Auteur Sujet: Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.  (Lu 8214 fois)

sebastien43

  • Néophyte
  • Messages: 35
    • Voir le profil
Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.
« le: 03 décembre 2010 à 19:12:03 »
Bonjour,tout d'abord merci au forum de m'avoir ouvert les yeux sur quelques erreurs que j'ai commis sur ma maison(dalle beton a l'interieur de ma grange et dalle beton a l'exterieur du meme mur).Bon des que le temps le permet ,je casse celle dehors et je pose un drain pour assenir tout ça.En effet,depuis j'ai constaté des remontées d'humiditée sur 2m de long et 20 cm de haut a l'interieur(mur en moellons calcaire montés au chaux/sable.Ces 2 metres correspondent aussi a un leger corps d'enduit fait au ciment au bas du mur a l'exterieur,surement les anciens proprietaires qui avait une auge a finir,je vais enlever tout ça. 
Juste avant la connaissance du forum,je venais d'effectuer par dessus la dalle, afin de rehausser le niveau,une chappe avec tout les "bons materiaux d'aujourd'hui",films,maxidalle et ciment maigre.
Ma question a ce sujet est la suivante,cela aura t il un impacte positif si sur le pourtour de la piece,  je casse chappe et dale sur 20 cm de large,puis je creuse afin de faire un leger herrison et un semblant  de chappe sable chaux?
Au depart,je voulais mettre une isolation laine de verre dite ecologique(0.35 rigide sur ossature metallique avec systeme acoustizap),puis a lecture des sujets sur les murs en pierres,je me suis posé la question lame d'aire ou pas,condensation possible avec lame et pas de rupture capillaire si la laine touche le mur.
Evidemment je suis un peu paumé!Mon mur n'est pas regulier et pas de niveau pour simplifier les choses,que pourrais je envisager?Merci .



Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.
« Réponse #1 le: 03 décembre 2010 à 22:05:17 »
Bonsoir Sébastien, et bienvenue !

bon... on est très content si ce forum sert à quelque chose, à ceux qui veulent prendre un peu de temps pour le parcourir... et réfléchir... avant d'agir !

L'idée de pratiquer une saillie en bordure du mur est excellente, elle a été évoquée ici à plusieurs reprises (il y a même des photos) ! Le mieux serait, au dessus du hérisson, un béton léger de billes d'argile (matériau isolant et supportant très bien l'humidité) et de chaux, pas de sable.

Pour l'isolation intérieure (je ne savais pas qu'on fabriquait de la laine de verre écologique ;-) il ne faut en effet pas pratiquer de lame d'air, mais appliquer directement l'isolant sur le mur. Nous préconisons volontiers le mortier chanvre et chaux, excellent compromis même s'il n'est pas un isolant "puissant". Projeté à la truelle, sur 4 cm d'épaisseur. Finition au choix ! Ou alors, banché derrière des coffrages, mais c'est nettement moins beau, trop épais, il coupe de l'inertie des murs... Sujet souvent abordé sur ce forum, sollicitez le moteur de recherche interne en haut à droite.

J'ai aussi un site qui pourrait peut-être vous donner des pistes : www.maison-tregor.eu

Gérard.

berlo

  • Membre Héroïque
  • Messages: 1.041
    • Voir le profil
Re : Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.
« Réponse #2 le: 04 décembre 2010 à 11:53:25 »
J'ai vu récemment que le chaux/chanvre pouvait se projeter au sablon, cela peut permettre de mettre moins de chaux d'ailleurs car ça plaque mieux au mur.

