Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Hello world.
- Le chanvre a eu 15 jours de prise avant humidification. La prise aérienne est loin d'être terminée, la prise hydraulique est finie, il tient.
J'essaierai plutôt de maintenir la pièce à 18°c et quitte à louer quelque chose plutôt un souffleur à air chaud ou installer un radiateur électrique d'appoint. Idéalement il faudrait ventiler la journée et refermer le soir pour chauffer (un peu). Le déshumidificateur je n'y crois pas trop* (*pas du tout).
Vous pouvez en surface poudrer les murs banchés avec de la chaux vive sanitaire en poudre(masque!gants! lunettes!) pour limiter la casse. (un sac de 25Kg coute 8€)

- Le mur exposé doit être ré-enduit (NHL2/sables) le mieux c'est totalement (c'est un métier et c'est difficile), surtout pas pierres vues-joints creusés, mais beurré (à fleur de pierre) est un bon compromis. Alors quand ? C'est une sale question. Le mieux c'est septembre-octobre ou avril-mai.
Le problème que je vois - et je ne suis pas content du tout ;-) - c'est que le mur a pris l'eau, nous sommes en novembre, si durant l'hiver il gèle (ça existe encore ?) le mur va gonfler (qq mm) par endroit, craquer l'enduit etc. Alors plutôt avril-mai.

- Le point important c'est d’empêcher la pluie de s'infiltrer. Le reste nous indiffère ;-)
92
Réhabilitation / Re : Conseils chaux chanvre banché, SDB et menuiserie alu-alu comment faire?
« Dernier message par Marmax le 16 novembre 2018 à 15:30:59 »
Bonjour,
je suis repassée à la maison aujourd'hui:
du point de vue hors d'eau hors d'air, les fenêtres ont été posées, il manque le verre d'une des baies qui devrait être posé sous 5 jours. La couverture est finie hormis les souches de cheminées qui sont soigneusement bâchées. les descentes de gouttière vont être redirigées loin du pignon en attendant le réseaux d'évacuation définitif.

Historique du mur:Le chaux chanvre a été posé le 14/10, le 15/10 la cheminée est obturée avec une ardoise. Temps très très doux jusqu'au 26/10, l' enduit éclaircit et était à peine humide au toucher. Dépose de la toiture, voliges posée, bâche envolée le 21/10. Grosses pluies du 27/10 au 1/11, l'humidité commence à redescendre dans le chaux chanvre. La charpente dégouline d'eau...Signalement au couvreur le 29/10. Le chaux chanvre semble re-sécher. Nouvelles pluies importantes le 03/11. Le 7/11 le macon m'appelle pour me signaler qu'il y a beaucoup d'eau à venir de la cheminée lorsqu'il pleut. troisième signalement aux architectes et au couvreur. Depuis il y a eu quelques pluies éparses vraiment minimes, mais l'enduit accumule de plus en plus d'eau. La charpente semble avoir sécher très vite, l'enduit est aujourd'hui plus mouillé que jamais alors qu'il n'a pas plu depuis une semaine... Il n'y a d'odeur de pourrissement mais maintenant une franche odeur de chanvre mouillé.

Pour la suite du plan de bataille nous priorisons dans cet ordre:

1) sécher, sécher, ventiler....
Nous envisageons de laisser toutes les fenêtres qui le permettent entrouvertes. Ou au contraire nous avons peut-être intérêt a louer un déshumidificateur de chantier et tout fermer. Avant la prise d'eau le chaux chanvre avoir bien éclairci et était sec au toucher. Il reste encore solide, peut-être qu'accélérer la déshumidification éviterait un pourrissement.

2) Comment protéger le pignon:
nous souhaitons remettre la pierre apparente mais l'enduit semble contribuer à cohésion du mur. Nous pouvons soit tout ré-enduire en chaux sable (?), soit enduire en pierre à vue si ca peut-être suffisant pour maintenir les pierres.

3) Quand ré-enduire le pignon:
Au plus vite ou l'été prochain pour être sûr du séchage?

4) revêtement de la salle de bain sur le chaux chanvre (hors partie carrelées).
Pas si urgent pour l'instant, déjà il faudrait que ça sèche suffisamment sans pourrir.
Nous aimerions mettre un enduit de finition à la terre.



