Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - StJean

Pages: [1]
1
Isolation écologique / Maison ancienne et VMC
« le: 08 juin 2009 à 08:03:20 »
Bonjour

Je lis pas mal d'article vantant les avantages d'une VMC. Je me pose néanmoins deux questions...
Premièrement, celà a-t'il un intérêt dans une bâtiment ancien (et donc probablement pas étanche du tout à l'air) ?
Et deuxièmement, une VMC n'induit-elle pas des courants d'air désagréables et une propagation du bruit dans le logi ?

Cordialement,
StJean

2
Isolation écologique / Isolation accoustique du sol (étage)
« le: 31 mai 2009 à 13:02:28 »
Salutations.

Entre mes deux étages j'ai un plancher. Celui-ci sera recouvert de panneaux d'OSB eux-mêmes recouvert d'un parquet de chêne massif 14mm.
Le plancher actuel repose (c'est une évidence, mais je le précise quand même) sur des solives.
Je compte faire un faux plafond en panneaux de Gyproc SoundBlock fixés à une armature Metal Stud SB.
Comme j'ai de la place et que je voudrais faire une bonne isolation acoustique (permettre que des adultes puissent avoir une discussion enflammée à table pendant que des enfants dorment à l'étage). Je pense que des panneaux coincés entre les solives, et éventuellement entre le plancher et les panneaux d'OSB feraient des merveilles.

Auriez-vous des matériaux à me conseiller ?

Cordialement,
N. StJean

3
Réhabilitation / Plein de questions.
« le: 25 mai 2009 à 09:16:18 »
Bonjour à vous et félicitations pour ce site/forum qui est une véritable mine d'or. Néanmoins, plus je lis des explications/techniques, plus je patauge...
Donc commençons par le commencement en espérant qu'une bonne âme aura l'obligeance de perdre un peu de son temps pour m'aiguiller.

Voilà, j'ai "hérité" d'une vieille bâtisse (55m² au sol sur deux étages (donc 110m² habitables pour les non matheux)) qui a - mais c'est une habitude - été gérée en dépit du bon sens par ses anciens occupants (isolation des murs intérieurs avec des plaques Eternit à cause de soucis d’humidité dus à un sol en béton de ciment... youpi !) et je voudrais essayer de récupérer un peu tout ça sans me ruiner et sans abattre cette maison (qui est très jolie... murs de 60cm en pierres, encadrement portes/fenêtres en pierre bleue, etc.).

J'ai donc une dalle en béton (de ciment d'après mes informations et mon examen) postérieure à la construction du l'édifice. Il me semble évident de la démolir et de la remplacer par une chape (sous cette dalle on trouve du schiste et pas de la terre battue) en béton de chaux. J'ai bon jusque là ?
Bon, imaginons que je ne me fourvoie pas...  après, je fais quoi ? J'imagine que venir coller là dessus un gros carrelage bien étanche serait d'une imbécillité crasse, mais je n'aime ni l'idée de la terre cuite, ni celle du bois (j'ai prévu du chêne "rustique a" à l'étage). Alors quid ? Est-ce qu'un sol en grosses pierres (genre dalle granit) est une bonne idée ?

Deuxième point, mes murs étaient bien sur rongés d'humidité (surtout derrière les plaques d'Eternit). Je suis actuellement en train de tout décaper dans l'idée de faire un plafonnage en chaux-chanvre. Est-ce une bonne idée ? Niveau isolation je comptais garder l'inertie des murs (maisons 4 façades dont une plein sud) et isoler le mur nord par l'extérieur (j'imagine qu'un voile d'air entre le mur et l'isolant serait une bonne idée... à moins d'un "isolant "chaux-sable", mais serait-ce suffisant ?)... enfin voilà, niveau isolation je suis un peu perdu (moi qui avais imaginé juste utiliser des plaques Placo avec isolant intégré...) et je ne sais plus à quel saint me vouer (tout le monde ayant son idée... souvent contraire).

Dernier point, je compte isoler mon toit (vu que là, il n'y a aucune isolation). Mon beau-père ayant "quelques" moutons je me demandais si une isolation à la laine brute (genre 20/25cm) était une bonne idée. Est-ce mieux/moins bien que la laine de roche (niveau prix/isolation/écologie/etc.). Devrais-je laisser une lame d'air ? Comment procéder ?
Vaut-il mieux investir dans la celullose (temps de déphasage idéal) ou ne verrais-je aucune différence dans une maison qui utilise plus l'inertie que l'isolation ?
[edit] Après de nombreuses lectures de nombreux cas malheureux, j'ai abandonné l'idée de la laine de mouton. Si vous tombez sur ce fil de discussion après avoir utilisé le moteur de recherche, renseignez vous bien avant d'envisager une isolation à la laine naturelle.

Merci aux courrageux qui se seront donnés la peine de me lire ;)

PS : je peux vous fournir quantité de photos si elles vous semblent utiles à l’élaboration d’une solution.

Pages: [1]