sebastien43

  • Néophyte
  • Messages: 35
    • Voir le profil
Re : Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.
« Réponse #3 le: 04 décembre 2010 à 18:03:36 »
Bonjour,je suis bien content remedier au probleme par cette saignée en pourtour du mur,cela ne fera qu'ameliorer la vie du mur.
Pour la laine de verre,je ne sais pas si je peux dire la marque,mais bon,il s'agit d'une d'une verre sans solvant et adjuvant chimique necessaire a sa fabrication mais seulement des liants d'origine vegetales et a base de verre recyclé(c'est deja mieux que rien et ca pique pas).Elle est rigide et assez performante,mais c'est le probleme de l'humidité et de la reaction du mur en contact avec celle ci qui me pose probleme.Un frein vapeur intelligent pourrait etre placer  de facon a echanger les flux de vapeur avec le mur(si quelqu'un a une experience de ce type...)
Pour la solution chaux chanvre en regulateur themique,j'y avais pensé,etant donné que je vais mettre le paquet dans l'isolation de la toiture,j'espere recupérer les calories en haut que je vais en partie perdre en bas(165m2 sur 2 niveaux).
Aussi,je vais placer un poele a bois canadien a proximité du mur,et je ne sais pas la reaction de cet enduit a la chaleur proche.
Si la solution  de "mur+laine de verre +frein vapeur + plaque de platre" n'est pas nocif a la vie du mur,j'opterais pour cette solution.Merci encore pour vos conseils.

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.
« Réponse #4 le: 05 décembre 2010 à 17:21:14 »
Bonsoir,

hum... le sandwich préconisé me semble... indigeste ! le plâtre en particulier est un régulateur hygrométrique, car il aime l'eau, la stocke, la restitue lorsque c'est trop sec. Donc parfaitement inutile, surtout dans nos zones heuh... plutôt humides (je pense à la Bretagne, mais je suppose que vous êtes dans le Massif Central ?) Exit le plâtre ! Le frein vapeur, oui pourquoi pas... la laine de verre "écolo", on ne connaît pas son comportement à l'humidité, sa version non écolo n'est pas favorable, alors on peut douter... Liant d'origine végétale, cela n'est pas une garantie de bonne tenue sur la durée à l'humidité, au contraire.

Bref, je n'y crois guère, mais ne connaissant pas ces isolants nouveaux, je suis dubitatif.

Quant à l'enduit chanvre, il peut tenir la température d'un poêle à bois, il suffit de l'écarter de 20 cm du mur. Le rayonnement n'en sera que meilleur !

Gérard.

sebastien43

  • Néophyte
  • Messages: 35
    • Voir le profil
Re : Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.
« Réponse #5 le: 05 décembre 2010 à 19:36:32 »
Bonjour Gérard,oui ,effectivement,si la laine de verre resiste mal a l'humidité,c'est a banir.On va deja voir après drainage exterieur et saigné en peripherie du mur si le probleme des remontées par capilarité s'amenuise.
Aussi,a voir  quel niveau de confort nous pourrons obtenir avec l'isolation de l'etage et des rampants.Si la temperature reste convenable au rdc ,pourquoi pas l'enduit!
Cet enduit prend il rapidement la temperature ambiante de la piece afin de ne pas avoir trop  d'ecart avec l'air ambiant?
Je viens de lire "l'isolation thermique ecologique" de JP OLIVA,il indique que les deperditions de chaleur (28%) passent par une toiture non isolée.
Est ce que une fois isolée il faut rajouter les 28% gagnés a la temperature actuelle pour savoir les gains obtenus?En sachant que la chaleur monte et stagne en sous plafond.Ex:17°*1.28=21.76°   Ca me parait un peu facile comme calcul...mais confortable!
J'habite dans le loiret,Montargis exactement.Le 43 de la haute loire c'est parce que j'aime bien ce nombre,bien vu,ca aurait pu etre une moeurs emprunté a nos amis les routiers.
Amicalement,    merci.
 

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.
« Réponse #6 le: 05 décembre 2010 à 20:55:23 »
Re !

(il n'y a pas que les routiers à être attaché à la notion de département ;-)

Si vous pouvez voir comment ça va évoluer après l'isolation - de course - des combles, c'est bien ainsi. Mettre le paquet aussi sur les huisseries, en bois. Et après, voir pour les murs, après la pose du drain !

Gérard.

sebastien43

  • Néophyte
  • Messages: 35
    • Voir le profil
Re : Isolation par l'interieur d'une maison de 1881.
« Réponse #7 le: 07 décembre 2010 à 18:56:43 »
Ok,merci Gérard,je vous tiens au courrant pendant l'avancée des travaux et des repercutions sur la maison.
Merci encore et bonne soirée.