendance a fléchir un peu il est important que le niveau soit au milieu, sinon la mesure est faussée.
De tracer une ligne a 1m du sol fini est bien utile :
-          Pour vérifier que tous les seuils de portes seront bien au même niveaux surtout quand on combine plusieurs pièces en une seule. J’ai eu une grosse frayeur car je n’avait pas verifier  avant que les 2 portes était au même niveau.
-          Pour savoir a quelle hauteur mettre les poignées de fenêtres sur mesure par exemple. Le menuisier était bien content.
-Mettre les rails de manière a utiliser la regle de 2m qui est plus facile a tirer. Les aligner sur toute la longueur. D’avoir les plots tous les 2m en long et en large peut aussi permettre de tourner a la fin pour sortir
-Plots du meme mortier que la dalle avec une ardoise sur le dessus pour le niveau. Ca glisse bien dessus apres aussi
-Le geotextile. Vu qu’on fait un mortier plutôt sec ca ne sert pas vraiment a couler. Par contre j’ai trouver ca plutôt utile pour marcher sur le 20/40 compacte. Ca évite de bouger les pierres avec le bout des semelles. Du coup c’est bien reste plat pendant la semaine
- découper des bandes de liège trouvé en rouleau de 5mm d'épaisseur pour désolidariser la dalle dur mur



« Modifié: 18 septembre 2011 à 22:19:26 par prigollet »

prigollet

  • Membre Senior
  • Messages: 255
    • Voir le profil
    • Renovation veaugirard
Re : realisation dalle
« Réponse #29 le: 16 septembre 2011 à 22:41:07 »
Derniere minute:
-Avoir une bouteille d’eau avec un verre pour laver les yeux au cas ou- Nous avions mesure le taux de fine dans le sable qui était 33-35% donc on est parti sur 2 :1
- Seaux de 13L avec graduations que nous avions marques avec un grand trait pour 5L et 10L et petit traits pour chaque L. Vérification plus rapide pour l’eau
- Seaux de 13L avec graduations que nous avions marques avec un grand trait pour 5L et 10L et petit traits pour 11 et 12 L. Vérification plus rapide pour le sable
- masque et lunettes
- Tshirt a manches longues. Par beaux temps ca fait un peu suer mais ca protège !
 
Recette mortier chaux bille argile
1 sac de chaux 35Kg
1 sac de 50L bille argile taille moyenne (ca nous a permis de bien lisser en surface)
5 seaux de sable tasses.
 
Betonniere – capacite 190L. 160L de malaxage théorique
Nous a permis de faire un sac complet de chaux a la fois
On a un peu galérer au début pour trouver la bonne méthode pour sortir un sac de chaux avec ce mélange. N’ayant jamais utilise de bétonnière avant, nous nous sommes donc basé sur la théorie et sur nos observations de ce melange et voici ce que nous avons retenu
Plus la bétonnière est horizontale, voir crache un peu de temps en temps dans la brouette mise en dessous, et plus vite et mieux ca malaxe
En mettant toute l’eau plutôt qu’au fur et a mesure ca evite de coller a la cuve et d’avoir un mélange homogène (a l'avant et fond de cuve)
Nous avons mis entre 20L et 24L suivant que le sable était du dessus du big bag ou du fond. Le sable étant beaucoup plus humide au fond. Nous réduisions au fur et a mesure
1L d’eau en trop et on a de la soupe. La brouette arrive plate. Ca nous est arrive 2 fois auquel cas nous avons étale sur le double de la surface et mis une brouette plus sèche dessus pour pomper l’eau. Le problème c’est qu’il y a 2 fois plus a tirer d’un coup !
1L pourtant ce n'est qu'1% du volume total et quelle difference !!