Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Réhabilitation / Re : besoin de conseil enduit mur humide
« Dernier message par icipatawa le 15 juin 2018 à 09:03:24 »
Bonjour Rony,

Non non la descente de gouttières est tout à fait au sud à plusieurs mètres de la maison, ça ne vient pas de là mais de l'eau qui s'infiltre dans la colline au nord.
Bonne journée à vous.
12
Réhabilitation / Re : besoin de conseil enduit mur humide
« Dernier message par rony80 le 15 juin 2018 à 08:46:28 »
Bonjour,

la sortie de l'évacuation d'eau est bien à l’opposé mais si je comprends bien la descente de gouttière est au niveau de la zone humide, si c'est le cas il est probable qu'il y a un problème d'étanchéité.
13
Réhabilitation / Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Dernier message par matt le 15 juin 2018 à 08:06:20 »
Citer
De toute façon lorsque l'on ne sait pas ou plus il faut dessiner plusieurs projets à l'échelle.

Moi je conseillerais même de faire un projet. Puis si ça plait pas on fait l'autre projet ! ;)


Oui, bonne idée ce bardage. Et d'ailleurs, en fait, il va servir à quoi ce bâtiment après réhabilitation, car j'ai lu le mot "isolation" ?

cordialement.
14
Réhabilitation / Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Dernier message par Arpèges le 14 juin 2018 à 17:03:35 »
Une classique des bâtiments "ouverts" dans le sud ouest en général (l'architecture Landaise n'a pas ou peu d'éléments typiques) c'est un bardage venant couvrir la partie haute formant pignon (le triangle sous le toit).
Alors derrière cela on peut faire ce que l'on veut.
De toute façon lorsque l'on ne sait pas ou plus il faut dessiner plusieurs projets à l'échelle.
15
Réhabilitation / Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Dernier message par matt le 14 juin 2018 à 14:23:36 »
bonjour,

Citer
Les poteaux étaient, à l'origine, simplement posés sur une pierre d'appui.
Oui, je me doutais. Je n'ai pas de préconisation ni d'avis sur ce sujet, et je posais la question justement pour essayer de m'en faire un...

Citer
- l'angle est très ouvert
Chez moi, les contre fiches sont courbées, mais impossible à faire de nos jours, on ne trouve que du bois au fil droit !

Moi je reste un peu sur ma position :
1. un poteau qui prend tout le poids
2. un chevronage conventionnel, section dimensionnée comme il faut pour supporter la longueur (bien que 2ml c'est pas non plus énorme).
3. des poteaux sous la sablière, comme avant. avec contrefiches vers la sablière
4. Un bois qui va de la sablière de l'est à la sablière de l'ouest, en passant contre le poteau. Ce bois ne porte rien, il sert juste à ne pas que les sablières s'écartent.
5. Des contre fiches entre poteaux et le bois décrit en 4.

Z'en dites quoi ?

16
Réhabilitation / Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Dernier message par mraous le 14 juin 2018 à 11:50:19 »
Bonjour à vous!

Les poteaux étaient, à l'origine, simplement posés sur une pierre d'appui. Je pensais refaire la même chose, avec peut-être un fin lit de mortier de chaux très sableux.
Si ça vous parait nécessaire, je peux percer pierre et poteau et y planter un fer à béton.

Pour les assemblages, j'ai un ami qui peut nous montrer et nous aider - on verra sur chantier mais a priori il sait.

Pour la charpente:

La structure qui existait était très modeste et accordée à la fonction du batiment (porcherie), et j'aimais bien le rendu, modeste et léger. Mais rien n'était contre-venté dans le sens est-ouest.
Donc soit je peux pallier à ça avec seulement des contrefiches, soit il me faut une ferme avec ou sans poteau.

Dans l'option sans entrait: comment placer une contrefiche entre le poteau Nord-est (devant à gauche sur le dessin) et la charpente:
- je viserais le chevron? Vous parlez d'arba mais comment voyez-vous des arba sans entrait, qu’apporteraient-ils de plus que des chevrons?
- l'angle est très ouvert

Dans l'option avec entrait:
- Est-ce que le mode de fixation de l'entrait aux pannes vous parait correct? Quelles profondeur minimale pour l'entablure?
- Le principe de la ferme, c'est quand même de se passer de poteau sous le poinçon non? Reste le respect de l'existant; mais si je garde un poteau, j'ai peur sinon que ça soit très lourd et très disproportionné visuellement avec la taille du batiment? A votre avis quelle serait la façon d'avoir un entrait le plus discret et léger possible?
J'ai l'impression qu'un entrait moisé c'est moche.
Si je limite la profondeur de l'entablure entrait-panne à 5 cm, je peux prendre pour l'entrait un bois qui soit de la section des chevrons, 10*10, même section pour les arbalétriers.
En effet comme cette ferme ne tient que le poteau, ne supporte aucune panne, il me semble qu'une section identique aux chevrons pour les arba suffit?
Avec le poteau de la même section que le poinçon, 15*15, et 2 enfourchements, poteau sur entrait et poinçon sur entrait: à votre avis, ça serait sympa ou trop léger visuellement?

