Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - sakura

Pages: [1]
1
En pratiquant une ouverture dans un mur en pierres, à côté d'une gerbière déjà existante, j'ai mis à jour une sorte de petite cachette formée par quelques pièces de bois, qui donne sur un des côtés de la gerbière, et qui était fermée par un bloc de bois enfoncé assez profond.

En arrivant de l'autre côté, vu le démontage du mur (ce qu'on voit sur la photo, en devinant la gerbière derrière), on a fait des découvertes à l'intérieur. Pas de pièces d'or ou autre trésor (malheureusement pour mon banquier...), mais un ensemble d'objets un peu hétéroclite : un couteau pliant, un mouchoir en tissu, quelques vieilles pointes rouillées (que l'on voit sur la photo, posées sur une des parois en bois), et surtout deux petits paquets en papier, l'un fait avec une sorte de bon de commande qui contenait une poudre jaune (surement du soufre), l'autre en papier blanc, avec quelque chose d'illisible (un nom ?) écrit dessus (avec pleins et déliés...) contenant de la terre.

Inutile de préciser que l'ensemble a l'air de dater de pas mal d'années...

Plusieurs interprétations possibles :
- le maçon a oublié ses petites affaires dans une cavité en montant le mur (on a trouvé un vieux bouchon juste avant, alors...)
- l'ensemble servait à loger quelque chose (un axe pour supporter une poulie ou autre ?) et a servi de vide-poche à un moment donné
- plus mystique (et je pense que c'est là l'explication) : cela correspondrait une sorte de rite traditionnel, en mémoire d'une personne décédée ou autre. Rien trouvé sur le net correspondant à cette 3ème interprétation.

Je sollicite donc l'avis de pratiquants des vieilles pierres au cas où ! Merci pour votre éclairage éventuel...

2
Réhabilitation / Pose d'une double carrée de chêne
« le: 21 février 2014 à 12:26:16 »
Bonjour à tous

Ayant pour objectif d'avoir une nouvelle fenêtre dans un mur en terre (plus exactement à l'étage, dans la partie en terre, la base étant en pierres), j'ai déjà réalisé l'ouverture (3-4 jours de masse, burin, pied-de-biche, meuleuse et même serfouette !) et actuellement je prépare le bois pour la double carrée de chêne envisagée.

Passons sur l'étape tenon-mortaise (entre l'association masse-burin et celle maillet-ciseau-bédane, pas trop de changement finalement, sauf en précision !) pour en arriver à l'interrogation qui me reste, à savoir comment installer les pièces de bois au final.

En effet, c'est de la poutre en 12*12, avec des longueurs en général supérieures à 1m50, chaque élément fait donc un poids certain ! Je me vois donc mal assembler la double carrée avant et la positionner dans l'ouverture après, même si je fais venir quelques amis pour le coup de main.

Mais la principale difficulté est que je suis limité en hauteur par des planches ("noyées" dans la terre du mur) qui soutiennent les poutres supérieures voisines de l'ouverture (sans parler de la poutre qui est directement au dessus, pour l'instant étayée). Je ne peux donc pas prévoir un dégagement suffisant au dessus qui me permettrait de "poser" l'élément supérieur de la carrée en dernier.

Auriez-vous des trucs ou astuces qui me permettraient de faire l'installation seul, voire à 2 ou 3 ?

Pour l'instant, j'imagine de faire l'assemblage directement dans l'ouverture, mais un peu plus bas que prévu, et de remonter la double carrée millimètre par millimètre (ou presque) après, via un système de levier et cales.

Merci d'avance pour vos commentaires et remarques ! Si besoin, j'essaierai de joindre des photos pour plus de clarté.

3
Isolation écologique / où trouver des billes d'argile ???
« le: 12 novembre 2013 à 17:02:40 »
Bonjour à tous

Tout est dans le titre ! En effet, en passe d'attaquer ma dalle chaux-bille d'argile, j'ai relancé des fournisseurs de matériaux pour commander. Le premier a répondu en retard, un peu à côté de la plaque (il me propose du mélange tout prêt, pas les billes seules) et le second vient de me dire que ça ne se faisait plus, alors qu'il y a un an il m'avait fait un devis !

Auriez-vous des pistes pour pouvoir me fournir en billes d'argile (et si vous avez une idée du tarif...), sachant que je suis dans le secteur de Dinan ? L'idéal serait un partenaire castor, vu que j'en suis...

Pour info et jouer aux devinettes sans faire de pub, l'un est typiquement de la région vu son nom, l'autre compte 2 P dans son nom (au début et à la fin)...


Merci pour vos réponses !

4
Vie de l'association / Balade en bauge
« le: 18 octobre 2013 à 15:07:03 »
Bonjour à tous

C'est un appel à l'aide car, m'y étant pris trop tard, je n'ai réussi à joindre personne à l'association pour m'inscrire à la sortie du samedi 19 octobre (en clair, demain...).

Au cas où je puisse y aller sans pré-inscription (merci de répondre à cette première interrogation !), quelqu'un connaitrait-il le lieu et l'heure de rendez-vous à Melesse ?

Je ne suis pas (encore ?) adhérent, mais cette journée me semblait une bonne entrée en matière pour moi, sur un sujet qui m'intéresse particulièrement (découverte du bâti traditionnel bauge).

Help !

PS : je sais, j'aurais du m'y prendre plus tôt ;-(

5
Bonjour ou bonsoir à tous, désolé pour le titre à rallonge, mais ça permet d'utiliser plusieurs mots clés bien utile pour d'autres, en cas de recherche thématique.


Je vais bientôt acquérir une longère (en fait, 5 petites maisons accolées, donc une belle collection de murs de refend) en pierre + bauge. Quelques travaux de rénovation me semblent utiles,et je souhaiterais utiliser au maximum des matériaux et techniques naturels... tout en restant pragmatique !

Ainsi je me pose d'emblée un premier lot de questions, par rapport à l'existant dans mon futur séjour-cuisine (environ 30 m²). Le sol est actuellement composé d'un bon vieux carrelage en mosaïque bleue et verte (vous savez, les petits carreaux, pareil que dans les toilettes de l'école, quand on était petit...), surement posée sur dalle béton, elle-même sur terre-plein (je n'ai pas encore fait de sondage, le propriétaire actuel n'aurait pas apprécié...) .

Je souhaiterais installer un chauffage basse température par le sol, dans ce cas:
- est-il judicieux de garder la dalle béton et ses petits carreaux ? il semble qu'il existe déjà une ventilation ou un drainage sous celle-ci
- quelle isolation éco ? plaques de liège ?
- quelle type de chape sur le réseau d'eau ? la chape liquide ne me parait pas très traditionnelle, et je préférerais m'y coller moi-même...
- quel type de revétement ? ma préférence irait au bois, mais quelle compatibilité avec le chauffage sol ?

Bref, les méninges se remuent pas mal !


Après avoir lu pas mal de forums et fils (en particulier ceux de Tiez Breiz), je m'orienterais vers la solution suivante:
- Des perforations régulières dans la dalle et ses carrreaux, pour laisser (un peu) respirer (parce que la dépose totale, ça risque d'être long et compliqué..)
- 2 couches de liège (ou bois compressé ?) 2 * 3 cm
- fixation des tuyaux de chauffage directement sur l'isolant
-chape maigre chaux-sable 5 à 6 cm
- carreaux de terre cuite ou parquet collé (de forte densité, pour permettre la conduction de chaleur)


Merci pour votre aide éventuelle : toute remarque, critique ou recommandation seront les bienvenues ! !

Pages: [1]