Auteur Sujet: suspentes aux travers d'un isolant dense.  (Lu 21633 fois)

Jean-Noël

  • Membre Senior
  • Messages: 359
    • Voir le profil
suspentes aux travers d'un isolant dense.
« le: 27 novembre 2010 à 14:23:18 »
Bonjour,

J'espère commencer à court ou moyen terme l'isolation de mon grenier. Nous avons opté pour de la laine de bois, qui est assez dense.

Je compte utiliser des suspentes type BA13 à visser contre le chevrons pour y fixer une ossature destinée à recevoir la finition (lambris).

Il va donc falloir que j'embroche mes panneaux de laine de bois sur ses suspentes. Or compte-tenu de la densité de la laine de bois, j'ai peur que ce ne soit pas chose facile (je n'ai pas d'échantillon sous la main pour faire un essai).

Avez-vous rencontré ce problème ? Il faudra peut-être donner un coup de grand couteau aux endroits où les suspentes vont traverser l'isolant ?

Merci d'avance pour vos suggestions,

JN

Gérard

  • Membre Héroïque
  • Messages: 2.990
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #1 le: 28 novembre 2010 à 14:46:58 »
Bonjour,

je ne suis pas du tous spécialiste de la question, mais je craindrais que ces suspentes métalliques ne constituent des ponts thermiques ?...

Gérard.

Jean-Noël

  • Membre Senior
  • Messages: 359
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #2 le: 28 novembre 2010 à 18:32:23 »
Bonsoir Gérard,

c'est bien ce que je craignais en effet, mais je me suis dis que je me posais peut-être trop de questions...

Pourtant ces suspentes sont très utilisées pour plafonds etc, et c'est très pratique à poser et aligner.

JN


martial

  • Néophyte
  • Messages: 34
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #3 le: 28 novembre 2010 à 21:07:00 »
Bonsoir,

Jean-Noel,

Le mieux pour réaliser tes découpes pour tes suspentes dans tes panneaux de laine de bois c'est une scie à guichet.
Elle te sera utile pour perforer tes panneaux lorsque celle-ci son au centre.
Pour les bords une scie egoine fait l'affaire.
Je viens de terminer une petite partie des mes rampants et j'ai tracer sur chaque panneau de laine bois les emplacements précisement des suspentes puis j'ai fait les découpes à la scie.
Un couvercle de goulotte électrique large est bien utile pour aider à la mise en place des panneaux afin de les fairer  glisser.
Pour tes coupes je te conseille de faire une grande boite à coupe afin de garder l'équerrage de tes panneaux.
Il faut pévoir des vis longues( plus couvercle de pot à confitures) en fonction de l'épaisseur de ton isolant pour le maintenir provisoirement le temps de mettre tes fourrures en place .
Je te poste  des photos pour te donner  des idées.



Martial

Jean-Noël

  • Membre Senior
  • Messages: 359
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #4 le: 29 novembre 2010 à 11:57:43 »
Merci Martial pour ces infos.

C'est en effet à peu près comme cela que je comptais m'y prendre. J'imagine qu'on fait une incision avec la scie à guichet juste à l'endroit de la suspente, mais, comme le soulignait Gérard, l'entaille se "referme" bien au niveau de la suspente, pas de risque de pont thermique ?

Par contre je n'ai pas bien compris l'utilisation du couvercle de goulotte électrique.

J'ai trouvé des suspentes avec une patte en métal à replier, destinée à retenir l'isolant avant la pose des fourrures. Ca a l'air pratique, ça évitera sans doute l'utilisation des couvercles de pots à confiture !

Merci pour les photos, si tu as a d'autres, ou des un peu plus grandes (je suis difficile...!), je suis preneur ! C'est toujours intéressant de pouvoir bénéficier de l'expérience des autres.

JN

martial

  • Néophyte
  • Messages: 34
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #5 le: 02 décembre 2010 à 13:43:35 »
Jean -Noel

J'ai utilisé un couvercle de goullotte electrique de largueur 10 auquel j'ai coupé les oreilles servant à l'agraffage.

Cet outil réalisé ( il en faut au moins 2)sert à faire glisser les panneaux de laine de bois lorsqu'ils sont en contact soit contre un autre panneau  soit au moment ou il faut  faire glisser la laine de bois entre les deux chevrons puis la faire glisser vers le bas afin de mettre le nouveau panneau en contact avec le panneau inférieur.
Je te rapppele que la laine de bois doit être légérement compressée contre les chevrons ( cote + 5mm )afin de garantir une bonne isolation et afin de maintenir les panneaux en place.
Si tes panneaux sont correctement ajustés(trés important!!!) , serrés , et croisés c'est aussi trés important  et  que les coupes  ne se situent pas  au même endoit alors  il n'a aura aucun pont thermique .