Merci d'avance!

MRaous



17
Isolation écologique / Re : ITE / Mur enduit ciment
« Dernier message par matt le 14 juin 2018 à 10:14:59 »
Bonjour,

Je ne connais pas du tout ce type de mur, ni d'ailleurs aucun type de mur, à part mon mur chez moi. Je n'ai pas d'expérience généralisable.

Par contre oui, après avoir picoré le mur et surement un peu déjointé, il y a de grandes chances pour que la surface soit non place.
Chez moi (en ITI, j'ai pas les photos de l'ITE, mais même méthode) : https://image.noelshack.com/fichiers/2018/24/4/1528967459-p1120430.jpg
Dans mon cas, j'ai rejointé et ré-enduit la totalité, pour que l'isolant soit bien en contact en effet.
Après enduit : https://image.noelshack.com/fichiers/2018/24/4/1528967483-p1120484.jpg

On voit tout de suite que mon balais est photogénique !

La fibre de bois épouse des alvéoles ondulées d'1cm max, mais pas des angles bruts ni les joints creux.

Pour l'ITE, il parait que c'est moins grave que dans l'ITI que le contact soit pas parfait. Mais je ne sais pas pourquoi on dit ça. Et je n'ai pas écouté cette remarque dans mon cas ;)

cordialement
18
Isolation écologique / Re : ITE / Mur enduit ciment
« Dernier message par En Brière le 14 juin 2018 à 09:40:26 »
Bonjour,

Merci pour votre retour.

L'essai en effet comme juge de paix de toute façon.

Une précision : mon inquiétude/questionnement réside dans le fait que :
- ce type de mur est assez "fragile",
- ET qu'après dépose de l'enduit, je me retrouve avec une surface dégradée/non plane sur laquelle je viendrai appliquer une laine de bois n'étant pas en contact avec le mur de façon uniforme ... (en clair je m'interroge sur le transfert de vapeur, car si j'ai bien compris, il faut que l'isolant soit en "bon" contact avec le mur).

Pour ce qui est de la force "physique" et "psychologique", je ne suis pas trop inquiet car ce chantier est inscrit dans la durée et comme je dis souvent "Tant que je fais cela, je ne fais pas d'autres bêtises"

Cordialement.

Bruno
19
Réhabilitation / Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Dernier message par Arpèges le 13 juin 2018 à 14:34:47 »
C'est pas faux mais quitte à faire l'objet de colifichets, c'est la poussée latérale qui m'interpelle.
Sans poteau une partie du poids de la charpente pèse sur l'entrait en flexion et tire sur le poteau de gauche vers l'intérieur.
Sans entrait une partie du poids de la charpente pousse le même poteau vers l'extérieur comme dans la situation d'avant effondrure. Avec les deux c'est donc a priori plus mieux.
Je ne me contre fiche pas des contrefiches surtout que l'aspect visuel est meilleur et leur présence rigidifie la structure mais les mettre en oeuvre quand on est point charpentiste n'est pas chose aisée.

Et prendre le risque de refaire pleurer un ornithorynque c'est délicat.
20
Réhabilitation / Re : Ettayer une faitière pourrie pour découvrir en sécurité
« Dernier message par matt le 13 juin 2018 à 09:13:05 »
Oui c'est vrai, rien n'empêche de mettre un poteau et un entrait. Mais le poteau me semble nécessaire pour le "style".
Les contre fiches, ne pas négliger quand même, c'est souvent ce qui tient tout à la vertical dans les charpentes anciennes ou réhabilitées à l'ancienne. La gravité, rien n'y échappe !
Pour les fixer : une mortaise dans le poteau, une autre dans l'arba, et un tenon à chaque extrémité des contre fiches. Ou plus simplement, des encoches dans le poteau et l'arba, pour respecter un angle suffisant pour forcer bien.

Vos poteaux sont fixés comment sur les murs ?

ps:  jamais les questions sont bêtes ! ;)

cordialement.
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10