93
Réhabilitation / Re : Décollement enduit frais après projetage
« Dernier message par jumpman le 15 novembre 2018 à 22:41:43 »
Bonsoir,
J'attaque l'enduit de finition, et la nouvelle galère!!!! Encore un décollage de plaque.
1 vol chaux nhl 3,5 + 4 sable 0/2 (vu sur le site)
Par contre j'ai vu dans un bouquin 2 chaux + 5 sable.
J'ai constaté que lorsque la plaque est tombé (épaisseur 7mm max), le mur était humide...comme si l'enduit projeté ne séchait jamais. Même résultat si j'applique à la lisseuse.
C'est tout de même bizarre que ça ne sèche pas et n'adhère pas. J'ai pu faire une autre partie du mur, séchage normal puis talochage, et quand je reviens sur l'autre partie, toujours très humide et je le vois tout de suite qu'il n'a pas adhéré.
J'ai remarqué également que lors de la préparation du mur, celui avait du mal à absorbé l'eau. Je précise que le corps d'enduit est juste taloché.
Un autre conseil??
94
Hello,
Refaisons un point demain, alors ?
Parfois on peut être assez réactif, c'est juste (de mon coté) des mots.
Je ne suis pas sur votre chantier, je ne peux pas vous prêter mes bras.
Juste quelques conseils par-ci, par-là, comprenez que la proximité intellectuelle est une distance en fait.
Le mieux c'est de solliciter les muscles proches, parfois (parfois) ils bougent vite.
Solliciter c'est exiger parfois ;-)
14 mois c'est possible pour un jardin, pas pour une maison.
Cordialement.
95
Isolation écologique / Re : Re : Laine de bois sur murs en pierre / rez-de-chaussée
« Dernier message par Arpèges le 15 novembre 2018 à 21:52:36 »
Bref, même un professionnel est bon pour faire un diagnostic de ce qui a été mal fait (ciment, placo, non perspirance etc), mais pas toujours bon pour conseiller ce qu'il faut faire.
Je la cherchais celle là, vous l'avez trouvée avant moi.
Z"adore.
96
Réhabilitation / Re : Conseils chaux chanvre banché, SDB et menuiserie alu-alu comment faire?
« Dernier message par Marmax le 15 novembre 2018 à 21:37:48 »
Je vous remercie de votre réponse rapide.
Nous sommes pris à la gorge par les 14 mois de retard accumulés à la date du début des travaux. les fenêtres devait être posées en septembre, et puis et puis on attends encore... A l'origine la couverture devait être faite avant le chaux chanvre, puis la semaine suivante sur 3 jours, mais une blessure indépendante du chantier à tout remis en cause en cours de route. Suite aux différentes mises en garde nous ne voulions pas faire le chaux chanvre après octobre et devions entrer dans la maison dans 1,5 mois ce qui est aujourd'hui complètement impossible...
Pour être honnêtes nous sommes littéralement au pied du mur et on essaye de sauver les meubles sans perdre notre chemise ;-)
97
Réhabilitation / Re : Re : Re : Enduit chaux sur bauge
« Dernier message par Arpèges le 15 novembre 2018 à 21:31:14 »
Bon choix, ils sont de bon conseil. Et d'une manière générale je dirais que le manque de temps n'est pas une bonne excuse pour faire mal les choses.
J'arrive aussi à faire très mal les choses avec beaucoup de temps, vous savez ;-p
C'est un délicieux mélange entre "ce qui est fait n'est plus à faire" et "faire et défaire c'est toujours faire".
;-)
98
Bonsoir, je vous propose de temporiser.
Terminez la toiture, observez le résultat sur l'humidité des murs.
Vérifiez attentivement l'étanchéité du bâchage des souches.

La pluie battante humidifie fortement les murs nus c'est certain mais jamais autant qu'une voie d'eau venant du toit. De toute façon vos enduits futurs ne seront pas étanches, la terre l'interdit.
Pour le reste il n'aurait peut être pas fallu entamer les finitions intérieures sur un bâtiment pas hors d'eau hors d'air, mais bon. Et je comprends vos inquiétudes.
Le chaux chanvre doit prendre, ventilé, entre 14-18° idéalement et ne pas être remouillé. (l’alcalinité biocide de départ disparaît avec la carbonatation)
On en reparlera d'ici une, deux semaines lorsque le toit sera étanche si vous voulez.
Cela vous permettra de hiérarchiser vos urgences et de simplifier les questions.
Je m'y perds un peu ;-)
Cordialement.
99
Réhabilitation / Re : Conseils chaux chanvre banché, SDB et menuiserie alu-alu comment faire?
« Dernier message par Marmax le 15 novembre 2018 à 15:28:30 »
En fait la première bâche s'était envolée, et au vu de la puissance du vent lors de la pose des ardoises il m'a dit qu'il ne pouvait pas bâcher car elle ne tiendrait pas... Eux mêmes ont du arrêter le travail tant le vent était fort sur le toit  et c'était loin d'être la tempête (effet couloir).
De tout façon la couverture, les rives et le faitage seront fini ce soir. Seules les anciennes souche de cheminées seront bâchées, pour 15 j.
100
Le couvreur doit bâcher convenablement !
Pages: 1 ... 8 9 [10]