Les suspentes  dans ce cas sont noyées dans la laine de bois et  dans mon cas  cela représente 16 cm au total .

Si tu as besoin d'autres infos n'hésite pas.

Bon courrage !

Martial




drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #6 le: 02 décembre 2010 à 14:04:47 »
Bonjour,

Pour l'isolation des murs, on considère que si il y a des pièces métalliques traversant l'isolant, on divise le R par deux... J'imagine qu'il en va de même pour l'isolation des combles. D'ailleurs il me semble qu'il existe des suspentes plastiques pour limiter ce phénomène.

Je vais pas tarder à le faire dans mes combles et j'hésite entre suspentes métalliques, plastiques ou tentative de coffrage bois

Jean-Noël

  • Membre Senior
  • Messages: 359
    • Voir le profil
Re : Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #7 le: 02 décembre 2010 à 18:41:06 »
Bonsoir,

Merci pour vos réponses.

Cet outil réalisé ( il en faut au moins 2)sert à faire glisser les panneaux de laine de bois
Ah d'accord je comprends mieux. C'est vrai que l'air de rien, c'est assez rugueux et ça ne m'étonne pas que ce soit difficile à faire glisser.
Citer

Si tes panneaux sont correctement ajustés(trés important!!!) , serrés , et croisés c'est aussi trés important  et  que les coupes  ne se situent pas  au même endoit alors  il n'a aura aucun pont thermique .

Oui je sais qu'il faut bien soigner les jointures de panneaux, et correctement les ajuster. Vu l'irrégularité de ma charpente (sans compter les planches rajoutées par le couvreur), je crois que ça ne va pas être une mince affaire !

Pour l'isolation des murs, on considère que si il y a des pièces métalliques traversant l'isolant, on divise le R par deux... J'imagine qu'il en va de même pour l'isolation des combles. D'ailleurs il me semble qu'il existe des suspentes plastiques pour limiter ce phénomène.

Je vais pas tarder à le faire dans mes combles et j'hésite entre suspentes métalliques, plastiques ou tentative de coffrage bois


Ca me contrarie cette histoire. D'un autre côté les pièces métalliques sont fixées dans le mur, tandis que les suspentes, fixées sur le chant des chevrons,  ne sont pas tout à fait en contact avec les éléments de couverture. Mais bon la différence est mince...
Je ne savais pas qu'il existait des suspentes en plastiques, mais déjà que les suspentes métalliques ne me paraissent pas bien solides, alors celles en plastique...

Ou bien alors il faut réaliser une ossature en bois, mais on perd la facilité de mise en oeuvre du système suspentes+fourrures...

JN

drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #8 le: 03 décembre 2010 à 13:29:07 »
Je vais voir les castors de l'ouest lundi pour leur poser cette question (j'avais pris rendez vous y'a 15 jours). Je verrais leur réponse en espérant avoir un meilleur conseiller que celui de d'habitude....

Jean-Noël

  • Membre Senior
  • Messages: 359
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #9 le: 03 décembre 2010 à 18:16:49 »
Au pire, il est possible d'enfiler les suspentes dans une petite "chaussette" (style mousse pour isoler les tuyaux...).

On verra bien la réponse des castors !

JN

drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #10 le: 07 décembre 2010 à 12:58:40 »
Je viens avec les éléments de réponse.

Il m'a été dit que c'était moins grave d'avoir des suspentes métalliques pour la toiture car elles ne sont pas au contact d'élément froid. En effet, étant étant fixées sur les chevrons en bois, elles transmettent moins le froid.

Les suspentes en plastique existent et elles sont renforcées par une tige métallique. Celles qu'on m'a montré étaient jaunes. Elles ont un embout spécial qui vient s'ajouter pour mordre le pare / frein vapeur et ensuite mettre le rail à placo.

Jean-Noël

  • Membre Senior
  • Messages: 359
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #11 le: 07 décembre 2010 à 18:32:51 »
Merci pour les infos.

C'est vrai que les suspentes ne sont en général pas tout à fait en contact avec le pare-pluie. Il y a donc en plus quelques centimètres de laine "derrière", ce qui limite les déperditions.

Curieux ces suspentes en plastique. Je n'en ai jamais vu, je vais me renseigner, juste par curiosité.

JN

CHRIS

  • Membre Junior
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #12 le: 08 décembre 2010 à 10:01:19 »
pour les suspentes en plastique, ce doit-être le système optima d'isover

a+

drizzt2511

  • Membre Junior
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : suspentes aux travers d'un isolant dense.
« Réponse #13 le: 08 décembre 2010 à 17:00:20 »
exactement c'est ca : http://www.isover.fr/Produits/Catalogue-produits/Suspente-Integra-241 (j'ai eu du mal à trouver alors que leur catalogue est super bien fait)