Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - sélective

Pages: [1]
1
Bonjour à tous,

Un mot pour partager mon expérience après la pose d'un sol en argile. L'expérience n'est pas concluante, la matière est très difficile à poser; la technique prend énormément de temps, demande beaucoup de minutie, de patience et de FORCE physique. Les quantités indiquées par le fabricant  sont mal calculées et au bout du compte, il faudrait  ( mais je ne le fais pas) que je me procure encore quelques sacs supplémentaires.  Hormis toutes ces contraintes,  le coût en est exorbitant, car outre  les sacs d'argile qui sont déjà assez chers, il faut une trame en fibre de verre, très chère aussi,  de l'huile de finition ( hors de prix) et puis ceci et cela, si bien que j'ai fini par renoncer à en mettre dans la deuxième pièce.
En revanche, j'ai découvert tout près de chez moi, une petite  tuilerie artisanale, absolument méconnue, qui vend également des carreaux en terre cuite, pas chers du tout ( je ne sais si je peux en donner le nom et le prix, mais je le fais quand même), 38.60 euros le m2, pour des carreaux de 20x20, il s'agit d'une tuilerie lorraine, à Niderviller.


2
Bonjour à tous,

J'attends beaucoup de ce site, c'est dire mes tracas! C'est un appel au secours pour ainsi dire.

Voilà mon sujet: j'ai acheté récemment une maison dans les Vosges, à mi pente d'une colline, la maison est en grès rose, très poreux paraît-il; les murs du nord étaient tapissés d'isolants, soit placo/polystyrène, soit placo/laine de roche. J'ai fait enlever toute l'isolation en polystyrène et à 1 mètre du sol la  laine de roche, les murs étaient très humides, recouverts de lichen et autres pourritures du même genre; donc pour l'instant je les laisse  s'assécher un peu.

De plus, j'ai également enlevé un revêtement du sol qui était fait de bas en haut ( dalle béton+ film plastique+ novopan+ stratifié), et quelle catastrophe, tout était dans un état de putréfaction avancé et entre la dalle et le film plastique, j'ai découvert un champignon "supérieur" nocif mais pas autant que la mérule, selon le mycologue.
Vous voyez le tableau, tout est complet!

Pour commencer, car je reposerai d'autres questions, que dois-je mettre contre les murs que j'ai découverts?  Est-ce qu'un mélange de chaux et de chanvre est préconisé dans mon cas? Comment le poser,  à partir du sol, ou à 1 mètre seulement?
Je vous remercie pour l'intérêt que vous porterez à ma question.

















Pages: [1]