Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Arpèges

Pages: [1]
1
Yies ! Je l'ai fait.
La tranchée c'était plutôt facile.
La page descriptive qui en détaille les points plus longue à accoucher.
Mais c'est fait : https://chauxetdependances.wordpress.com/techniques/tranchee-drainante/
C'est plus facile (et plus suant) à faire sur un blogeu que sur un forum.


La gestion des miniatures, images n'était pas simple avec ce modèle de blog_de_base alors j'ai un peu beaucoup joué avec le target = "_blank" et les tableaux, désolé pour ceux que cela insupporte.
Si vous connaissez le branché-dedans (plug-in) qui va bien pour ça...

2
Vie de l'association / Chercher/Forum
« le: 20 juillet 2016 à 14:22:45 »
"L'essentiel est invisible pour le yeux" Au delà du fait que tiré de son contexte on se demande si le petit prince n'a pas le pléonasme facile, la fonction Recherche est dans le menu entre Aide et Profil.
Et tant qu'on ne le sait pas, eh ben on ne le sait pas.


De fait elle est bien différente de celle présente en haut à droite.
Dans son exercice le plus simple on peut la décrire comme cela :

Par défaut (option : contenant tous ces mots) dans le champ de recherche tous les mots doivent être présents et écrits tels quels, peu importe la casse (maj/min) et ce dans le titre ou le message.
- Cela présente un problème si l'orthographe est incertaine.
Moi naturellement je ne sais pas si "tomettes" s'écrit avec un ou deux m ou t. Donc je peux rechercher indifféremment tomete tommette tomette ou tommete en les entrant tous et en sélectionnant l'option : contenant n'importe lequel de ces mots. Pour tomette cela parait trivial, pour tadelakt ou chape (chappe ?) moins.
- Il n'est pas utile d'accentuer les lettres.
- Il est utile de chercher les mots au singulier si l'accord du pluriel est régulier et sinon de les chercher tous ex : ail, aulx
- le joker * remplace tout. Tom* renvoie Tom et Tomettes mais aussi Tomate. *tom* renvoie tomette, tomates, atome, fantome, lobotomie etc.
- Les guillemets "" forcent la recherche du motif tel quel : "tomettes hors d'usage" ne renvoie que lui et lui avec une s.
- le signe - interdit la présence la présence de ce mot. : tomette -usage (moins utile)

La recherche par auteur sur un sujet donné est parfois utile, certains intervenants très spécialisés et/ou très compétents ne passent plus jamais mais on laissé derrière eux un travail conséquent.
Pour n'en citer qu'un (il n'y en a pas qu'un!!) je pense à glenain (qu'on peut lire Gérard Lenain plutôt que glenain ;-)

3
Retour d'expérience de réhabilitation... / Percement d'ouvertures.
« le: 21 décembre 2015 à 01:06:33 »
Bonsoir,
Comme j'ai beaucoup exploré la fiche technique de Tiez-Breiz sur les ouvertures pour réaliser les miennes :
http://www.tiez-breiz.org/ouverture.php
Je fais un retour sur la réalisation pratique.
Je ne donne pas tous les détails car c'est trop long et l'aspect "esthétique" ou "historique" n'est pas abordé.
Comme c'était assez compliqué j'ai utilisé à peu près toutes les methodes proposées en parralèlle.
La facade de départ était dans cet état là :



Elle comportait déjà des percements réalisés il y a une centaine d'année au maximum (pluôt dans l'entre-deux guerres peut-être), les mortiers sont bien différents de ceux d'origine.
Une petite fenetre au-dessus après le comblement de celle matérialisée par le carré rouge.
Une large ouverture avec linteau de bois en bas. Son "oeuf" de percement est matérialisé par les tirets rouges.
Sur cette facade était accolé un batiment avec une voute, dont ne distingue plus que la ligne de mortier.
La ligne de toit est matérialisée en jaune, le tracé approximatif de la voûte aussi (on peut cliquer sur la vignette pour l'agrandir)



Si la fenetre a du être rebouchée avant d'accoler la voûte, c'est assez propre, on le sait car à l'intérieur elle n'a pas été comblée.
Par contre l'ouverture du bas a du être décidée après.
Impossible de la faire sous l'ancienne fenetre car le mur n'était plus porteur donc sur le coté.
Sauf que l'oeuf une fois ouvert son sommet n'était plus rebouchable par l'exterieur car la voute venait +/- devant, à l'intérieur le remplissage plus facile était complet.

Le remplacement de la fenetre du haut n'a pas posé trop de problème, j'ai démonté tout le dessus du mur...
A l'intérieur un arc en fait de linteau et posé une pierre de récup à l'extérieur.
Avec un diable, un palan et un échafaudage à 4 m. mais accessible vu les différences de niveau du chantier ce n'était pas trop difficile.



La refonte de l'ouverture du bas :



Il fallait enlever les pierres du rebouchage, les linteaux bois, agrandir l'ouverture à droite, poser un gabarit, remonter des pierres retaillées en arc etc.
Pas mal de souci car non seulement le mur n'était pas très soigné mais en plus sa largeur, > 70 cm, laissait au centre un calage de pierailles très prompt à s'effondrer.


4
Réhabilitation / Tamisage chaux en pâte.
« le: 06 novembre 2014 à 22:19:57 »
Bonjour, je suis nouveau sur le forum...
Je travaille à la chaux en pâte que j'obtiens par extinction de chaux-vive et j'ai une question :

Contrainte technique, la Chaux-vive vraiment économique (le sani-blanc, 0,34 €/kilo) comporte des impuretés (incuits, surcuits, cailloux...) qu’arrêtent en partie le tamis N°12.
Le résultat en enduits-talochés, badigeons, joints, mortier est bon.
Pour les stucs ou les finitions fines à la poudre de marbre c'est pas bon (il y a des petits machins blancs ça m’énerve).

Donc quel est la dimension du tamis (N° ou taille de maille) qui permettrait de filter (sans centrifugeuse) la chaux en pâte obtenue, sans colmater le filtre et d'une finesse suffisante pour être invisible à l'oeil nu (ma vue baisse, certes, mais ça ne résout pas le problème) ?
A 60 € le tamis (ça va jusqu’à 110 um!) je n'ai pas envie d'essuyer les plâtres.

Notez que la solution "Poudre fine de chaux" (fleur) à 2€/kilo est écartée, les chaux en pâte du commerce ne sont pas tellement plus chères. Sur l'intermédiaire "Chaux micronisée" 1€/kilo je n'ai pas trop de recul.

questions complémentaires :
- J'ajoute l'huile de lin à l'extinction comme préconisé, mais serait-il utile que je la clarifie avant ? (comme les peintres, la technique n'est pas chère mais longue et laborieuse)
- J'ajoute les sels d'alun juste après, quelqu'un à t'il une référence ou un tuyau pour des prix corrects ? (pasque parfois j'ai l'impression d'ajouter de la poudre de diamant...)
- Cela a t'il un sens d'ajouter du sulfate de fer pour les pâtes destinées à l'extérieur ? Histoire de limiter la mousse qui à l'ombre s'installe très bien sur les joints.

Pages: [1]